Roberto Bautista Agut a impressionné en 2019 avec une demi-finale à Wimbledon et un quart de finale à Melbourne. Il a réussi la meilleure saison de sa carrière en battant notamment deux fois Novak Djokovic sur dur à Doha (où il remportera le titre) et à Miami. L'Espagnol, 12ème mondial, a repris la compétition en exhibition dès début juin sur trois surfaces différentes. Battu par Sinner, Mischa Zverev, Berrettini ou encore Thiem, il n'a pas affiché son meilleur niveau mais la priorité était ailleurs pour lui : retrouver du physique tester une nouvelle raquette.

Il a donné une interview à nos confrères de Puntodebreak où il annonce son désir d'aller jouer la tournée américaine, si celle-ci est maintenue.

« Ma programmation lors de ces tournois d'exhibition a été basée en priorité sur des tournois de haut niveau (en termes d'adversaires), des tournois qui se rapprochaient le plus possible du circuit ATP. J'ai ainsi pu tester une nouvelle raquette et aussi certaines évolutions de mon jeu. Je voulais jouer sur toutes les surfaces afin d'avoir toutes les clés pour décider si je gardais ma raquette habituelle ou non.

C'est vrai que je suis un joueur qui s'adapte rapidement à la compétition, qui revient normalement assez bien à la compétition après une coupure, mais cette pause est différente. Elle a duré plusieurs mois, c'est très long. C'est pourquoi j'ai décidé de beaucoup jouer ces dernières semaines, de donner un rythme de compétition à ma préparation avec de nombreux jours d'entraînement et je pense que cela me sera utile pour les semaines à venir.

Depuis la coupure, je n'ai jamais été désespéré à l'idée de ne pas pouvoir jouer au tennis. Je suis un garçon assez calme : si je peux jouer c'est bien, si je ne peux pas jouer, je l'accepte aussi. Je ne suis pas une personne nerveuse qui grimpe au mur à la maison. Oui, c'est vrai que le tennis me manque, que mon métier est de disputer des compétitions, et je souhaite évidemment que tout revienne à la normale.

Je préfère revenir sur le circuit le plus tôt possible. Ce sera toujours positif pour nous de jouer des tournois comme Cincinnati ou l'US Open. Il vaut mieux que ces tournois soient maintenus que annulés. Si la tournée américaine se déroule comme prévu, j'irai jouer. La réforme temporaire du classement et le système de points me semble une bonne décision. Cela nous donne un peu de marge pour l'année prochaine. Ce n'était pas juste de perdre des points sans pouvoir disputer les tournois. Tout cela est positif pour moi, j'aime cette pression qui revient après de longs mois sans compétition. »