Difficile de départager les joueuses en 2019. En effet, on dénombre 4 vainqueurs différentes en Grand Chelem : la Japonaise Osaka à l’Open d’Australie, l’Australienne Barty à Roland Garros, la Roumaine Halep à Wimbledon et la Canadienne Andreescu à l’US Open.

Le choix peut apparaître arbitraire mais nous partageons la décision de la WTA d'élire Ashley Barty meilleure joueuse de la saison 2019. Si l’Australienne joue très bien en simple, elle dispose d’excellentes dispositions pour le double comme le démontre son titre à Rome associée à Azarenka. Attaquante du fond du court, Barty dispose d’un jeu varié et complet qui s’adapte à tout type de surface comme en témoigne son palmarès de 2019.

Cette saison, elle remporte son premier tournoi du Grand Chelem à Roland Garros (terre battue). Elle gagne également le tournoi de Miami (sur dur) et le tournoi de Birmingham (sur gazon). Elle accède pour la première fois à la première place mondiale. Elle ponctue sa magnifique saison par une victoire au Masters (le tournoi d’élite qui regroupe les 8 meilleures joueuses au monde) joué en Chine en indoor. Plus petite joueuse du top 10 (1m 66), « Ash » Barty reconnaît que sa saison a été en tout point remarquable : « Ça a été une année incroyable, vraiment. J'ai l'impression qu'à chaque fois que j'ai atteint un de mes objectifs, on s'en est fixé de nouveaux et qu'on a su les atteindre aussi.»

Pour autant, sa défaite en finale de Fed Cup face à la France est une ombre au tableau. Elle avait largement contribué à la qualification de son pays pour la finale en gagnant tous ses matches en simple face aux Etats-Unis (Kenin, Keys) et à la Biélorussie (Azarenka et Sabalenka). Elle totalise un palmarès incroyable de 17 victoires sur 19 matchs joués en carrière en Fed Cup (une défaite en simple et une autre en double) !

Victorieuse 6-0/6-0 de Caroline Garcia, elle s'est ensuite inclinée face à Kiki Mladenovic puis en double dans le match décisif. Elle a raté l'occasion, devant ses supporters de boucler en apothéose une saison que l’on peut qualifiée d’hors norme. Désormais, elle peut se tourner vers d’autres objectifs notamment les Jeux Olympiques qui auront lieu à Tokyo dans quelques mois. Nul doute qu’elle fera partie des favorites pour décrocher l’or olympique.

Bilan 2019 : 59 victoires pour 14 défaites

Pour suivre Damien sur twitter
https://twitter.com/TennisPronos