La Tunisienne Ons Jabeur est à son meilleur classement en carrière cette semaine (44ème) à Doha. Elle confirme au Qatar son quart de finale à l'Open d'Australie. Ce match face à Petra Kvitova (11ème) pourrait être un hymne à la puissance entre deux joueuses qui frappent fort. La Tchèque est bien ancrée sur le circuit depuis pas mal d’années, ancienne numéro 2 mondiale, toujours présente dans le haut du classement mondial. De son côté, Ons Jabeur monte en puissance année après année. Elle est devenue la première joueuse africaine à intégrer le top 50 mondial. Ce match risque d’être chaud bouillant avec une énorme ambiance car le public répond présent à chaque match de Jabeur. La Tunisienne qui après son premier quart de finale en Grand Chelem à l’Open d’Australie continue sur sa lancée avec un quart de finale à Dubaï et donc un quart de finale à Doha cette après-midi. Elle ne cesse d’impressionner par son jeu remarquable qui allie puissance et finesse avec une main magnifique de talent capable de sortir des coups spectaculaires quand elle est en confiance comme en ce moment surtout lorqu'elle est poussée par un public tour après tour.

La Tunisienne monte en puissance dans ce tournoi. Que ce soit dans le jeu mais aussi au niveau du service où elle a été impériale au tour précédent contre la puissante Karolina Pliskova qui est simplement la 3ème meilleure joueuse du monde actuellement. Il fallait sortir un très gros match pour pouvoir rivaliser et tenir ses mises en jeu. A l'échange, les coups partent bien de la raquette de Jabeur avec une facilité à trouver des zones tranchantes au niveau de son coup droit qui est splendide d’exécution. Elle sait allier jeu long puissant avec un jeu court à base d’amorti qu’elle maîtrise tellement bien, ce qui pouvait embêter Pliskova et qui embêtera tout autant Kvitova. Au niveau du retour, elle devra appuyer la pression et maintenir une agressivité constante sur les secondes balles de Kvitova très friables au vu de ses 14 doubles fautes en 2 matches. Mais aussi, elle devra lui rentrer dedans dès que possible pour obtenir des points faciles et se créer des opportunités de break. Elle aura besoin de garder sa qualité de service et surtout sur ses secondes balles avec beaucoup de variations afin d’éviter de se prendre des gros retours de la part de Kvitova.

Résultat de recherche d'images pour "petra kvitova doha"

En face, Kvitova une joueuse que l’on connait par sa main de gauchère et sa puissance qui ne cesse de répondre présent dans chacun de ses tournois où elle est engagée. Titré ici à Doha en 2018, Kvitova parait néanmoins moins régulière dans ce tournoi qu’à son habitude notamment au service. Dans le jeu, les frappes partent toujours aussi bien de la raquette mais parfois un peu trop avec beaucoup de fautes comme on a pu avoir face à Ostapenko mercredi. Sa force qui peut la différencier de Jabeur est bien sa qualité de retour où elle est capable de faire très mal un peu comme Pliskova hier. Si Jabeur varie bien ses services, la Tchèque aura bien moins d’opportunités de lire facilement les services de la Tunisienne. Jabeur a les armes pour aller chercher une demi-finale dans cette forme actuelle. Elle peut battre n’importe qui. Elle frapperait en tout cas un grand coup en s'offrant en 48 heures deux victoires face à deux des meilleures joueuses du circuit. Sa cote ne fait en tout que chuter en passant de 3,30 à 2,70.