Leur mission ce samedi n'avait rien d'une banalité. L'une a sorti la favorite du tournoi, tête de série numéro une, Petra Martic. L'autre s'est défaite de l'Italienne Camila Giorgi, volcanique cette semaine, qui a résisté jusqu'au bout en débreakant notamment à 5-4 dans la troisième manche. Anett Konvateit et Fiona Ferro ont largement mérité leur place en finale. Ce sont les deux joueuses qui ont été de loin les plus dominantes et régulières depuis le début du tournoi.

Laquelle des deux va remporter ce premier tournoi de reprise après cinq mois d'arrêt ?

L'Estonienne pourrait penser qu'elle a fait le plus dur en éliminant la Croate Petra Martic, 15ème mondiale et favorite du tournoi après le forfait de Simona Halep. Cependant, Kontaveit a bien été aidée par les 46% de premières balles de son adversaire du jour et aussi par le fait que Martic n'était pas à 100% physiquement, blessée à la jambe droite. Ce succès permet à Kontaveit de revenir dans le top 20 mondial et un titre ce dimanche lui offrirait une 14ème place mondiale.

Pour l'empêcher d'atteindre son objectif, Fiona Ferro pourra s'appuyer sur sa confiance accumulée depuis deux mois qu'elle est invaincue. 14 victoires consécutives, rien de mieux pour aborder une finale. D'autant plus que dominer Sara Errani et Camila Giorgi n'avait rien d'une tâche facile. Après la perte du premier set lors de la demi-finale ce samedi, la Française a su se remobiliser et renverser le match pour s'imposer 2-6/6-2/7-5. Un succès qui prouve les ressources mentales et physiques de la meilleure tricolore du moment qui va faire son entrée dans le top 50 ce lundi.

Bien que les deux joueuses aient presque le même âge (24 pour Kontaveit et 23 pour Ferro) et le même palmarès (un titre chacune sur le circuit WTA), l'expérience du haut niveau de l'Estonienne sera un atout pour elle et peut justifier sur le papier son statut de favorite. Seulement, la terre battue est une surface où la Française a de meilleurs repères et sa gestion des émotions a été un sans-faute cette semaine. A aucun moment, elle n'a perdu le fil conducteur de ses matchs et de sa stratégie.

Du fond du court, Fiona Ferro a largement de quoi rivaliser avec Kontaveit. La Française met beaucoup de volume dans son jeu, ce qui a dérangé Giorgi et ce qui pourrait également gêner Kontaveit. On sent que tactiquement, elle a beaucoup travaillé avec Emmanuel Planque pour établir un plan de jeu et pour le moment, cette semaine, elle a réussi à le mettre en place sans fausse note. Les deux joueuses dégagent beaucoup de sérénité. La différence pourrait se faire dans la tenue des échanges. Celle qui prendra la directive à l'échange aura l'avantage. A noter toutefois que Kontaveit a été strappée à la fin du premier set face à Martic et pourrait donc ne pas être à 100% pour cette finale.

La stat à retenir : Fiona Ferro a remporté ses 5 derniers matchs sur terre battue sur le circuit WTA lorsqu'elle n'était pas favorite du match (contre Sorribes, Cornet, Pera, Stosur et Buzarnescu)

L'oeil de Rodolphe Gilbert : Kontaveit était 22ème mondiale à l'approche du tournoi, ce n'est donc pas totalement une surprise de la voir ce dimanche en finale. C'est une joueuse principalement de dur mais elle avait déjà atteint deux fois une finale WTA sur terre battue, ce qui montre, avec cette troisième finale à Palerme, que c'est finalement une joueuse complète. C'est une joueuse discrète peu mise en avant par les médias mais ce qu'elle fait cette semaine est impeccable. Elle a écarté notamment Siegemund et Martic, ce qui n'est pas chose facile même si la Croate était blessée. Elle est logiquement favorite sur le papier mais Fiona Ferro est aussi en pleine bourre et en pleine progression. Ces deux tournois Challenge FFT Elite lui ont vraiment donné énormément de confiance. Elle est sur une magnifique série. Alors certes, les matchs de la FFT étaient sur dur mais elle a pu pendant le confinement s'entraîner sur un terrain privatif en terre battue avec son copain Evan Furness et ses deux frères classés 2/6.

Après cinq mois d'arrêt, quoi de mieux pour elle que de commencer la reprise par une finale ? C'était vraiment pas facile d'écarter Camila Giorgi et elle a réussi à s'en défaire malgré la perte du premier set. Malgré l'agressivité de l'Italienne, elle a réussi à se régler et retrouver son jeu. Elle ne s'affole pas, elle gère très bien les moments importants, notamment les fins de rencontre. Mentalement, elle a beaucoup de qualités. On pourrait avoir une finale très équilibrée. Si on veut être objectif, on peut se dire que si Siegemund et Cocciaretto ont réussi à prendre un set à l'Estonienne, Fiona peut le faire. Elle n'est pas inférieure à ces joueuses-là. C'est une finale ouverte selon moi. J'aime beaucoup Fiona, son état d'esprit, son comportement et son style de jeu. Est-ce que ce match en trois sets face à Giorgi va laisser des traces physiquement ? On ne le saura qu'après la finale mais on peut penser qu'elle a les ressources pour récupérer, surtout qu'elle n'avait pas perdu un set depuis le début du tournoi. Le match aura lieu en début de soirée à 19h30 donc les conditions de jeu seront plus faciles que si elles avaient joué en plein après-midi.


⭐️⭐️⭐️ Ferro remporte au moins un set
⭐️⭐️ Au moins 20 jeux dans le match
⭐️ Ferro gagne le match