Eugénie Bouchard sort d’un premier tour rondement mené contre la tête de série numéro 8 du tournoi Veronika Kudermetova (6-0/6-3) avec une attitude irréprochable de la Canadienne sur le court. Elle est restée concentrée pour appliquer son plan de jeu avec beaucoup de détermination. Elle a joué pourtant une adversaire agressive qui a cherché à prendre le jeu à son compte. Mais la Canadienne a su être solide en défense et aussi réaliste sur ses attaques pour bien contrer la Russe. Notamment, son revers a été une arme essentielle qui posait déjà problème à ses adversaires en 2014-2015. Elle a commencé le match assez timidement notamment au service dans le premier set mais par la suite s'est relâchée en retrouvant son efficacité avec une première balle percutante (5 aces) qui lui a permis de serrer le jeu et empêcher la Russe de revenir au score. Sa collaboration avec la célèbre joueuse de double Australienne Rennae Stubbs s'est remarquée dans ce premier match. Eugénie Bouchard est apparue plus sereine et moins éparpillée sur le court en prenant plus de sécurité dans ses attaques pour ne pas aller trop vite à la faute. Ce duo s'annonce prometteur. Eugénie est une joueuse qui aime aller vers l’avant pour finir les points au filet ce qui va en accord avec la vision de sa coach et de la joueuse qu’était l’Australienne à l’époque. Elle se déplace aussi vraiment bien sur terre battue avec une bonne maîtrise de la glissade, essentielle sur l'ocre.

Elle va affronter sur ce deuxième tour une joueuse avec un style bien différent de Kudermetova. Elle sera une nouvelle fois outsider. Les bookmakers, comme au premier tour, ne croit pas en une victoire de Bouchard. Tamara Zidansek est venue à bout de Katerina Siniakova en deux jours et en trois sets. La Slovène est une joueuse qui performe souvent sur terre battue, mais très peu le circuit WTA mis à part sa finale à Nuremberg en 2019. Sinon la plupart de ses titres sont en ITF. Elle reste une jeune joueuse de 21 ans qui est pétrie de talent. Elle gratte bien la balle dans ses frappes avec beaucoup de lift et sait bien varier le jeu avec des amortis souvent bien ajustés. Elle a dû batailler dans son premier tour après avoir remporté la première manche. La fin du match s’est déroulée ce mercredi midi mais elle n'a eu besoin que de 10 minutes pour remporter le dernier set sur le score de 6-0 face à une Siniakova qui avait décidé de complètement lâcher le match. Zidansek peut vite montrer des difficultés quand elle est sous pression ou quand elle se fait malmener dans un match. À Palerme, elle avait remporté la première manche contre Océane Dodin qui est une joueuse agressive et puissante pour finir par craquer alors qu’elle était vraiment bien dans ce match. Cela risque d’être la même physionomie de jeu avec Eugénie Bouchard en face.

La Canadienne a une réelle carte à jouer dans ce second tour. Elle va affronter une joueuse qui va moins l’agresser que Kudermetova. Elle pourra s’appuyer sur ses deux forces qui sont le service et son revers. Elle pourra mettre son jeu en place pour venir agresser la Slovène et finir les points au filet comme elle aime le faire. De plus, elle pourra compter sur sa forme physique qui semble excellente pour être solide dans l’échange et en défense et mettre à mal la Slovène. Bouchard semble déterminée à retrouver son meilleur niveau avec une coach qui lui fait vraiment du bien mentalement au niveau de la confiance.


Magdalena Frech vs Arantxa Rus

Magdalena Frech a été repêchée en lucky loser et elle est venue à bout de Roumaine Elena Gabriela Ruse qui sortait d’un tour de qualification très long joué le matin même. Frech a su jouer sur sa fraîcheur contre une adversaire meilleure qu’elle dans le jeu mais bien moins apte physiquement à disputer deux matchs dans la même journée. La jeune Polonaise a fait très peu de résultats sur le circuit WTA mais plus sur le circuit secondaire. Elle se base sur un service lifté et sur un jeu de construction en faisant travailler ses adversaires mais elle manque de puissance. Cela risque de ne pas être suffisant contre une joueuse du calibre d’Arantxa Rus.

La Néerlandaise arrive dans ce second tour après une très belle victoire sur Pavlyuchenkova. Elle a su faire parler son expérience de la terre battue contre une joueuse qui a du mal sur la surface ocre. La Russe est une joueuse agressive et préfère évoluer sur dur. Arantxa Rus arrive en confiance à Prague après un titre en double à Palerme avec son amie Zidansek. Elle a été très solide au service et a très bien varié le jeu dans le match. Elle mit beaucoup de volume dans ses frappes et a su accélérer dans les bons moments.

Frech est largement à sa portée. Rus mérite son statut de favorite.


