Parmi les 4 derniers joueurs encore en lice à Cordoba, le Slovaque est le seul à n’avoir jamais remporté un titre ATP. Pour autant, sa présence n’est pas une surprise pour ceux qui suivent le circuit challenger. Va-t-il réussir à coiffer au poteau Schwartzman, Garin et Djere ?

Cette édition 2020 du tournoi ATP 250 de Córdoba en Argentine, nous réserve toutes ses promesses. 3 des 4 premières têtes de séries sont au rendez-vous des demi-finales, à savoir : Schwartzman (1), Garin (3), Djere (4). Seul Martin s’est invité dans ce carré final.

En première rotation de la journée, nous retrouvons le duel entre Garin et Martin. Malgré le fait que cette rencontre paraisse moins attrayante que l’autre demi-finale, le beau jeu risque d’être bel et bien au rendez-vous. En effet, au vu des premiers tours de ces deux hommes, cela promet un affrontement plus serré que ce que l’on pourrait croire sur le papier.

Le favori de cette rencontre se nomme assez logiquement Garin. En effet, le 31ème Mondial acquiert de plus en plus d’expérience et est de plus en plus redouté par ses adversaires sur terre. À Cordoba, son parcours est néanmoins mitigé. Après avoir remporté son premier match aisément face à Balazs, le Chilien s’est fait très peur contre Cuevas au tour suivant en ayant était mené d’un set sur le score de 6-1. La tâche ne s’annonce donc pas si facile pour Garin qui affronte un outsider, Andrej Martin, qui réalise de très belles performances sur terre, notamment cette semaine. Le Slovaque n’a, pour l’instant, pas perdu la moindre manche en trois rencontres disputées. Hier, il a été l’auteur d’un match référence, face à l’étoile montante du tennis Français : Corentin Moutet, tombeur de Pella au tour précédent. Garin devra donc se méfier, car la menace Martin est belle et bien présente. Parviendra-t-il à monter en puissance et à mener les échanges ? Rendez-vous à 23 heures pour le savoir.

La rencontre entre Schwartzman et Djere est la plus attendue du jour. Elle opposera deux joueurs de très grande qualité, réalisant tous deux un tournoi parfait. En effet, pour ce qu’il en est de Schwartzman, les rencontres se sont enchaînées sans aucune difficulté. Le natif de Buenos Aires s’est imposé par deux sets à zéro face à Munar au premier tour et puis contre Ramos Vinolas au second tour.

Cette demi-finale n’est pas le premier affrontement entre les deux joueurs. Ceux-ci se sont déjà rencontrés une première fois lors du Master 1000 de Cincinnati l’an passé. Diégo Schwartzman s’était imposé 7-6 6-3. Néanmoins, les cartes sont redistribuées car la surface n’est pas la même. Même si lors de cette rencontre, Schwartzman aura la chance d’être soutenu par son pays. Saura-t-il en profiter ? Parviendra-t-il à rallier la finale ?

Ce fût plus dur pour Laslo Djere de s’extirper des premiers tours de cet ATP 250. Après avoir été mené 1 set à 0 face au lucky loser, Gaio, lors de la première rencontre, le Serbe est parvenu à s’imposer en trois manches. Le second match face à Martinez a été bien plus facile pour Djere qui n’a pas eu de mal à gagner. Néanmoins, la difficulté est survenue lors des quarts de finale face au local Juan Ignacio Londero. Le suspense était total jusqu’au Tie Break de la 3ème manche. Malgré tout, après 2 heures 46 d’efforts acharnés, Djere est venu à bout de son adversaire.

Sa qualité de service sera l’arme du Serbe face à l’un des meilleurs retourneurs du monde.