Après avoir publiquement regretté les décisions prises par les organisateurs de l'US Open, une nouvelle étape a été franchie dans la communication du numéro un mondial qui a laissé entendre sur la chaîne serbe RTS qu'il pourrait ne pas jouer l'US Open pour se consacrer aux tournois sur terre battue.

La raison principale de son courroux ? La volonté des organisateurs du Grand Chelem new-yorkais de limiter les staffs et accompagnants des joueurs sur place pour des raisons sanitaires et limiter la propagation du Covid-19. Le Serbe se déplace habituellement avec un staff très élargi et n'envisage absolument de devoir se contraindre à disputer l'US Open quasiment seul pour répondre aux exigences des Américains.

« Les restrictions sont extrêmes et difficiles à appliquer. La plupart des joueurs à qui j'ai parlé étaient très négatifs quant à savoir s'ils iraient là-bas. Pour moi actuellement, en l'état actuel des choses, la saison se poursuivra probablement sur terre battue début septembre. »

Pour participer à l'US Open qui devrait débuter le 31 août, les joueurs devront se mettre en quarantaine pendant 14 jours avant le tournoi avec un accès restreint aux courts. « Cela signifie que nous ne pourrons pas nous entraîner... », poursuit le Serbe.

Etre contraint de rester à l'hôtel pendant toute la durée du séjour, sans pouvoir sortir notamment à Manhattan, n'est pas envisageable non plus pour les joueurs et joueuses. Rafael Nadal ainsi que Anastasia Pavlyuchenkova ont également déclaré qu'ils n'envisageaient pas de se rendre aux Etats-Unis pour disputer l'US Open.


Crédit photo : @Panoramic / @Chryslene Caillaud


Lien de notre page Youtube et regarder nos émissions : ttps://www.youtube.com/channel/UCFPwEbncWpkHAfky8HcBwkQ
Pour nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/tennisbreaknews
Pour nous suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/tennisbreaknews/
Pour nous suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/tennis.break.news/