Stan Wawrinka fait partie des rares joueurs qui savent si bien se sublimer en Grand Chelem. Le Suisse aime l'odeur des grands rendez-vous et lorsqu'il arrive dans une forme physique optimale dans un Majeur, il justifie son surnom d'Animal. Depuis son opération du genou en août 2017, Wawrinka n'avait pas encore réussi à retrouver le top 10 mondial.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.