Nadal vs Federer : c'est à Miami que la rivalité est née

Roger Federer et Rafael Nadal sont sans conteste deux des plus grands joueurs de tennis de l’histoire. Il n’est donc pas étonnant de considérer leur rivalité comme l’une des plus belles également. Cette rivalité, elle s’est construite au fil des saisons pour s'étendre aujourd’hui sur 40 confrontations, la plupart très disputées. Et le hasard a voulu que Miami soit le théâtre de leurs deux premiers duels. Il faut remonter 16 ans en arrière, en 2004, pour la naissance du "Fedal". Cela montre l’incroyable longévité de ces deux légendes. Le contexte est particulier à l'époque : Federer vient d’accéder pour la première fois à la place de numéro 1 mondial, à 22 ans. Il y restera plus de 5 ans (237 semaines consécutives) alors que Nadal, 17 ans, et déjà classé 32ème à l’ATP, est présenté comme un futur crack. Il n’a cependant encore qu’un statut d’étoile montante et n’est pas considéré comme une réelle menace pour Federer qui est au début de sa gargantuesque domination du tennis mondial.

Pourtant, Rafael Nadal, finaliste à Auckland cette année-là, va réaliser l'exploit de battre le Suisse…et avec la manière : 6-3/6-3, en réalisant trois breaks et en ne concédant pas la moindre balle de break. On pourra toujours mettre dans la balance l’état de forme de Federer lors de cette première rencontre. N’empêche, elle laisse l’univers de la petite balle jaune admiratif devant le talent et la précocité de ce jeune gamin de 17 ans, venu tout droit de cette petite île de Majorque, qui deviendra l’ogre que l’on connaît toutes et tous aujourd’hui.

Un an plus tard, Roger et Rafa s’affrontent pour la 2ème fois, toujours à Miami, mais en finale cette fois. C’est la première finale d'une longue série de 24 entre les deux hommes. Depuis sa défaite 12 mois auparavant, Roger Federer a commencé à asseoir sa domination alors que Rafael Nadal commence, lui à construire sa légende. Roger sort d’une saison 2004 stratosphérique agrémentée de 11 titres dont 3 du Grand Chelem (Roland Garros lui échappe, battu non pas par Nadal, absent, mais par Kuerten) et un bilan de 74 victoires pour seulement 6 défaites. Et le Suisse débute une saison 2005 qui sera encore plus aboutie : 11 titres, 81 victoire et 4 défaites. De son côté, Rafa débute la saison 2005 au-delà de la 50ème place mondiale mais il réalise une saison presque aussi bonne que celle de Roger : 11 titres également, 79 victoires pour seulement 10 défaites. L'Espagnol terminera la saison à la 2ème place mondiale dans le rétroviseur du Bâlois.

Lors de ce 2ème acte, Federer va réaliser un exploit qui ne se reproduira plus avant 2015. Rappelons en préambule que les finales de Masters 1000 se disputaient en 3 sets gagnants à l'époque comme en Grand Chelem. Nadal va en effet mener deux sets à rien avant de se faire remonter par Federer au cours de l’une des finales les plus belles de l’histoire. Le taureau de Manacor va même mener 6-2/7-6/4-1, poussant Federer à deux doigts de la crise de nerf avant de voir ce dernier renverser la rencontre alors qu’il était au bord du gouffre. Le Suisse passa même à deux points de la défaite, mené 5-3 dans le tie-break de ce 3ème set avant d’enchaîner les 4 points suivants et donc la manche. C’est le tournant de cette finale puisque le Suisse expédiera les affaires courantes dans les deux dernières manches 6-3/6-1. Il ne le sait pas encore mais cette finale aura été celle où le Majorquin est passé le plus près du titre à Miami. Le tournoi floridien est l'un des rares grands rendez-vous du circuit avec Paris Bercy que Nadal n'a jamais réussi à remporter alors que Roger Federer y a inscrit 4 fois son nom au palmarès de Miami et Djokovic 6 fois. Rafa a échoué lui 5 fois en finale.

En 2011, Roger et Rafa s’affrontent pour la 3è fois à Miami, cette fois en demi-finale. A l'époque, la domination est totale du côté espagnol qui mène 14-8 dans les confrontations dont 3 victoires à 1 sur dur en extérieur. Et l’Espagnol, numéro 1 mondial, va agrandir l'écart en dominant facilement le Suisse en moins d’1h20 (6-3/6-2). Federer aura notamment accumulé 38 fautes directes dans cette rencontre qui ne restera pas dans les mémoires comme l’un des plus beaux duels entre les deux joueurs. Nadal échouera encore en finale, cette fois contre Djokovic, numéro 2 mondial.

Et après avoir échoué en 2005 (contre Federer) mais aussi en 2008 face à Davydenko et deux fois contre Djokovic en 2011 et 2014, Rafael Nadal aura encore l’occasion de remporter ce Masters 1000 en 2017 face à... Roger Federer. Mais sans succès ! Le tournoi est passé depuis 2007 comme les autres Masters 1000 dans un format de finale au meilleur des 3 sets. Et c’est le Suisse, de nouveau à son meilleur niveau après une saison 2016 quasiment blanche en raison d'une blessure au genou, qui va s'imposer. A 35 ans, Roger Federer va enchaîner ce jour-là une 4ème victoire d’affilée face à Nadal (après Bâle, L’Open d’Australie et Indian Wells.)

10% des affrontements (4 sur 40) entre les deux légendes du tennis se sont donc disputés à Miami pour un bilan de 2 victoires de part et d’autres mais avec un sentiment de frustration peut-être pour Nadal qui, même, s’il mène encore 24 victoires à 16 face à Federer, n’a pas réussi à s’imposer à deux reprises en finale à Miami face au Suisse. Peut-être en 2021 ?