Irina Begu vs Leonie Kung

Irina begu sort d’un premier tour rondement mené contre une Sevastova qui n’est jamais entré dans son match. La Roumaine a su être solide en mettant beaucoup d'application et de sérieux pour remporter ce match alors qu'elle était clairement outsider. Irina Begu est dans une bonne année du côté ITF avec deux titres en début d’année et un retour dans le top 100. Elle performe souvent sur terre battue, mais finalement peu sur le circuit WTA. Elle met beaucoup de lifts dans ses frappes et sait varier avec des amortis qu’elle sait bien placer. Son petit défaut est peut-être de mal gérer la pression dans les matchs où elle est favorite.

La stat à retenir : Irina Begu a perdu 8 de ses 20 derniers matchs lorsqu'elle était favorite sur terre battue

En face, on va retrouver la jeune et talentueuse suissesse Léonie Kung qui a fait parler d’elle en début d’année 2020 du côté de Hua Hin en Thaïlande en atteignant la finale. Elle y a battu des joueuses comme le Chinoise Zhu et Qiang Wang, sa première victoire contre une joueuse du top 30. Elle arrive dans ce second tour après avoir été repêchée en tant que lucky loser en venant à bout de l’Espagnol Bolsova en deux sets 6-4/6-3. Elle a sorti un match plein tout en application et en variation de trajectoires. Elle a montré sa solidité dans les échanges. Cela sera un atout pour faire douter la Roumaine avec une mobilité très intéressante du côté de Kung.

La joueuse suisse a l'opportunité de continuer son ascension qu’elle a entamée en février dernier en allant chercher un deuxième quart de finale sur le circuit WTA. Elle va arriver sans pression avec un jeu bien rodé. Si elle affiche toujours autant de détermination et de rage de vaincre, elle saura mettre la pression sur la Roumaine qui a parfois à affronter des joueuses qu’elle connaît peu.

Léonie Kung peut prendre au moins un set voire créer l'exploit de signer une victoire mais pour cela, il faudra compter sur un match décevant de la Roumaine, sur le papier logiquement favorite.

Simona Halep vs Barbora Krejcikova

Simona Halep s’est qualifiée au dépend de Polona Hercog dans un match étriqué. Après un premier set facile (6-1), la Roumaine s'est fait surprendre sur le même score. Elle est venue à bout de la Slovène dans le tie-break du dernier set. Simona Halep n’a pas rassuré lors de son entrée en lice mais c'est tout à fait légitime après cinq mois sans compétition. Elle a besoin de retrouver du rythme et ses repères. Elle a su assurer l’essentiel grâce à son expérience en allant remporter ce match. On reconnait les grandes joueuses quand elles arrivent à gagner un match sans être flamboyantes. Ce match va lui permettre de lancer son tournoi pour arriver mieux préparée sur ce second tour.

Elle va affronter la Tchèque Krejcikova (24 ans) qui a envie de réaliser de bonnes choses en simple après avoir triomphé en double avec sa compatriote Katerina Siniakova. Elle compte bien rejoindre sa compatriote Pliskova dans le contingent des Tchèques en quart de finale. Elle sort d’un premier tour rondement mené face à Patricia Maria Tig 6-4/6-3. Elle a su montré sa qualité au service et son lift lui a permis de varier jeu long et jeu court pour venir à bout de la Roumaine. Elle aura des arguments à faire valoir contre une autre Roumaine, numéro 2 mondiale.

Simona Halep pourrait ne pas connaître une nouvelle balade de santé mais difficile pour autant d'imaginer une défaite de la vainqueur de Roland Garros en 2018.


Laura Siegemund vs Sara Sorribes Tormo

Ce genre de match peut partir dans les deux sens. Siegemund est une joueuse plus entreprenante avec une prise de balle tôt pour venir étouffer ses adversaires au filet dès que possible alors que Sorribes Tormo joue avec énormément de faux rythme dans le but de contrer les attaques.

Siegemund sort d’un match compliqué contre une joueuse égyptienne qu’elle ne connaissait pas. Un match qui va lui faire du bien mentalement pour ce second tour. L'Allemand aime jouer en double et aura besoin d'être très offensive et propre techniquement pour s'imposer.

L'Espagnole est une spécialiste de la terre battue mais son bilan est moyen sur le circuit WTA (25 victoires pour 28 défaites). Elle a toutefois été capable de battre Naomi Osaka en Fed Cup. Elle utilise un revers chopé pour casser le rythme au maximum et forcer son adversaire à toujours accélérer la balle. Au service, elle est adepte du kick. Sorribes Tormo aime beaucoup ces joueuses qui vont vers l’avant pour pouvoir les contrer. Elle a une carte à jouer après sa victoire sur Strycova au premier tour en étant menée 5 à 0 dans le premier set pour revenir et remporter le set au tie-break.

Ce match, c’est quitte ou double. Deux options : soit l’Allemande est solide dans son jeu et propre techniquement soit l’Espagnole réussit à faire totalement déjouer Siegemeund.

S'abstenir est gage de surêté.


⭐️⭐️⭐️ Bouchard remporte au moins un set
⭐️⭐️ Victoire de Bouchard / Kung remporte au moins un set
⭐️ Victoire de Rus / Au moins 19 jeux dans le match Halep vs Krejcikova