L'annonce du report de Roland Garros au mois de septembre n'a pas surpris que les journalistes et les passionnés. Mais en premier lieu les joueurs et joueuses qui n'ont apparemment pas du tout été consultés par l'ITF.