De nombreuses joueuses ont été performantes en double en 2019 sur le circuit WTA mais la Française Kristina Mladenovic plus connue sous le pseudonyme de "Kiki" s'est détachée du lot en remportant le trophée de la meilleure joueuse en double, récompense décernée par nos lecteurs et lectrices. Non seulement elle a brillé toute la saison dernière avec la Hongroise Timea Babos mais en plus, elle a été déterminante avec l'équipe de France en finale de Fed Cup face à l'Australie et permis à la France de soulever un trophée qui échappait aux Bleues depuis 2003.

Avec 30 victoires pour 8 défaites, le bilan de la paire Babos/Mladenovic est impressionnant : un titre à Melbourne, à Istanbul et au Masters mais aussi une finale à Roland Garros, une demi-finale à Wimbledon et un quart à l'US Open. Timea et Kristina s’apprécient beaucoup et cela se voit sur le terrain où leur entente s’exprime à la perfection. Voici ce que Mladenovic déclara à propos de son amie lors de la remise des trophées à l’Open d’Australie en janvier 2019 après la finale : « Cette fille est fantastique, je veux dire, c'est ma meilleure amie, une personne incroyable. On est une équipe, j'apprécie chaque étape avec elle, dans la victoire ou dans la défaite peu importe, ce sont juste de formidables souvenirs. Et surtout c'est une amitié très forte et je ne n'échangerais ça pour rien au monde, alors merci d'être avec moi ! »

Dotées d’excellents services, adroites à la volée, le couple dispose d’une parfaite complémentarité. D’ailleurs, cette paire de double avait déjà commencé à faire parler d’elle en 2018 avec 3 titres dont l’Open d’Australie et le Masters.

Résultat de recherche d'images pour "kiki mladenovic double 2019"

L’année s'est terminée en apothéose aux Masters de Shenzhen où les deux joueuses ont fini invaincues durant la compétition.

Sauf qu'à la différence de Babos, Mlavenovic a bonifié sa saison en double avec la Fed Cup. En confiance, elle a totalement survolée la finale en Australie en s'offrant Aschley Barty, la numéro une mondiale, chez elle. En simple mais aussi en double avec Caroline Garcia confirmant leur victoire en double face à la paire roumaine Halep/Niculescu à Rouen sur terre battue en avril dernier en demi-finale.

Après une solide association qui les avaient vues remporter Roland Garros en 2016, le duo Caro/Kiki avait volé en éclat suite au souhait de Caroline Garcia de se focaliser uniquement sur le simple. Mais l'intelligence de ses deux filles a permis d'enterrer la hache de guerre en 2019 avec l’appui du nouveau capitaine Julien Benneteau qui souhaitait ré-associer les deux joueuses en double au sein de l’équipe de France. Cette victoire en finale de Fed Cup n’en fut donc que plus belle. « Cela représente beaucoup d'émotion de partager cela avec Caroline » avoua Kristina Mladenovic lors de la remise du trophée. "On a montré à la France entière ce qu’est qu’un travail d’équipe. Ce qui fait notre force, ce sont nos individualités, nos niveaux de jeu respectifs tennistiques, nos personnalités aussi. Il ne faut pas tout croire et entendre ce qui se dit aussi dans les journaux. Les gens, les journalistes aiment bien créer des histoires. Aujourd'hui, c’est la meilleure des réponses. Personnellement, j’ai envie de dire que notre complicité sur le terrain n’a jamais disparu, n’a jamais été perdue. Les résultats parlent. C’est absolument fantastique l’histoire, la balle de match... les images seront gravées et resteront à vie comme telles. C’était écrit et c’est magique", conclue la meilleure joueuse de double au monde.

Les reverra-t-on à Tokyo en 2021 ? Beaucoup de choses peuvent se passer d'ici-là.