Comme pressenti, le numéro un mondial a également été testé positif au Covid-19 ce lundi. Les résultats du test ont été rendus public ce mardi dans un communiqué du Serbe :

« Mon résultat est positif, tout comme celui de Jelena [sa femme], alors que ceux de mes enfants sont négatifs. Tout ce que nous avons fait ces derniers mois, nous l'avons fait avec des intentions sincères. Notre tournoi était voué à unir et à partager un message de solidarité et de compassion. L'Adria Tour a été dessiné pour aider les joueurs qu'ils soient espoirs ou bien établis venant du sud-est de l'Europe et leur permettre d'avoir accès à un tennis compétitif, étant donné que le circuit est actuellement suspendu à cause de la situation lié au COVID 19.

Tout cela est né dans une volonté philanthropique, pour diriger tous les fonds récoltés aux gens qui en ont besoin et cela a réchauffé mon cœur de voir que les gens ont répondu avec force à cet élan. Nous avons organisé le tournoi au moment où le virus a faibli, pensant que les conditions pour héberger cet événement étaient réunies. Malheureusement, le virus est toujours présent et nous devons encore vivre avec cette réalité.

J'espère que les choses iront mieux avec le temps afin que nous puissions vivre comme avant. Je suis profondément désolé pour chaque cas individuel de contamination. J'espère que cela ne compliquera pas la santé de chacun et que tout le monde ira bien. Je resterai en isolement pendant les 14 prochains jours et je referai un test dans 5 jours. »

Même si les comportements vus pendant cet Adria Tour choquent aujourd'hui, il ne faudrait pas que Novak Djokovic endosse à lui seul la responsabilité de « chaque cas individuel de contamination » car le principal responsable de cette affaire reste le gouvernement serbe qui a permis l'organisation de cet événement dans des conditions sanitaires et de distanciation sociale très limitées.

Par ailleurs, Donna Vekic a annoncé sur son compte twitter qu'elle était négative.

Au total, ce sont donc pour le moment neuf personnes qui ont contracté le virus lors de l'Adria Tour : Grigor Dimitrov et son coach, Viktor Troicki et sa femme, Borna Coric, un enfant, Novak Djokovic, son épouse et son préparateur physique "fitness".

Crédit photo : AI / Reuters / Panoramic