Il n’y a pas de tournoi ATP cette semaine. Les hommes s'affronteront en Coupe Davis pour certains en fin de semaine avant le Masters 1000 d'Indian Wells. Alors les femmes sont à l’honneur avec deux tournois : l’un au Mexique et l’autre en France à Lyon, nouveau tournoi en indoor dans le calendrier WTA. L'Open 6ème Sens accueille les meilleures joueuses de la planète à Lyon. Après les qualifications de Caroline Garcia et Alizé Cornet ce lundi, quatre Françaises fouleront les courts du Palais des Sports de Gerland ce mardi, notamment Kiki Mladenovic. Attention toutefois à ne pas miser trop vite sur les favorites avec des cotes trop basses, les surprises en WTA peuvent être fréquentes.

Face à sa compatriote Chloé Paquet (25 ans), Kiki Mladenovic semble mieux armée pour sortir vainqueur de ce match. Classée 42ème à la WTA, elle dispose d’une plus grande expérience que sa rivale classée 166ème à la WTA qui joue surtout les tournois ITF. Paquet n'a plus gagné un match en indoor depuis octobre 2018 sur le circuit principal. Désormais entraîné par son frère Luka, Kristina Mladenovic aimerait briller en indoor en France où il n'a plus joué depuis 2014 à Limoges. Elle est donnée largement favorite (90%).

Pauline Parmentier a annoncé qu’il s’agissait de sa dernière saison avant de prendre une retraite bien méritée. A 34 ans, la Française va affronter Kasatkina, une jeune russe de 22 ans, ex-top 10 au classement WTA. Sortie sans ménagement en qualification par Mladenovic à Dubai en 2 sets, la Russe a réussi à sortir des qualifications à Doha où elle a offert une belle résistance à l’Espagnole Muguruza (finaliste de l’Open d’Australie en 2020). La Française ne compte qu’une victoire en 2020 face à Bucsa (171ème à la WTA) en qualification à l’Open de Saint Petersbourg. La seule et unique rencontre entre Parmentier et Kasatkina s’était soldée sur dur par une défaite de la Française en 2 petits sets en 2016 à Wuhan en Chine. La Russe part largement favorite mais attention à la Tricolore, toujours capable d'exploit surtout lorqu'elle est portée par son public.

Enfin, Clara Burel (18 ans et 499ème à la WTA) rencontre la joueuse suisse Jil Teichmann qui pointe à 22 ans à la 66ème place à la WTA. La Française vient d’abandonner lors de son dernier match en demi-finale d’un tournoi ITF à Glasgow. Opéré du poignet au printemps dernier, dans quel état physique la jeune tricolore va-t-elle aborder ce match ? De l’autre côté, la joueuse suisse vient de sortir des qualifications à Doha et a perdu au premier tour dans un match très accroché face à Ostapenko (41ème à la WTA). Clara Burel a bénéficié d'une invitation des organisateurs pour disputer ce tournoi, elle qui n'a pas une grande expérience du circuit principal

Image

Parmi les autres rencontres, la Slovaque Kuzmova affronte la repêchée Kerkhove. Kuzmova (21 ans et 85ème) n'a pas beaucoup de référence sur dur à part une victoire à Linz en indoor face à Anastasia Pavlyuchenkova (top 30 à la WTA) ou sur Zhu à Hobart (72ème à l’ATP). C’est une joueuse qui a tendance à caler face à des joueuses puissantes, ce qui n'est pas trop le cas de la Néerlandaise.

Sinon la Roumaine Bogdan sera opposée à la tchèque Martincova qui a réalisé quelques performances intéressantes cette saison. Elle notamment tenu tête à Sakkari à Doha en perdant en 3 sets. Elle a battu une top 100, Jil Teichmann (66ème à l’ATP) à Dubai. C’est une joueuse qui évolue plutôt en tournoi challengers et qui a du mal à sortir des qualifications. Face à elle se dresse la Roumaine Ana Bogdan (90ème à la WTA) qui est une vraie battante. En 2020, elle a posé des gros problèmes en Fed Cup à Alexandrova en ne perdant que 7/5 au 3ème set. Lors de cette compétition, elle a dominé Kudermetova (40ème à la WTA) en 3 sets. Elle aussi évolue plutôt sur les tournois challengers. Bodgan mène 3 victoires à 0 dans les confrontations mais les victoires ont eu lieu sur terre battue. Si Martincova reproduit son match face à Sakkari à Doha, elle devrait arriver à gêner son adversaire.
L'avis de la rédaction : plus de 19,5 jeux dans le match et Martincova remporte au moins un set