Tennis Canada et la Banque Nationale du Canada vont officialiser un programme pour aider leurs joueurs et joueuses.

Tennis Canada, la Féderation Canadienne de Tennis, traverse actuellement une crise importante liée à l'annulation de ses tournois cette année à Montréal et Toronto avec un manque à gagner de 25 millions de dollars (comme nous l'avions rapporté ici). Malgré tout, elle va officialiser ce lundi un plan d'aide pour soutenir les joueurs et joueuses canadiens.

En effet, comme le rapporte le site quebecois LaPresse, un programme de bourse a été acté avec l'aide de la Banque Nationale du Canada (sponsor principal des challengers de Drummondville, Gatineau, Winnipeg, Granby, Saguenay, Calgary et partenaire essentiel du tennis canadien depuis une dizaine d'année) pour permettre aux joueurs de « financer leur entraînement et subvenir à leurs besoins quotidiens ».

Accueil Saguenay - Challenger Banque Nationale

Les critères suivants ont été retenus : être classé entre le 100ème et le 750ème rang mondial en simple de l’ATP ou de la WTA, entre le 25ème et le 100ème rang en double, dans le top 100 junior de l’ITF et dans le top 50 des classements en simple ou en double en fauteuil roulant de l’ITF.

Les bourses distribuées pourront atteindre un montant entre 10 000 et 20 000 dollars.

A titre d'exemple, voici quelques joueurs et joueuses concernés par cette bourse :

Rob Shaw (9e mondial – tennis en fauteuil)
Leylah Annie Fernandez (118ème mondiale - WTA)
Steven Diez (168ème mondial - ATP)
Brayden Schnur (177ème mondial - ATP )
Peter Polansky (192ème mondial - ATP)

Les joueurs et joueuses dont les gains en carrière sont supérieurs à 2,5 millions de dollars (comme Eugénie Bouchard et Gabriela Dabrowski) ne sont pas concernés par cette bourse.

Source : https://www.lapresse.ca/sports/tennis/202005/09/01-5272877-de-laide-concrete-pour-les-joueurs-canadiens.php?fbclid=IwAR3qh2uuuoh1Nbw4vxEFLQ4uoF7FcBxsrFcw72SEIs7NIFnyv_T3rPMWtTg