Malgré les absences de six joueuses du top 10 et l'hécatombe des favorites (seulement trois membres du top 20 encore en lice sur les douze engagées), le programme de ces quarts de finale dans le tableau féminin est assez alléchant. On y retrouve des joueuses connues du grand public comme Naomi Osaka ou encore Elise Mertens, Johanna Konta, Anett Kontaveit et Maria Sakkari. L'ancienne numéro une mondiale Victoria Azarenka a retrouvé des couleurs et des joueuses ont émergé comme Pegula ou Jabeur.
Présentation des matchs avec notre consultant Florent Serra.


Naomi Osaka [4, WC] vs Anett Kontaveit [12]

Naomi Osaka a fait forte impression en ce début de tournoi avec deux premiers tours très difficiles pourtant totalement maîtrisés. Elle fut impériale face à Karolina Muchova, notamment après la perte du premier set au tie-break mais paradoxalement un peu moins tranchante face à Yastremska malgré sa victoire facile. La Japonaise a une qualité de service redoutable mais peut se retrouver en difficulté face à une joueuse très agressive. Osaka est encore en rodage sur ce tournoi de reprise pour elle. Elle est très sérieuse et déterminée. Elle est désormais la favorite du tournoi mais pour s'imposer face à Kontaveit, elle devra réduire au maximum les imprécisions dans son jeu qui pourraient ouvrir des brèches à une Estonienne survoltée.

Anett Kontaveit a mené tous ses matchs à la baguette avec une efficacité et une implication remarquables face à des joueuses avec des styles de jeu bien différents. Sa qualité de retour a interpellé les observateurs dans le sens où elle arrive à toujours bien lire les trajectoires et trouver des zones tranchantes avec des frappes appuyées. Sa première balle est performante, ce qui lui permet d'être tranquille sur ses mises en jeu (seulement trois breaks concédés depuis le début du tournoi). Son revers pourrait bien prendre le dessus sur Osaka dans l’échange. Elle a fait un match parfait contre Bouzkova (6-3/6-3), une joueuse coriace qui présente des qualités défensives hors norme avec toujours beaucoup de hargne. Il n’y a pas eu un moment du match où l’Estonienne a forcé de son jeu. Elle a clairement toutes ses chances et sa qualité de retour pourra clairement faire la différence dans ce duel.

L’œil de Florent Serra : Kontaveit joue bien depuis un moment. Elle est en confiance et en cadence du fond du court, je trouve l'Estonienne très bien. Côté revers, elle est à l'aise mais aussi en coup droit, elle est capable de trouver des angles décalés, même quand elle est prise de vitesse. Elle peut aussi prendre la balle tôt avec son revers long de ligne. Elle est solide, elle rate très peu et elle est pénible à jouer. De son côté, Osaka sert bien, elle est très puissante et Osaka a toutes les qualités pour prendre du temps à Kontaveit et la dominer. C'est une belle opposition avec des rallyes en cadence, des grosses frappes, on aura pas beaucoup de variations de jeu. Osaka peut entrer dans des filières de jeu plus courtes et justifie son statut de favorite dans ce match mais il peut y avoir du répondant en face. La partie ne sera pas facile pour Osaka.

Elise Mertens [14] vs Jessica Pegula [Q]

Elise Mertens continue son parcours après trois tours rondement menés. Elle a retrouvé la confiance en son jeu à Prague et a su parfaitement utiliser ses qualités de contreuse pour faire exploser ses adversaires. La Belge propose un tennis intéressant avec un service performant et une solidité sur sa ligne de fond de court. Elle enchaîne les bons matchs mais elle a montré des lacunes face à Kristina Mladenovic, surtout quand la Française s'est montrée plus précise et plus entreprenante. Son adversaire du jour, avec sa régularité et sa puissance, va lui poser des soucis. Jessica Pegula impressionne tour après tour avec beaucoup d’intelligence de jeu et de variations. Elle a éliminé Jennifer Brady (titrée à Lexington), Amanda Anisimova et pour finir, elle a signé au 3e tour sa première victoire face à une top 15 face à Aryna Sabalenka. L’Américaine va affronter une joueuse belge avec un jeu plus en préparation qu'agressif, un registre bien différent de ses trois premiers tours. Pegula pourra mettre d’avantage son jeu en évidence avec de la puissance mais aussi son revers chopé très propre ainsi que des amortis qui ont bien embêté Sabalenka. A noter que Pegula n'a commis aucune faute directe dans le premier set face à la Biélorusse au tour précédent. Pegula est certes donnée outsider de ce match mais elle a une vraie chance de créer une nouvelle surprise et atteindre sa première demi-finale dans un Premier 5. Elle a le jeu pour sortir Mertens de sa zone de confort au fond du court.

L’œil de Florent Serra : J'ai bien aimé le parcours de Pegula. Elle est en confiance, elle a battu des bonnes joueuses. Elle varie bien le jeu, elle change les rythmes. Mertens monte en puissance, elle ne joue pas son meilleur tennis mais elle est logiquement la favorite de ce match. La Belge est cependant friable sur ses secondes balles et Pegula aura les armes, notamment avec son revers, pour mettre la pression sur Mertens. Si l'Américaine parvient à bien varier en retour, à frapper fort et prendre plus tôt la balle pour agresser Mertens, alors elle aura des ouvertures. Mertens aime bien faire le jeu, jouer à plat. Elle peut embêter Mertens qui devra être solide et faire jouer son expérience pour filer en demi-finale. Je vois un match plus serré que les cotes le laissent penser. Pegula a les armes pour prendre un set ou pousser la Belge dans une rencontre disputée.

