Cette finale marseillaise n’oppose pas les têtes de série 1 et 2 du tournoi, le Russe Medvedev ayant chuté en quart de finale face à Gilles Simon mais elle a tout de même fière allure. Le jeune Felix Auger-Aliassime (19 ans et 18ème à l’ATP, récent finaliste du tournoi de Rotterdam) affronte le Grec Tsisipas (21 ans et 6ème à l’ATP, récent vainqueur du Masters ATP Finals et tenant du titre ici à Marseille). C'est surtout un duel qui oppose deux des meilleurs jeunes du circuit et promis à un grand destin. L'enjeu est double sur ce match : pour Tsitsipas, éviter qu'une domination du Canadien ne s'installe dans les confrontations (3-1 actuellement pour le plus jeune des deux) et pour Auger, remporter enfin un premier titre en carrière après 4 finales perdues. Un premier titre à Marseille face à Tsitsipas serait tout sauf un titre au rabais et acterait officiellement le vrai potentiel du jeune homme qui doit défendre un quart de ses points ATP d'ici la fin mars...

Si on regarde le palmarès, les données sont vraiment déséquilibrées et en faveur du Grec. Felix Auger-Aliassime attend donc son heure pour inscrire son nom au palmarès d'un tournoi ATP. Après des défaites face à Djere, Paire, Berrettini et Monfils, il part une nouvelle outsider face au 6ème mondial. Peut-être même la finale la plus difficile à disputer pour le jeune Canadien. Du côté du Grec, c’est beaucoup plus solide avec déjà 5 titres en carrière et 5 finales perdues face à Nadal, Federer, Djokovic et Thiem... Jusqu'à maintenant, il a remporté ses 4 finales disputées en indoor (Stockholm, NextGen, Marseille et Masters).

Tsitsipas est connu pour avoir un excellent service et il a encore progressé sur cet aspect du jeu depuis un an. Il est capable de tenir un très haut pourcentage de points gagnés sur sa première balle (85% sur ce tournoi de Marseille). C’est notamment ce qui lui permis de tenir à distance Bublik en demi-finale. En revanche, son pourcentage de réussite en première balle est assez moyen avec 58% sur cette semaine et 61% en carrière, soit la 224ème place mondiale parmi les joueurs encore en activité qui ont servi au moins 5000 premières balles en carrière. Un échantillon donc assez représentatif qui montre encore les progrès à effectuer pour le Grec. A titre de comparaison, avec 65% de réussite en première balle, Auger est 74ème.

Le Canadien Felix Auger-Aliassime est un excellent contreur. Il a montré un gros mental pour se sortir de situations compliquées cette semaine face à Travaglia et Herbert en sauvant des balles de matchs. Là, l’opposition va monter d’un cran face à un joueur qui aura beaucoup moins de temps faibles. Auger-Aliassime avait semblé jouer en retenue face à Monfils la semaine dernière en finale à Rotterdam. A-t-il des difficultés à gérer ses émotions en finale ? En tout cas, il lui faudra rapidement rentrer dans le match sous peine de voir le Grec prendre le jeu à son compte et devenir très difficile à breaker.

En trois rencontres la saison dernière, le Canadien s’était imposé 2 fois à Indian Wells et au Queen’s mais Tsitsipas avait réussi à prendre sa revanche à Shanghai malgré des déclarations après sa défaite au Queens qui avait fait beaucoup parler. Lors de sa défaite à Indian Wells, le Grec avait été catastrophique notamment sur ses jeux de service. Les conditions extérieures l’avaient visiblement dérangé pour imposer son jeu. L’indoor l’avantage un peu plus mais pour réussir à battre le jeune prodige canadien, Tsitsipas va devoir bien servir et être opportuniste dès qu’il aura l’occasion de breaker.

On pourrait être tenté d'imaginer un match serré entre deux joueurs qui se connaissent bien et jouent plutôt bien cette semaine mais le niveau de jeu du Grec est vraiment impressionnant. ll a réussi à breaker Bublik à trois reprises sur 8 balles de break obtenues. C'est assez considérable sachant que le Kazakh sert mieux qu'Auger-Aliassime. Le dernier match entre les deux joueurs à Shanghai et le bilan du Canadien en finale incite à la prudence même s'il a évidemment toutes les armes pour résister à Tsitsipas sur le papier.

Pour suivre Damien sur twitter
https://twitter.com/TennisPronos