Début du 2ème tour cette nuit avec un enchaînement de deux matches en 24 heures pour beaucoup de joueurs en raison des intempéries de lundi. Quelques belles affiches nous sont offertes dans la partie basse du tableau comme ce Fucsovics/Sinner, Querrey/Berankis, Evans/Nishioka, Raonic/Garin, Schwartzman/Davidovich ou encore Hurkacz/Millman. Toute la rédaction s'est mobilisée avec nos deux consultants pour vous présenter ces rencontres !

Fucsovics vs Sinner
Marton Fucsovics a signé sa plus grande victoire en carrière face à Shapovalov au premier tour. Il s'avance malgré tout en outsider face à la pépite italienne Jannick Sinner qui est le premier joueur de la génération 2001 à avoir remporté un match en Grand Chelem.
L'avis de Florent Serra : "Bon duel de frappeurs à plat qui me plaît beaucoup ! Au niveau de la cadence, ils sont vraiment bons avec un petit avantage à Sinner dans ce registre par rapport à ce que j'ai vu en fin d'année dernière. Côté coup droit, l'Italien peut avoir une balle qui tourne un petit peu, il est bien cadré par Piatti et il a pris beaucoup de confiance en challenger avant de s'attaquer au circuit principal. Il a montré qu'il était capable de battre des très bons joueurs. Face à lui, Fucsovics n'est pas le genre de joueurs à proposer un plan B. Il sert très bien, il est difficile à retourner mais quand il a de la résistance en face, il ne trouve pas les solutions, il commence à forcer et il finit par exploser. On peut avoir un très beau match du fond du court, je m'attends à un match assez long en 4 ou 5 sets avec des manches serrées. Je ne vois pas forcément beaucoup de breaks. Même s'il a encore très peu d'expérience, je penche très légèrement pour Sinner qui est en pleine ascension. Je suis donc plutôt d'accord avec les cotes de ce match qui donne une petite tendance en faveur de l'Italien. Physiquement, il est bien. Le premier qui osera aller le long de la ligne pour bousculer l'autre et le forcer à se déplacer pourrait s'imposer sur la longueur. Les deux ont une belle qualité de frappe. Mais Sinner me semble un tout petit plus solide. Je ne vois pas un match en 3 sets."

Berankis vs Querrey
Pointant à la 69ème place mondiale, Berankis est plutôt à l’aise sur dur mais surtout en indoor où il a déjà battu deux Raonic et Gilles Muller. Les bookmakers lui donnent seulement 30% de chance de s’imposer face à l’Américain pour qui ce match est un piège. Berankis aime jouer en rythme et contrer en s’appuyant sur ses qualités de déplacement qui le rende difficile à déborder. Mais il manque clairement de puissance. En face, Querrey (45ème mondial) est un vrai spécialiste de la surface avec son très gros service puissant et difficile à lire. Son coup droit est également gênant pour ses adversaires cependant sur ce match il ne devra pas se contenter de rester au fond du court et son jeu au filet sera très important. L’Américain devra prendre des risques pour bousculer Berankis et poursuivre sur sa lancée du premier tour où Querrey a été impressionnant face à Coric avec 82% de points gagnés derrière sa première balle et une qualité de retour stupéfiante (41% de jeux retours gagnés). Querrey semble bien armé pour rejoindre Berrettini au troisième tour, un stade de la compétition qu’il n’a encore jamais réussi à passer ici à Melbourne en 13 participations. De son côté, l’Open d’Australie est le seul Grand Chelem où Berankis a réussi à atteindre le 3ème tour (à deux reprises en 2011 et 2013).

Evans vs Nishioka
Dan Evans (32ème) s’est fait très peur au premier tour face à McDonald qui menait de deux sets face au Britannique. Mais il a eu les ressources nécessaires pour renverser le match, sûrement grâce à toute la confiance accumulée sur ce début de saison. Néanmoins, Evans est apparu en grande difficulté sur son service avec seulement 53% de premières balles. Heureusement pour lui, il est resté solide au retour en particulier sur les trois dernières manches. Daniel Evans s'est préparé sérieusement durant l'intersaison et il est sur une bonne dynamique comme le démontrent ses victoires face à Goffin, Albot, De Minaur ainsi que Bublik et Londero. A l’inverse, le Japonais a eu un premier tour relativement serein face à Djere malgré la perte du deuxième set. Il a respecté son plan de jeu de contreur et profité de la maladresse de son adversaire (68 fautes directes). En préparation de cet Open d'Australie, le Japonais s'est montré très convainquant face à Nadal (7-6/6-4) et ses récentes victoires face à Cuevas, Basilashvilivi et Monfils en Coupe Davis lui ont donné beaucoup de confiance. Ce sera le troisième face à face entre les deux joueurs et c’est le japonais qui mène 2-0. Si Nishioka reste dans les mêmes dispositions que son premier tour, qu'est ce qui pourrait l'empêcher d'empocher une troisième victoire face au Britannique ? Le gaucher japonais a les armes pour gêner Evans, il va utiliser toute la géométrie du coup et pourrait profiter des fautes et des errements de concentration de son adversaire. Cette rencontre s'annonce longue, serrée et disputée puisqu’aucun des deux joueurs n’a assez de puissance du fond du court pour finir les points en filière courte. Le match risque de durer et nous ne sommes pas à l'abri d'une rencontre en 5 sets.

