Le compte twitter de Roland Garros vient d'annoncer la tenue de la quinzaine parisienne juste après l'US Open du 20 septembre au 4 octobre prochain !

La réaction de Florent Serra : "C'est important déjà de ne pas annuler un Grand Chelem. Et du fait du Covid-19, comme les travaux de Roland Garros sont suspendus, il était impossible de tenir les délais pour être prêt en mai. C'est donc logique de repousser le tournoi. Après concernant l'enchaînement avec l'US Open, c'est forcément pas facile mais ils n'auront pas joué pendant 2 ou 3 mois donc ils seront encore en forme. Ils suppriment les quelques tournois ATP250 qui suivaient l'US Open. Pour moi c'est normal de positionner Roland Garros là. Je ne vois pas d'autres solutions puisqu'en août, il y a les Masters 1000 nord-américains. En septembre, c'est la date idéale et ça laissera un peu de temps pour finir les travaux. En terme de communication, c'est juste un peu dommage que les joueurs et joueuses l'apprennent sur twitter. C'est symptomatique des problèmes de communication entre l'ITF, l'ATP et la WTA..."

La réaction de Rodolphe Gilbert : "Mais non !!! Vous me l'apprenez...C'est pas possible ? A chaud comme ça, c'est difficile d'avoir une réaction. Je peux comprendre qu'avec la suspension des travaux, on doive décaler le tournoi mais une semaine entre l'US Open et Roland Garros, sans aucune préparation sur terre battue, c'est la surprise qui m'anime d'abord. J'aurais pensé qu'ils auraient plutôt décalé Indian Wells et Miami à cette période. Mais Roland Garros, je ne m'y attendais pas du tout... J'espère que le tournoi de Metz sera dédommagé comme il se doit. Il va me falloir un peu de temps pour digérer cette annonce... Je comprends que la priorité soit de privilégier les Grands Chelems. Et il est vrai qu'en terme de dates, je ne vois pas d'autres solutions à partir du moment où Roland Garros ne peut pas se tenir en mai..."

C’est une décision difficile mais courageuse que nous avons prise en cette période EXCEPTIONNELLE et évolutive depuis ce week-end. Nous agissons en responsabilité, nous devons être solidaires les uns des autres dans ce combat pour la sécurité sanitaire de tous“, explique Bernard Giudicelli, Président de la FFT.

https://www.rolandgarros.com/fr-fr/article/roland-garros-2020-report-situation-sanitaire-coronavirus-20-septembre-4-octobre