Anisimova, c’est la nouvelle pépite de la WTA que tout le monde attend mais elle a encore tout à prouver. Bouchard, elle, a connu des désillusions, une plongée au classement après la lumière et sa finale à Wimbledon en 2014. Elle semble retrouver son tennis sur ce début 2020. Battre la petite prodige du circuit ne serait certainement pas pour lui déplaire.

Les deux premiers matches de Bouchard face à Flipkens et Caro Garcia ont été plutôt aboutis. La Canadienne a été très solide au service en ne perdant qu'une seule fois sa mise en jeu sur chacun des deux matches avec un bon pourcentage de première balle (67,4%) et une belle efficacité derrière avec 72,4% de points gagnés. Elle a vraiment su élevé son niveau de jeu et son intelligence tactique au fil des deux matches pour venir à bout de la Belge (75ème) et de la Française.

En retour, elle a été très agressive et appliquée à la fois. Elle a su retrouver son jeu simple, sans trop forcer, ce qui lui a permis de commettre assez peu de fautes.

En face, Anisimova est l'une des joueuses les plus médiatisées du circuit en ce moment du fait de sa précocité (18 ans) et du décès de son père (et aussi entraîneur) juste avant l'US Open. Sur ses deux premiers matches, elle n'a pas été très convaincante surtout face à Kasatkina qui a vraiment bousculé l'Américaine avec ses grosses frappes de balle. Au service, elle est loin d'avoir été parfaite avec certes 64,8% de réussite en première mais seulement 59,5% de points remportés. Elle a concédé 16 balles de break et perdu 7 fois son service en raison d'une vraie défaillance sur ses secondes balles.

Anisimova base son jeu sur la puissance mais n'aime pas affronter des joueuses mobiles qui la force à jouer des coups supplémentaires. C'est exactement le cas d'Eugénie Bouchard, très difficile à déborder en défense et capable de tenir l'échange pour faire craquer ses adversaires. En retour de service, la Canadienne aura des opportunités pour gêner son adversaire, surtout en 2ème balle sur lesquelles Anisimova n'a gagné que 44% de ses points depuis le début du tournoi.

Eugenie Bouchard a 25 ans, elle a été 5ème mondiale à son meilleur niveau en 2014. Il faut remonter 3 ans en arrière pour trouver trace de deux victoires consécutives de Bouchard sur dur en extérieur sans aucun set concédé. La cote de la Canadienne semble vraiment trop haute. Les bookmakers donnent 75% de chance à Anisimova de remporter ce match. La rencontre devrait être beaucoup plus équilibrée.

Voir la Canadienne prendre un set voire s'imposer et créer la surprise est une possibilité.

Pour suivre les deux auteurs de cet article sur twitter
https://twitter.com/AnthoPronostics
https://twitter.com/TennisPronos