Habituées à évoluer dans les plus grandes enceintes du monde, devant un public souvent bruyant et volcanique, cette reprise du circuit risque de provoquer un sentiment bizarre pour les sœurs Williams ce mardi à Lexington qui pourraient se retrouver face à face au deuxième tour. Avec elles, c'est un contingent de 11 Américaines qui seront sur les courts ce mardi comme Anisimova, Stephens ou encore Coco Gauff dans un tableau prestigieux qui servira de répétition générale à 10 jours de Cincinnati.


Serena Williams (1) vs Bernarda Pera

Rencontre a priori très déséquilibrée entre les deux Américaines. Le pedigree de Bernarda Pera ne pèse pas bien lourd face à celui de Serena Williams. D’autant plus que l’ancienne Croate, pays qu’elle a représenté jusqu’en 2013, est plutôt à l’aise sur terre battue, surface sur laquelle elle a signé ses meilleures performances comme cette demi-finale à Lausanne la saison dernière, battue par Fiona Ferro. Cependant elle présente désormais un bilan positif sur « dur » (51% de victoires) et dispose désormais de quelques victoires références sur cette surface. Face à Caroline Garcia à Doha ou Barbora Strycova à Adelaïde. Il est aussi important de noter ses prestations convaincantes lors du World TeamTennis avec un bilan de 6 victoires pour 3 défaites.

La grande inconnue reste donc l’état de forme de Serena Williams. L’ex numéro 1 mondiale a expliqué avoir vécu enfermée dans sa bulle familiale pendant les mois de la crise sanitaire. Si elle explique que sa motivation est intacte et qu’elle sera prête, il y a évidemment un gros point d’interrogation sur sa capacité à répondre présente immédiatement ! Son objectif n’est pas Lexington mais clairement l’US Open où elle pourrait égaler le record de 24 titres en Grand Chelem détenu par Margaret Court. Depuis sa défaite contre Sevastova en Fed Cup, il n'y a aucune trace de matches de sa part. Même si elle possède un court de tennis chez elle pour ses entraînements, Serena Williams pourrait avoir un peu de mal au démarrage, qui plus est face à une joueuse qui a déjà repris un semblant de rythme de compétition.


Venus Williams vs Victoria Azarenka

11 titres du Grand Chelem vous contemple pour cette rencontre du premier tour ! A ce petit jeu, large avantage pour l’Américaine qui en a remporté 9. Mais aujourd’hui ces deux grandes championnes n’ont plus rien à avoir avec les joueuses qu’elles ont été. Pour Venus, l’âge avance aussi logiquement que le classement ne baisse. A 40 ans, l’aînée des sœurs Williams est évidemment un modèle de longévité. 67e au classement WTA, elle a repris le rythme de la compétition en disputant le World TeamTennis où elle n’a pas brillé, ne gagnant qu’un seul match, face à Sloane Stephens. Si le crédit à apporter à cette compétition est mince (matchs disputés en un seul set et 5 jeux gagnants), il a au moins permis à l’Américaine de se tester. Mais en 3 tournois en 2020 avant la coupure, Venus Williams avait été éliminée à chaque fois au 1er tour. Pire, sa dernière victoire remontre à septembre 2019 contre Barbora Strycova à Pékin.

Et s’il est difficile de prédire l’état de forme de Venus Williams, quid de Victoria Azarenka ? Depuis le début de ses problèmes familiaux qui l’ont obligé à rester aux Etats-Unis, la Biélorusse peine à retrouver son meilleur niveau. Après un nouvel arrêt de presque 7 mois entre août 2019 et mars 2020, son retour à Monterrey fut ponctué par une défaite sèche contre Zidansek (6-2 6-2). Invitée à disputer une exhibition sur terre battue en juin, elle est repartie avec deux défaites et aucun set remporté.

Match difficile à parier d’autant qu’à l’exception d’un match à Auckland début 2019 (remportée par Venus Williams), les confrontations entre les deux joueuses remontent à une période entre 2008 et 2015 : un autre temps ! Gageons que Venus Williams sera motivée par la perspective de retrouver sa sœur au 2e tour.


