Après 4 défaites en 4 matches pour ses débuts en indoor en 2018 et 2019, Felix Auger Aliassime a enfin réussi en ce début de saison 2020 à ouvrir son compteur de victoires. D'abord à Montpellier face à Dzumhur mais surtout cette semaine à Rotterdam en écartant Struff, Dimitrov et Bedene. Le jeune canadien (19 ans) va faire son retour dans le top 20 mondial ce lundi. Il a su confirmer dans ce tournoi tout son talent même si ses victoires n’ont pas toutes été abouties. Après un début de saison compliqué et des défaites précoces à l’Open d’Australie (défaite face à Gulbis) et à Montpellier (défaite face à Pierre Hugues Herbet), le Canadien s’est ressaisi. Du haut de son 1m93, il dispose d'une bonne qualité de service, d'une grande puissance et d’une excellente technique : ses déplacements sont fluides et il est capable de jouer autant en fond de court que de finir les points au filet.

Auger Aliassime va affronter pour la première fois Carreno Busta. L’Espagnol n'est pas non plus un spécialiste de la surface indoor. C'est un redoutable contreur, très complet sur toutes les surfaces et son bilan était largement négatif en indoor jusqu'à l'automne dernier. Un quart de finale à Metz et Vienne ainsi qu'une demi-finale à Stockholm lui ont donné beaucoup de confiance avant d'aborder cette tournée indoor européenne. C’est un joueur qui ne lâche rien, capable de se battre sur tous les points. Titré à Moscou en 2016, il dispute ce samedi sa première demi-finale grâce à des succès sur Mannarino, Bautista et Sinner contre qui il a sauvé deux balles de match. Il aborde donc cette rencontre à un gros mental. Physiquement, Carreno est très résistant mais la puissance du Canadien pourrait lui faire mal.

Le match pourrait être serré malgré tout et c'est le Canadien qui aura le résultat du match dans sa raquette. Carreno va le forcer à jouer des coups supplémentaires et s'il commet trop de fautes, une surprise est possible sur cette rencontre mais si Auger parvient à être efficace dans ses prises de risque et à étouffer Carreno, il devrait s'imposer. Jannik Sinner joue un peu dans le même registre que le Canadien mais tout en moins bien lorsqu'ils sont tous les deux à leur meilleur niveau. Le service d'Auger est meilleur que celui de l'Italien, ainsi que sa qualité de retour, sa vélocité et sa puissance. Sinner n'était pas loin d'atteindre pour la première fois de sa jeune carrière une demi-finale d'un ATP 500. Auger lui en a déjà disputé deux à Rio de Janeiro sur terre et au Queens sur gazon. Voilà donc la troisième, cette fois sur dur, ce qui confirme le talent complet de ce joueur. C'est plutôt l'aspect mental qui a été en défaillance depuis juin dernier. Un nouveau statut de top 20 mondial à assumer à moins de 20 ans n'est pas chose facile. Ce tournoi est l'occasion pour lui, avec les défaillances de Medvedev, Tsitsipas, Rublev, Bautista et dans une moindre mesure Dimitrov, de s'offrir peut-être le premier titre de sa carrière.

L'avis de la rédaction : victoire d'Auger Aliassime 

Pour suivre Damien sur twitter
https://twitter.com/TennisPronos