Au moins, la polémique et la mobilisation aura eu un effet quasi immédiat. Initialement non programmé sans aucune concertation avec les joueurs et joueuses, le tournoi de tennis en fauteuil pourrait bien avoir lieu lors du prochain US Open. Ce revirement fait suite à une réunion d'urgence ce vendredi avec Stacey Allaster, la directrice du tournoi, l'USTA représentée par son Président  Mike Dowse et Joanne Wallen responsable depuis 2016 du tournoi de tennis en fauteuil à l'US Open. Les instances ont tenu à présenter leurs excuses à la vingtaine de joueurs présents.

C'est le Français Stéphane Houdet qui l'a annoncé sur son compte twitter ce vendredi après-midi.

L'USTA propose trois options :
- confirmation de l'annulation du tournoi avec une compensation de 150.000 dollars pour l'ensemble des joueurs
- délocalisation du tournoi à Orlando en Floride en octobre
- organisation à New York avec un prize money diminué de 5% (325.000 dollars au total)

Et cette fois, ce sont les joueurs et les joueuses qui vont décider l'option qui sera choisie.

Une sortie de crise qui est bienvenue mais qui a permis au Président de la Fédération Française de Tennis de rappeler que Roland Garros allait tenir ses engagements et maintenir le tournoi de tennis en fauteuil.

Credit photo : Tennis Magazine / Panoramic