Shelby Rogers vs Misaki Doi

C’est à se demander si Shelby Rogers s’est arrêtée de jouer au tennis depuis le mois de mars et l’interruption du circuit WTA ? L’Américaine a joué 9 matches (dont le dernier rapidement interrompu après l’abandon de la Française Marine Partaud) depuis début juin. Il faut dire qu’elle a soif de tennis et de revanche après sa grave blessure au genou qui l’a contrainte à l’opération et à une absence de presque un an et demi. A son retour en avril 2019, elle flirtait avec la 600e place mondiale et s’est refait un classement en acceptant notamment de jouer des tournois secondaires, elle qui fut quart de finaliste à Roland Garros en 2016. Cependant depuis son retour, l’Américaine plafonne souvent contre des joueuses mieux classées. Misaki Doi aurait presque le jeu idéal pour faire briller l’Américaine. Certes, la Japonaise est habile et couvre bien son terrain mais elle manque clairement de puissance, ce qui est appréciable pour Shelby Rogers et ses grandes préparations notamment en coup droit. Les clés du match sont en sa possession. A elle de les saisir !


Amanda Anisimova vs Catherine Cartan Bellis

Joli duel entre les deux jeunes Américaines Amanda Anisimova et CiCi Bellis. Après une longue blessure l’an dernier, Bellis pointe désormais au-delà de la 300e place mondiale et a effectué un retour convaincant. Son début de saison, avec un troisième tour à l’Open d’Australie est plus que satisfaisant. Elle a effectué deux matches exhibition au mois de juillet sur terre, avec un succès contre Bouchard mais en repartant avec une défaite contre Caty McNally.

Amanda Anisimova a arrêté le tennis post-covid sur un forfait à Doha. Après des débuts compliqués en exhibition sur dur contre Collins et Riske, elle est montée en puissance en battant Tomljanovic puis ensuite Collins et Dolehide à Charleston, sur terre battue.

Les deux Américaines ne se sont jamais affrontées sur un court en match officiel. On aurait pu être tenté par prendre un risque de miser sur une belle performance de Bellis mais la vitesse de cette surface de Lexington lui laisse peu de chance de battre sa compatriote. Les cotes semblent bien ajustées et n'offrent pas un réel intérêt.


Ajla Tomljanovic vs Yulia Putintseva

Tout comme Shelby Rogers, Alja Tomljanovic a très peu coupé lors de l’arrêt du circuit WTA et a beaucoup joué aux Etats-Unis sur terre battue comme sur surface rapide. Si son compagnon Matteo Berrettini a préféré rester en Europe pour y disputer l’UTS, l’Australienne a maintenu le rythme aux Etats-Unis avec une dizaine de rencontres. En clair elle n’a pas chômé ces dernières semaines.

Dans ce match, la différence de gabarit et de style de jeu sera la clé. Excellente serveuse, l’Australienne d'origine croate devra s’appuyer sur ses coups forts et conclure rapidement les échanges. Bref, trouver une parade à l’excellent jeu de défense de la volcanique Putintseva qui elle, est restée bien sagement au chaud ces derniers mois. La Kazakhe se présente avec un bon classement et un statut de tête de série à défendre dans une partie de tableau plutôt abordable. Raison pour laquelle la cote de Putintseva semble assez « intéressante » compte tenu du contexte de reprise. L’opposition de style attendue entre les deux joueuses pourrait aussi laisser penser à un match disputé.


Sloane Stephens vs Leylah Annie Fernandez

Comme la plupart des joueuses vivant outre-Atlantique, Sloane Stephens a écumé les courts ces derniers temps. Notamment 14 rencontres lors du World TeamTennis mais elle n'a ramené que 6 victoires. Un bilan bien maigre pour la gagnante de l’US Open 2017 qui avait connu un début de saison 2020 catastrophique : une seule victoire en 6 rencontres. Un succès acquis d'ailleurs difficilement à Monterrey face à Emma Navarro qui pointe au-delà de la 500e place mondiale ! Aujourd’hui 37e au classement WTA, celle qui fut troisième en 2018 semble traîner son spleen depuis sa finale du Masters de la même année. En 2019, son ratio de victoires était à peine positif au cours d’une année « sauvée » par un quart de finale à Roland Garros. Une inconstance désormais chronique à laquelle il faut ajouter des moments délicats ces derniers mois comme elle l’a confié récemment sur Tennis Channel, expliquant avoir connu « beaucoup de hauts et de bas durant le confinement » mais aussi « des périodes de solitude ».

