Bien malin celui ou celle qui, après la défaite de Victoria Azarenka à Lexington il y a deux semaines, avait mis une pièce à 75 contre 1 sur la présence ce samedi de la Biélorusse en finale de ce tournoi de Cincinnati. Elle n'avait disputé qu'un seul match depuis un an qui s'était soldé par une lourde défaite en mars dernier à Monterrey.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.