Début de la saison indoor ce lundi avec l'Open Sud de France à Montpellier. Trois matches sont au programme à partir de 15h00 après la fin des qualifications.

Bedene (51ème) vs Pospisil (132ème)

Très belle affiche pour ouvrir cette 10ème édition de l'Open Sud entre deux joueurs plutôt à l'aise en indoor. C'est la 4ème fois qu'ils s'affrontent mais leur dernier duel remonte à 2016. Le Canadien mène pour l'instant 2-1 dans les confrontations. Après une opération au dos qui l'a écarté des terrains pendant 9 mois, Pospisil a fait un bon retour sur le circuit en juillet dernier avec une nouvelle approche du tennis. Désormais, il essaye de prendre plus de plaisir et cela se voit sur le court et dans ses résultats récents : une victoire sur Khachanov à l'US Open, un 3ème tour à Shanghai, deux titres en challenger et une victoire sur Fognini en Coupe Davis. L'ancien 25ème mondial retrouve peu à peu son meilleur niveau. Il fait partie des joueurs très dangereux en indoor avec deux demi-finales à Bâle et Valence mais surtout 4 titres et 2 finales en challenger. Il a déjà battu Isner, Kohlschreiber, Raonic, Opelka et Bedene. Il a un bilan de 50% de victoires sur le circuit principal. En face, le Slovène est un nouveau joueur depuis la fin de l'été avec une qualité de service assez remarquable. Contrairement à Pospisil, Bedene est historiquement un joueur plus à l'aise sur terre battue mais son jeu s'adapte aussi aux conditions indoor (48% de victoires) comme il l'a montré à Metz en septembre dernier (défaite en finale face à Tsonga).

L'avis de Florent Serra : "Je trouve que Bedene est assez solide, il sert bien et se déplace correctement. Pospisil a le jeu parfait sur dur avec une frappe plat, beaucoup de puissance et de prises de risque. Il monte au filet avec beaucoup de qualité puisque c'est aussi un bon joueur de double. Le Slovène est un peu plus constant et rigoureux, il a plus de variation dans son jeu donc sur le papier, il part très légèrement devant pour moi sauf que son début de saison est plutôt moyen, loin de son niveau affiché sur la fin de saison dernière. Je l'avais commenté à Montpellier en 2017, il avait fait un très mauvais match contre Coric même s'il avait gagné. Depuis, il a montré de belles choses sur le circuit. Du fond du court, Pospisil sent mieux la balle en ce moment. C'est un match très serré pour moi. En indoor, Pospisil est capable d'être très agressif, il sert très bien et contre bien aussi. Je serai pas surpris de voir le Canadien prendre au moins un set."

Sousa (69ème) vs Barrère (91ème)

Le Portugais est sur une dynamique très négative (7 défaites sur ses 8 derniers et aucun set marqué depuis le 6 octobre). A l'inverse, Grégoire Barrère a été formé en indoor, il fait un début de saison correct, dans la lignée de sa saison 2019. Depuis un an en indoor, le Français a remporté deux titres challenger et perdu une finale. Sur le circuit ATP, il manque encore de résultats probants battus notamment par Stakhovsky, Paire et Struff. Le Portugais avait battu Barrère en qualifications de Bercy en 2018 et il a atteint le dernier carré à St-Petersbourg en octobre en battant Khachanov. Mais Grégoire devra rester concentré et appliqué pour faire le minimum de fautes et offrir le minimum de points gratuits à Sousa.

L'avis de Florent Serra : "Je confirme le statut de favori de Grégoire même si Sousa peut être dangereux parce qu'il se déplace très bien. En indoor, il joue avec une prise de balle tôt mais il a besoin de temps pour s'organiser et surtout il pourrait manquer de confiance pour battre le Français. Sousa fait beaucoup de bruits quand il frappe mais il manque de puissance et cela va forcément avantager Grégoire qui a toutes les armes pour le dominer. Sousa c'est avant un bagarreur donc il n'est jamais facile à battre mais je pense qu'il jouera trop court face à Barrère qui sur cette surface avec son style de jeu et devant son public, a tout pour imposer sa puissance et son jeu. Sur seconde balle, le Portugais est un petit faible et devrait se faire agresser par le Français que je vois remporter ce match. Grégoire est de plus en plus constant et travaille très bien physiquement donc ça devrait suffire selon moi."

Gombos (104ème) vs Carreno (29ème)

A priori, Carreno Busta semble très largement supérieur à son adversaire du jour. En effet, avec seulement 2 victoires pour 8 défaites sur le circuit ATP en indoor, Gombos ne semble pas avoir les armes pour lutter face à l'Espagnol, de retour à son meilleur niveau depuis le dernier trimestre 2019. Avec sa qualité de service (1m93), le Slovaque n'est jamais facile à manoeuvrer en indoor. Leur premier duel en 2013 sur terre battue (victoire de Carreno en 3 sets) n'a aucune pertinence.

Le problème c'est que Carreno n'a jamais vraiment brillé en indoor avec constante et régularité. Depuis son titre à Moscou en 2016, il avait enchaîné 11 défaites en 15 matches avant de retrouver le chemin du succès fin 2019 à Metz, Stockholm et Vienne. Sur la forme du moment, difficile d'imaginer une défaite de l'Espagnol mais sa cote (1,38) prouve que les bookmakers se méfient quand même un petit peu de ce match... Sur ses 30 derniers tournois indoor en challenger, Gombos a remporté 3 titres et perdu deux fois en finale.

Nos avis sur les matches du jour
over 22,5 jeux entre Bedene et Pospisil (confiance 60%)
victoire de Barrère (confiance 60%)
victoire de Carreno (confiance 70%)