Dans l’ère moderne, rare sont les grands matches sur terre battue qui se dissocient du nom de Rafael Nadal. Pourtant, le quart de finale en 2019 à Madrid qui a opposé Roger Federer à Dominic Thiem mérite amplement sa place dans les matches qui ont marqué l’histoire dans la capitale espagnole. Federer de retour à son meilleur niveau depuis deux ans face à un Thiem qui se construit un statut d’adversaire numéro un du roi Nadal sur terre. L'Autrichien est également l'un des rares joueurs à avoir un bilan positif face à Federer. Avant ce match, l’Autrichien mène 3 victoires à 2 dont cette finale à Indian Wells quelques semaines plus tôt lui offrant son premier titre en Masters 1000.

Les premiers jeux sont déjà très disputés. Après avoir raté une première opportunité de break, Federer parvient à prendre le service de Thiem et confirme dans la foulée. Il mène 3-0 puis 4-1.Le Suisse est bien en place et déroule son jeu sans accroc. Mais Thiem commence à mieux varier son jeu, notamment au service où il se montre très efficace. Federer ne se laisse pourtant pas intimider et poursuit sa marche en avant. Le Suisse avance à 5-2 et conclut finalement le premier set 6-3 à la suite d’un long échange qui voit la balle de Thiem un peu trop longue.

Federer, qui revit sur toutes les surfaces depuis deux saisons, semble bien parti pour s'imposer. Cependant, Dominic Thiem n’est pas devenu double finaliste de Roland-Garros pour rien. Dans le deuxième set, l’Autrichien avance davantage dans le court même si l’expérience de Federer lui permet de garder la maîtrise. Les deux hommes remportent successivement leurs mises en jeu bien que Thiem s’offre deux balles de break à 1-0 puis encore trois autres à 3-2, sans succès. L’expérience et le calme du Suisse sont impressionnants à voir ! Après seulement 1h10 de jeu, Federer et Thiem aborde déjà le tie-break du deuxième set… Un jeu décisif tout simplement épique ! Mené 3-0, l’Autrichien est dos au mur… Ils sont rares ceux qui sont parvenus à s’extirper d’une pareille situation face au recordman de titres en Grand Chelem. Mais Thiem s’accroche, recolle à 3-3 et s’offre finalement deux balles de set à 5-4 suite à un coup droit remarquable qui mord la ligne de fond après une trajectoire flottante improbable. Federer écarte la première puis la seconde grâce à une superbe amortie. Les deux hommes offrent alors un spectacle grandiose. Federer s’octroie une balle de match à 8-7, écartée par Thiem qui, dans la foulée, hérite d’une nouvelle balle de set à 9-8. Federer l’écarte d’un bel enchaînement service volée. Le Suisse claque ensuite un ace sur la ligne pour s’offrir une seconde balle de match. Mais Thiem est très solide et écarte à nouveau l’occasion. Il conclura finalement le set à sa sixième opportunité pour l’emporter 13-11 !

Le dernier set sera d’un niveau hallucinant. Federer remporte le premier jeu non sans mal en écartant d’entrée une balle de break. Le Suisse éprouve toutes les difficultés du monde à déborder l’Autrichien qui démontre un jeu de jambes impressionnant. C’est finalement avec des coups variés, montées au filet que le Suisse s’en sort. Le scénario se répète à 1-1. Thiem bénéficie de deux nouvelles opportunités et accentue son lift pour gêner Federer. Il prend le service de Roger et confirme pour mener 3-1. Federer lâche davantage ses coups par la suite, notamment son revers et s’accroche. 3-2, puis 4-3. Federer parvient finalement à débreaker Thiem pour revenir à 4-4, mais l’Autrichien reprend le service de Federer aussi sec. Il sert pour le match, mène 40-0 et conclut finalement sur sa seconde balle de match au terme d’un match extrêmement physique malgré sa relative brièveté (2h11).

Thiem échouera contre Djokovic au tour suivant mais prendra sa revanche sur le Serbe à Roland Garros avant de s'incliner face à Rafael Nadal en finale.