Schwartzman vs Davidovich
La mobylette argentine Schwartzman (14ème) affronte l’Espagnol Davidovich Fokina. Le monde du tennis connait bien le petit argentin accrocheur qui en 2019 s’est révélé sur les surfaces rapides. Il a d’ailleurs modifié son jeu en se tenant plus près de sa ligne, il a ainsi obtenu de belles victoires face à des joueurs tels que Zverev, Khachanov ou encore Monfils. Très présent au retour comme pour mieux confirmer qu'il est le 4ème meilleur relanceur du monde, son premier tour a été une formalité face à Lloyd Harris. L’Espagnol est un habitué du circuit challenger, face au Gombos au premier tour il s’en est sorti au physique. Le rythme imposé par l’Argentin sera tout autre pour ce deuxième tour et les fautes directes devraient s’accumuler, Davidovich n’a ni la puissance ni la qualité de balle pour gêner Schwartzman qui devrait s’imposer facilement.

Résultat de recherche d'images pour "raonic garin""

Raonic vs Garin
Ce match du 2e tour de l‘Open d’Australie oppose le Canadien Milos Raonic au Chilien Cristian Garin, soit le 35e face au 36e joueur au classement ATP. Si Garin est à une place qui correspond assez bien à son niveau actuel, ce n’est pas le cas de Raonic, ancien numéro 3 mondial et demi-finaliste de l’épreuve en 2016. Le Canadien peine à retrouver son meilleur niveau à cause de blessures à répétition qui le tiennent écarté des courts de façon récurrente depuis maintenant 3 saisons. Néanmoins, il a pu se mettre en jambes au premier tour avec une victoire expéditive en 1h37 face à Giustino. En face de lui, Cristian Garin a réalisé une belle saison 2019, mais commence la nouvelle sur un mode mineur…son succès convaincant face à Travaglia au 1er tour constitue sa 1re victoire de l’année…pour déjà 4 défaites. A sa décharge, 3 d’entre elles ont eu lieu lors de l’ATP Cup, face à Monfils, Anderson et Djokovic. Excusez du peu. Cela montre aussi toutes les difficultés rencontrées par le Chilien face à des joueurs de cette trempe (dont fait partie Raonic). Le puissant Canadien part avec une cote de 1.25 qui semble un peu risquée tout de même. Bien que Garin soit plus à l'aise sur terre, il a déjà battu des grands serveurs sur dur : Struff mais surtout Isner à deux reprises. Certes, la puissance de Raonic a de quoi déstabiliser le jeu du Chilien mais méfiance tout de même.

Hurkacz vs Millman
Le Polonais s'est fait très peur face à Dennis Novak au premier tour en remontant un handicap de deux sets. Pourtant, rien ne pouvait laisser penser qu'Hubert Hurkacz soit autant en difficulté après un début de saison de grande qualité. Peut-être la pression d'un premier tour en Grand Chelem avec un statut d'ultra favori. Sur ce 2ème tour, il affronte un joueur qui l'a déjà battu deux fois mais bien avant que le Polonais fasse ses gammes sur le circuit ATP. John Millman vient d'éliminer le vainqueur d'Auckland, Ugo Humbert, forcément encore usé par sa dernière semaine de compétition. L'Australien a vraiment franchi un cap ces deux dernières saisons en disputant notamment ses deux premières finales sur le circuit à Budapest et Tokyo. Hurkacz est donné très légèrement favori de cette rencontre.

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Hurkacz a poursuivi en ce début de saison sa progression par rapport à 2019. Il n'a pas eu un premier tour facile face à Novak et à cause de la pluie, il a joué ce mardi. Il aura donc à peine 24 heures pour récupérer de son match avant d'affronter Millman qui est un vrai bagarreur sur le court ! Si on s'en tient uniquement aux résultats, on peut évidemment être tenté de partir sur le Polonais mais en Australie, on sent que Millman a un surplus de motivation de vouloir briller. C'est un match assez ouvert pour moi. Je suis pas étonné de voir que l'Australien a déjà battu deux fois Hurkacz mais c'était à une époque où le Polonais jouait moins bien qu'aujourd'hui. Les deux joueurs sont très complets, je m'attends à une belle bagarre et un match équilibré dans lequel la forme du jour sera très importante. L'aspect entrera vraiment en ligne de compte sur ce match pour moi. C'est très difficile de pencher pour un joueur plutôt que l'autre. Hurkacz est un grand gabarit qui se déplace bien et largement capable de tenir la balle. Millman est moins fort au service avec un déficit de taille de 13 centimètres mais c'est un très bon joueur sur dur. Millman a déjà bien performé en Grand Chelem avec notamment un quart de finale à l'US Open. Depuis deux saisons, il a battu des très bons joueurs (Federer, Coric, Fognini, Tiafoe, Auger, Khachanov). Il a l'occasion chez lui en Australie d'aller disputer un 3ème tour. Millman est un plus contreur et Hurkacz un peu plus frappeur. Je vois un peu plus de solidité côté Millman et un peu plus de puissance côté Hurkacz. L'an dernier, Millman avait poussé Bautista dans un 5ème set. C'est dire comment il est capable d'élever son niveau de jeu. Pour moi c'est du 50/50 donc pourquoi pas tenter un petit coup de poker sur l'Australien gagne au moins 2 sets."