Cette nuit, nous allons assister à un gros match entre deux anciennes n°1 mondiale et un esprit de revanche sur Roland-Garros pour Muguruza, balayée en demi-finale à Roland Garros par la Roumaine en 2018. Depuis ce match, certaines choses ont évolué notamment dans le staff de l'Espagnole, qui travaille à nouveau avec Conchita Martinez. Et comme en 2017, lors de leur dernière collaboration, le travail paye. Conchita Martinez avait emmené Muguruza à remporter plusieurs gros titres dont celui de Wimbledon ou encore Cincinnati en battant Simona Halep en finale. Durant cette période de 2017-2018, Garbine Muguruza n’a jamais perdu face à la Roumaine.

La joueuse espagnole a commencé son Open d’Australie timidement avec des matchs en 3 sets face à des joueuses clairement à sa portée comme Shelby Rogers ou encore Ajla Tomljanovic. Puis elle a clairement trouvé son rythme et a enchainé les performances abouties. Victorieuse avec la manière de Svitolina (6-1/6-2) avec une énorme solidité à l'échange (31 coups gagnants pour seulement 9 fautes directes), elle a poursuivi son parcours en battant une autre top 10 en la personne de Kiki Bertens sur le score de 6-3/6-3 et enfin est venue à bout de Pavlyuchenkova 7-5/6-3 qui venait d'éliminer Pliskova et Kerber...

Muguruza ne cesse d’étonner par sa prestance dans le money time, notamment face à Pavlyuchenkova, une joueuse encore plus agressive qu'elle. L'Espagnole a aussi retrouvé sa régularité qui lui permet d'être très agressive et d'étouffer rapidement ses adversaires, ce qui faisait sa force lorsqu'elle était au sommet du tennis mondial entre 2016 et 2018. Elle a réussi à dominer des joueuses très défensives dans le jeu et compliquées à déborder comme Svitolina ou encore Bertens, des joueuses capables de tout renvoyer avec une énorme couverture de terrain mais l’Espagnole n’a pas craqué et sorti deux énormes matchs.

Résultat de recherche d'images pour "muguruza conchita""

L'Espagnole savoure d'autant plus son parcours qu'elle a encore en mémoire les moments difficiles qu'elle a traversé : "Le moment le plus difficile dans une carrière est lorsque vous travaillez dur et que vous n'avez pas l'impression que les résultats arrivent rapidement. Les athlètes peuvent parfois devenir un peu désespérés, trop impatients. Il est très difficile de rester pendant tant d'années au top niveau. J'ai l'impression que c'est quelque chose de très difficile à faire. Peu de joueuses peuvent tenir cela pendant de nombreuses années sans baisse de régime. Je pense qu'une fois que vous l'avez fait, cela vous donne définitivement une certaine confiance qui peut vous servir en Grand Chelem. Peu de gens peuvent dire qu'ils ont gagné un Grand Chelem. Je me sens vraiment bien depuis le début du tournoi. J'ai fait une grosse préparation à l'intersaison. Physiquement, je me sens bien. C'est l'un des tournois qui me motive le plus mais je ne préfère pas trop me projeter et déjà penser à un éventuel titre. Je suis juste heureuse d'être ici, excitée de voir jusqu'où je peux aller. Ce que j'ai vécu depuis plusieurs mois est un bon exemple : quand on est en bas, il suffit d'être patiente et de traverser les moments difficiles en s'accrochant et on finit par revenir en haut."

La nuit prochaine, elle va retrouver une joueuse du même style que Svitolina mais avec une meilleure forme que l’Ukrainienne. Mais Muguruza a clairement les armes pour rivaliser avec Halep et aller chercher sa première finale à l’Open d’Australie et ainsi aller chercher un 3ème Grand chelem après Roland-Garros et Wimbledon. Dans le jeu, elle a retrouvé une sacrée première balle qui est le précurseur de sa forme actuelle sur ce début de saison et qui lui permet d’être difficilement prenable sur ses mises en jeu. A l'échange, elle est très mobile et montre une rage de vaincre indécente en voulant faire mal sur chacun de ses coups.

Il y a 10 mois à Indian Wells face à Andreescu (défaite 6-0/6-1), son ex-entraîneur Sam Sumyk avait eu des mots très durs : "Tu as 25 ans mais on dirait une mamie sur le terrain». Forcément, ces mots ont eu un écho. Elle a aujourd'hui une réelle complicité avec Conchita Martinez : « C'est une ancienne joueuse donc forcément Conchita me comprend parfaitement bien. Il n'y a quasiment aucun travail à faire pour parler le même language. On est très complice. On a déjà prouvé qu'on pouvait gagner des titres ensemble alors je suis vraiment heureuse de l'avoir à nouveau dans mon staff."

Résultat de recherche d'images pour "simona halep melbourne""

En face, Muguruza va retrouver une adversaire qu’elle connait très bien puisque c'est le 6ème duel entre les deux joueuses qui se retrouvent la plupart du temps dans les très grands rendez-vous. Simona Halep montre un sacré niveau de jeu depuis le début du tournoi et le retour de Daren cahill à ses côtés n’y est pas pour rien. La Roumaine a retrouvé une bonne qualité de première balle ainsi que beaucoup d’intensité dans le jeu mais elle aura forte à faire dans le rapport de force face à une adversaire qu’elle n’a jamais battu sur dur (3-0 en faveur de Muguruza). La clé du match pourrait être la qualité de service et notamment le pourcentage de première balle de Simona Halep. Bien qu'elle serve très bien depuis le début du tournoi, elle aura cette fois une adversaire qui retourne très bien et profitera de la moindre faille notamment sur les secondes balles. Dans le jeu, la force de Halep est sa capacité à tenir la balle sans faire de fautes pour faire exploser ses adversaires. Elle a montré néanmoins des faiblesses contre Mertens lorsque la Belge venait la chercher en l'agressant et venant au filet, la Roumaine s'est retrouvé souvent sous pression et en danger. Ce qui a pêché pour la Belge a été ses 40 fautes directes, un nombre inconcevable pour espérer battre une joueuse comme Simona.

Halep n’a pas encore perdu un set dans ce tournoi, ce qui fait d'elle la favorite de cette rencontre mais on peut s'attendre à une rencontre plus équilibrée. Dans ce match qui s’annonce d’une très haute intensité, Garbine Muguruza peut frapper un grand coup ! Sa complicité avec Conchita Martinez fonctionne bien et cela se ressent bien sur le terrain. Mertens a montré la voie à l'Espagnole qui devra faire moins de fautes que la Belge pour s'imposer. Sa qualité de service sera aussi primordiale pour lui permettre de monter le plus souvent possible au filet et secouer la Roumaine. Pour tenir tête à cette guerrière qu'est Simona Halep, Muguruza devra sortir le match parfait. Elle a l'envergure physique pour résister à ce combat.

L'avis de la rédaction : victoire de Muguruza (cote 2,40)

Pour suivre Anthony sur twitter
https://twitter.com/AnthoPronostics