Ce premier tour face à une qualifiée a tout du match piège ! Leylah Annie Fernandez fait partie de cette jeune génération canadienne qui monte même si son modèle est différent des Auger-Aliassime, Shapovalov ou Andreescu. A 17 ans, Fernandez ne grandit pas dans le giron de Tennis Canada mais au cœur d’une cellule familiale dans le style du « clan » des sœurs Williams. Entraînée par son père, elle est vue comme l’une des plus brillantes joueuses de sa catégorie d'âge avec Coco Gauff. Titrée à Roland-Garros chez les Juniors l’année dernière, elle s’est aussi extirpée des qualifications de l’Open d’Australie en début d’année avant de perdre au 1er tour. Déjà très proche de son objectif de 2020 à savoir entrer dans le Top 100, elle s’est déjà offert le scalp de Sloane Stephens à Monterrey au mois de mars (6-7/6-3/6-3). Sortie des qualifications ici à Lexington et avec le rythme des matches d'exhibition de juin et juillet, la jeune Canadienne aura clairement sa carte à jouer


Coco Gauff vs Caroline Dolehide

Aux côtés de Serena Williams, Coco Gauff est la grande star attendue de cette édition à Lexington. Tout juste âgée de 16 ans, elle est le visage de la nouvelle génération du tennis féminin aux USA aux coté de sa grande copine Caty McNally battue, elle, au premier tour ce lundi par Ons Jabeur. Discrète depuis la coupure imposée par la crise sanitaire actuelle, elle ne s’est pas montrée lors des différents tournois d'exhibition. Elle s’est en revanche illustré par ses paroles, expliquant récemment qu’elle souhaitait disputer les prochains Jeux Olympiques dans un an pour y représenter son pays. Ambitieuse, elle devra faire face à la concurrence des autres Américaines. Chaque nation ne pouvant envoyer que 4 joueurs/joueuses maximum. Sa place en double devrait être validée (elle a notamment gagné le tournoi de Washington la saison dernière avec McNally et atteint les quarts de finales à l’Open d’Australie en début d’année). La route vers Tokyo commence peut-être dès maintenant avec ce premier tour contre Caroline Dolehide dont le parcours depuis son passage chez les professionnels reste en deçà des espoirs placés en elle.


Kristie Ahn vs Anna Blinkova

Révélation du dernier US Open où son 1/8e de finale lui a ouvert la voie du Top 100 pour la première fois à 28 ans, Kristie Ahn a vu son ascension être stoppée net par la crise sanitaire et l’arrêt du WTA Tour. Ses premiers résultats en 2020 n’étaient sans doute pas à la hauteur mais l’Américaine comptait sur la première tournée américaine du printemps pour confirmer. Ex-joueuse universitaire qui a finalement décidé de se lancer dans le grand bain des professionnelles, elle avait battue à New-York deux anciennes vainqueurs de Grand Chelem : Juznetsova et Ostapenko. Il semble tout de même y avoir un plafond de verre difficile à briser pour elle qui manque cruellement de puissance face aux meilleures joueuses du circuit. Son petit gabarit lui offre une qualité de déplacement intéressante mais sans doute insuffisante pour viser très haut. Dans ce registre elle souffrira face à Blinkova qui s’appuie justement sur sa qualité de service et sa capacité à mettre en difficulté l’adversaire sur les premiers coups de raquette. Même si on a peu d’informations sur l’activité récente de la Russe, elle semble logiquement favorite de sa rencontre.


Jil Teichmann vs Anna Kalinskaya

A 21 ans, Anna Kalinskaya poursuit sa timide progression pour tenter de la ramener vers le Top 100 qu’elle a brièvement connu. L’année dernière, elle avait battu à l’US Open l’ombre de Sloane Stephens pour accrocher son premier Top 10 en carrière. Membre depuis peu de l’équipe russe de Fed Cup, notamment en raison de ses bons résultats en double, elle aura l’avantage du rythme de la compétition acquis lors des qualifications. Même si son match contre Arconada a duré plus de 2 heures hier, elle aura l’avantage d’une surface sur laquelle la Suissesse est moins à l’aise. Spécialiste de terre battue, titrée à Palerme l’année dernière, Teichmann a préféré partir aux Etats-Unis plutôt que de disputer les tournois de Palerme et Prague. Elle ne compte que 5 victoires en carrière sur le circuit WTA sur dur face aux joueuses du top 100 pour 17 défaites. Kalinskaya (114ème) trouvera-t-elle la clé pour s'imposer ?


⭐️⭐️⭐️ Victoire de Coco Gauff / Venus Williams remporte au moins un set
⭐️⭐️ Fernandez remporte au moins un set / Victoire de Kalinskaya
⭐️ Au moins 20 jeux dans le match S. Williams vs Pera / Victoire de Blinkova