Une nouvelle fois, les Français ont brillé cette semaine à Montpellier. Ils sont 4 au rendez-vous des quarts de finale ce vendredi !

La plus belle affiche oppose deux amis dans la vie : Pierre-Hugues Herbert à David Goffin. Le Français, finaliste l'an passé, confirme qu'il aime vraiment ce tournoi de Montpellier. Vainqueur de Felix Auger-Aliassime au 2ème tour, il va retrouver le Belge pour une place dans le dernier carré. Il s'agit d'une revanche de leur duel à l'Open d'Australie il y a 10 jours à peine. Goffin s'était imposé en 5 sets face au Français qui avait réussi à remonter un handicap de deux sets en profitant d'un gros passage à vide du Belge avant finalement de s'incliner dans la dernière manche. Cette fois, David Goffin ne sera pas favori à 85% comme en Australie. Les conditions de jeu indoor de l'Open Sud Arena conviennent trop bien au jeu du Français. Pierre-Hugues Herbert aime décidement bien cette tournée indoor européenne du début de saison puisqu'il avait déjà atteint les demi-finales du tournoi ATP500 de Rotterdam en 2018 en dominant Feliciano Lopez et Dominic Thiem.

L'avis de Florent Serra : "C'est un match qu'on vient de voir à l'Open d'Australie, c'est ça qui fait toute la saveur de ce match. Herbert l'a vraiment embêté à Melbourne. Là on est indoor, ça change un peu les conditions surtout que Pierre-Hugues a été finaliste l'an dernier. Mais je vais rester cohérent avec mon analyse que j'avais proposé pour leur match à Melbourne, je trouve que David a le jeu parfait pour contrer Pierre-Hugues avec sa vitesse de jeu de jambes, le fait que le Belge ait vraiment progresser au service sur sa première balle depuis qu'il est avec Thomas Johansson. Même si le Français aime bien ces conditions de jeu plutôt rapides, je trouve David très solide. Même en étant moyen, il arrive à remporter des matches pas faciles. A l'inverse, Pierre-Hugues devra sortir un très grand match pour s'imposer. Et je trouve qu'il est plus irrégulier que Goffin sur l'ensemble d'un match. La clé sera surtout dans la qualité de retour du Belge qui a bien su contrôler Bublik. En indoor, c'est vrai qu'Herbert sera surement meilleur qu'à Melbourne mais David va s'en méfier. Le match pourrait être serré et partir en 3 sets éventuellement mais dans la gestion des moments importants, je pense que David sera un tout petit au dessus."

Richard Gasquet n'avait pas joué depuis fin octobre. Touché au genou (kyste), il n'espérait regoûter si vite aux succès. Mais l'air de Montpellier va si bien au Biterrois, déjà triple vainqueur de l'Open Sud. Après avoir écarte Gilles Simon, il a réussi à se défaire de l'éternel Feliciano Lopez (38 ans) malgré la perte du premier set. Le Français s'avance donc en quart de finale face à un joueur qu'il connaît très bien puisqu'il va l'affronter pour la 5ème fois (2 victoires chacun pour l'instant). Vasek Pospisil, longtemps absent lui aussi pour une blessure au dos, retrouve son meilleur niveau sur ce début 2020. Vainqueur de Shapovalov au tour précédent, il montre qu'il est vraiment très à l'aise dans ces conditions de jeu en indoor. Le Canadien est vraiment sur une bonne dynamique depuis la fin de l'été avec des victoires sur Khachanov, Fognini, Opelka et Millman. Cette rencontre s'annonce compliquée pour Richard Gasquet qui pourrait souffrir physiquement face à la puissance de son adversaire, notamment au service et en coup droit. Pospisil est très en confiance, il sent bien la balle ici à Montpellier et rêve de disputer une 3ème demi-finale en indoor dans sa carrière sur le circuit ATP. En challenger, il a remporté trois titres sur les 14 derniers mois.