Victoria Azarenka vs Ons Jabeur

Voilà la seule affiche de ces quarts de finale sans tête de série. Donc sur le papier, très ouverte. L’ancienne numéro une mondiale, Victoria Azarenka fait parler d’elle en cette reprise du tennis après une longue période de disette et un seul match disputé sur le circuit depuis un an. Elle a été impériale sur ses deux premiers tours mais a montré quelques faiblesses dans son duel face à Alizé Cornet. Quand la Française variait le jeu, cela convenait bien moins à la Biélorusse qui aime jouer en cadence avec de l’intensité dans le jeu. Elle risque d’être encore plus gênée face à son adversaire du jour qui va beaucoup varier le jeu avec son revers chopé. Ons Jabeur monte en puissance à chaque tour. Elle n’a fait qu’une bouchée de l’Américaine McHale (6/3-6/0). La Tunisienne impressionne par sa facilité dans les coups qu’elle exécute. Elle est capable de frapper fort avec beaucoup de consistance, mais aussi de mettre beaucoup de variation avec un revers chopé très bien utilisé et des amortis de grande qualité. Sa qualité de service est tout aussi redoutable que son jeu. Jabeur a déclaré se sentir à son meilleur niveau et avoir envie d’aller au bout de ce tournoi. Pour le moment, elle est en phase avec ses dires et elle a toutes chances pour aller jusqu’en finale avec le niveau de jeu qu’elle propose.

L’œil de Florent Serra : Je trouve que Ons Jabeur a un jeu intéressant et qui change un peu des stéréotypes du circuit. Elle a une très belle main avec son revers, elle n'a pas le gabarit le plus athlétique du circuit mais techniquement c'est du très haut niveau. Elle est à l'aise en slice, avec ses amortis, en changement de rythme et n'hésite pas à monter vers l'avant. Azarenka est une bonne joueuse en cadence mais elle pourrait être en difficulté si Jabeur parvient à bien varier le jeu. Pour s'imposer, Jabeur va devoir mettre de l'incertitude dans le jeu d'Azarenka et l'empêcher de maîtriser les échanges. Elle en est capable. Si le match est décousu, si Jabeur l’emmène dans son registre, elle gênera la Biélorusse qui aime bien frapper du fond, avoir du rythme en cadence. Tactiquement, cette opposition est très intéressante. Mon seul souci, c'est que je n'imaginais pas que Jabeur puisse être autant favorite de ce match. Sa cote me parait moins intéressante même si je la vois gagner. Je l'aurais prise volontiers à 1,80 à la sortie des cotes.

Johanna Konta [8] vs Maria Sakkari [13]

La Britannique a été impériale dans ce 3ème tour qui l’opposait à Vera Zvonareva. Konta a su élever son niveau dans un premier set où elle était mal menée pour finalement dérouler. Une efficacité au service et des coups qui partent vite de la raquette avec un revers redoutable. Bien aidé par la Russe qui au fil du match ne jouait pas assez ce qui lui permettait de rentrer dans la balle et de faire mal à chaque coup. L’adversité de ce quart de finale risque d’être plus compliquée.

Johanna sera opposée à Maria Sakkari qui sort d’un match solide face à Serena Williams. Le Jeune Grecque ne fait pas beaucoup parler, mais elle fait son chemin match après match. J’aime beaucoup son jeu avec beaucoup de longueur de balle avec une vraie puissance, mais avec de la variation qu’elle a travaillé pendant la pause. Elle a eu du mal à s’acclimater au jeu de Williams, mais au fur à mesure du match, Maria est montée en puissance. Je pense que Maria a de quoi rivaliser avec la Britannique avec puissance et implication en préparant bien ce match avec son coach Tom hill.

L’œil de Florent Serra : C'est difficile ce mach ! J'aime bien le jeu de Sakkari qui est très solide en coup droit. Elle arrive à le faire tourner avec beaucoup de lourdeur. Elle a un jeu assez franc. Elle est miraculée face à Serena et ça peut être un bon point psychologiquement. Elle pourrait jouer plus relâchée. Inversement, quand on sort une top joueuse comme Serena, souvent le match d'après est compliqué à gérer parce qu'on laisse beaucoup d'influx nerveux et de décharges émotionnelles... Konta est une joueuse solide mais manque de repères en ce moment. La force de la Britannique, c'est qu'elle rate très peu du fond du court, elle se déplace très bien, elle contre bien, elle joue très bas sur les jambes, elle est capable de passer des passings incroyables. C'est difficile de lui mettre des coups gagnants. C'est un vrai match 50/50 pour moi.


⭐️⭐️⭐️ ---
⭐️⭐️ Pegula remporte au moins un set vs Mertens (1,87) / Plus de 20 jeux dans le match Sakkari vs Konta (1,71)
⭐️ Victoire de Pegula vs Mertens (3,27) / Victoire de Jabeur (1,68) / Kontaveit remporte au moins un set vs Osaka (1,68)