L'avis de Rodolphe Gilbert : "C'est vraiment un match compliqué pour Richard qui n'a pas joué depuis octobre. Mais avec lui, il faut toujours se méfier, dès qu'il est un peu en forme, il ne perd pas beaucoup face à des joueurs moins bien classés que lui. Tout dépendra de son état physique parce que s'il est à 100% et qu'il sent bien la balle, c'est quand même un joueur solide. Il faut être costaud pour battre Richard surtout en indoor ici à Montpellier. Le Canadien rejoue très bien au tennis depuis septembre. Il est très largement et trop souvent sous-coté en ce moment. Après, attention Richard joue dans un tout autre style que Shapovalov et je ne pense pas que Pospisil dominera facilement Richard. Le Français a une balle qui tourne beaucoup avec énormément de lift, c'est un joueur qui retourne bien, qui a des trajectoires arrondies. Mais Pospisil rejoue vraiment très bien au tennis et si je dois choisir, je pencherais pour le Canadien avec encore une fois de la méfiance parce que Richard est capable de tout lorsqu'il se sent bien physiquement. Mais un doute subsiste sur sa capacité à enchaîner un 3ème match à haute intensité."

Grégoire Barrère a signé la plus belle victoire de sa carrière au 2ème tour face à Grigor Dimitrov (23ème mondial). Désormais, le plus dur commence : confirmer. Face au Serbe Krajinovic, ancien finaliste à Bercy, le Français ne se présente pas du tout comme favori de cette rencontre. Les deux joueurs apprécient pourtant ces conditions de jeu mais l'expérience et la régularité sont pour l'instant du côté du Serbe plutôt bon depuis la fin de saison dernière. Il a expédié Mikael Ymer (6-1/6-1) au 2ème tour. Finaliste malheureux la saison dernière à Budapest et Stockholm, Krajinovic aimerait remporter son premier titre sur le circuit ATP.

L'avis de Rodolphe Gilbert : "Pour espérer gagner, Grégoire va devoir être capable de déborder le Serbe avec sa puissance en jouant un tennis très agressif et très solide. Mais en face, Krajinovic est un excellent joueur qui touche très bien la balle avec un jeu assez varié avec une bonne accélération de balle. Il joue très bien en indoor sur dur. Je trouve qu'il a retrouvé son meilleur niveau depuis la fin de saison dernière. En ce moment, il est meilleur que Dimitrov. Autant le Bulgare peut montrer parfois de nonchalance, surtout dans les petits tournois, autant Krajinovic a une toute autre mentalité sur le court. C'est un battant et Grégoire va vraiment pas se marrer. Pour moi, c'est tout à fait logique de voir le Français outsider sur ce match. J'aime bien voir jouer Krajinovic, il est très complet, plutôt fluide dans ses frappes. Mais Grégoire a beaucoup d'armes. Tout dépendra comment il a récupéré mentalement de sa victoire face au Bulgare. C'est jamais simple à gérer une grande victoire comme celle-là."

Gaël Monfils, 9ème mondial, est le grand favori de ce tournoi qu'il a déjà remporté à deux reprises en 2010 et 2014. Avec ses 5 titres et ses 8 finales perdues en indoor, le Français présente évidemment un bilan très solide sur cette surface. Depuis un an, il a prouvé qu'il était capable de s'élever assez haut dans la hiérarchie mondiale. Il va affronter pour la première fois le Slovaque Gombos tombeur de Carreno Busta et Ruusuvuori. Méfiance parce que Monfils est rarement fiable lorsqu'il s'avance avec un statut d'ultra favori sur une rencontre dans un ATP250. Pourtant, perdre face à Gombos serait une vraie désillusion puisque le Slovaque a perdu ses 9 matches en carrière disputés face à des adversaires du top 50 mondial...

L'avis de Florent Serra : "Tout dépendra encore une fois de comment se présente Gaël sur le court. Sera à 100% mentalement et physiquement ? Son talent fait de lui un favori logique face à Gombos mais le Slovaque est capable de bien jouer en indoor mais peine à se libérer face aux meilleurs joueurs. Cependant, attention parce qu'il sert bien, il frappe assez fort en cadence du fond du court. Il navigue autour de la 100ème place et il a du mal à se lâcher totalement quand il affronte des gros joueurs, ce qui fait qu'il débute ses matches souvent crispés et cela ne l'aide pas à battre les têtes de série. Gombos a besoin de temps pour s'organiser côté coup droit et je trouve que Gaël a le jeu parfait en indoor pour le contrer. Il remet toutes les balles, il fait jouer, il sert bien, il change les rythmes. Je trouve que Gombos risque d'être un peu trop fragile pour battre Gaël si le Français, encore une fois, se présente avec une vraie motivation."