Début des quarts ce mardi dans le tableau masculin. Forcément la disqualification a complètement rabattu les cartes dans ce tournoi, surtout dans la partie haute du tableau où l'Allemand Alexander Zverev est désormais le favori pour atteindre la finale. Son premier obstacle se nomme Borna Coric qui vit une véritable renaissance sur cet US Open. Le Croate, qui a déjà battu trois fois l'Allemand, sera-t-il capable d'élever encore son niveau de jeu pour résister à la puissance de Zverev qui réalise un Majeur abouti, comme à Melbourne en janvier. Dans l'autre quart de finale du jour, Denis Shapovalov va tenter d'atteindre pour la première fois le dernier carré d'un Grand Chelem. Un niveau déjà atteint par son adversaire du jour, Pablo Carreno Busta, à l'US Open en 2017. La fougue du Canadien devra se défaire du sérieux et métronome Espagnol.

Présentation des rencontres avec notre consultant Julien Varlet.


Alexander Zverev [5] vs Borna Coric [27]

Désormais, sans Djokovic, on le sait déjà, ce surprenant US Open titrera un vainqueur inédit et le moins que l’on puisse dire, c’est que le haut du tableau est très ouvert sans le Serbe. Chacun des quatre joueurs encore présents peuvent prétendre à une place en finale : Carreno-Busta, Shapovalov, Coric ou Zverev.

Coric contre Zverev, c’est un beau duel entre deux joueurs de 23 ans qui ont réussi très tôt à briller sur le circuit principal. L’Allemand part largement favori selon les bookmakers (1,40) mais ne doit pas s’attendre à une promenade de santé face à Coric, considéré depuis longtemps par les connaisseurs comme un joueur qui pourrait évoluer bien plus haut que son classement ne le fait penser. Le Croate, après un début de tournoi tranquille (victoire sèche en 3 sets face à Andujar), a dû batailler deux fois en 5 sets pour venir à bout de Londero puis, surtout de Tsitsipas qu’il a battu au tie-Break du 5ème set après plus de 4h35 d'une intensité rare, digne des grandes finales. Très entreprenant et agressif (59 coups gagnants), il a aussi eu beaucoup de déchets (50 fautes directes). Ce match a toutefois fait entrer Coric dans une autre dimension dans ce tournoi. Au tour précédent, face à l’Australien Thompson, cela a ressemblé à une promenade de santé (7-5, 6-1, 6-3) et il arrivera sur le court en ayant eu le temps de récupérer.

En face, Alexander Zverev a peut-être la plus belle chance de sa carrière de décrocher un titre du Grand-Chelem. Tête de série n°5, il profite d’un tableau dégagé sans Tsitsipas et surtout sans Djokovic. Les autres favoris, Thiem et Medvedev, sont dans l’autre partie du tableau. Néanmoins, on connaît le caractère irrégulier de l’Allemand qui n’est jamais aussi tendu que quand il est favori. La peur de gagner, la peur de mal faire font cogiter l’Allemand. Mais 2020 semble être une nouvelle saison pour lui. Alors qu'il n'avait remporté que 14 de ses 50 premiers matchs en Majeur sur le score de 3-0, prouvant ainsi ses difficultés à rester concentrer sur la durée d'un match en 3 sets gagnants, il a remporté à 4 matchs sans concéder de set à Melbourne et encore un autre face à Davidovich au tour précédent en signant sa plus belle victoire en Grand Chelem avec seulement 5 jeux concédés.

La concentration de Zverev et sa gestion des émotions sera l'une des clés du match. Tennistiquement, Zverev est plus complet que Coric mais il a déjà dû batailler ferme lors des tours précédents, concédent un set contre Anderson, Nakashima et Mannarino. Zverev monte donc en puissance et doit maintenant confirmer face à Coric qui, dans le rôle de l’outsider, n’aura rien à perdre. Le Croate ne réussit d’ailleurs pas à trop Zverev. En 4 confrontations, Coric s’est imposé à 3 reprises dont à l’US Open en 2017 en 4 sets dès le 2e tour. Zverev était pourtant déjà 4e mondial à l’époque. On peut donc s’attendre à un match tendu et disputé. En plus du mental de Zverev, la qualité de service de l’Allemand face à la qualité de retour du Croate sera l’autre clé de la rencontre. Si l'Allemand semble un favori logique par rapport à l'absence de résultats de Coric depuis sa blessure à Halle en juin 2019 (11 victoires pour 17 défaites avant cet US Open), la cote du Croate semble intéressante compte tenu de tous ces éléments et du caractère si particulier de cet US Open 2020. Il devrait au moins pousser l'Allemand dans un match en 4 sets.

L’œil de Julien Varlet : On arrive dans une deuxième de Grand Chelem. Physiquement, Coric va-t-il réussir à enchaîner ? Je trouve que l'Allemand est très solide. Il est vraiment sérieux. Mentalement, il ne se laisse pas déstabiliser par ses petits passages à vide et se remet dans le match immédiatement. Je ne sais pas si c'est déjà l'effet de sa collaboration avec David Ferrer mais il m'impressionne Zverev. Il est finalement dans la continuité de ce qu'il avait montré à Melbourne. Il a beaucoup moins de sautes de concentration. Il envoie du très lourd du fond du court et je pense que la cadence qu'il peut mettre dans les échanges avec ses frappes lourdes finisse par faire exploser le Croate. Coric a toujours ce petit problème côté coup droit. Je vois une victoire de Zverev mais sa cote n'est pas très intéressante. Je vois quand même Coric prendre un set.


Denis Shapovalov [12] vs Pablo Carreno Busta [20]

Opposition de style intéressante entre ces deux joueurs qui s'affrontent pour la 5ème fois. Pour le moment, l'Espagnol a souvent gêné le Canadien qui s'est incliné à trois reprises en 3 matchs sur dur. Shapovalov n’avait jamais atteint les quarts de finale en Grand Chelem avant cette édition tandis que Carreno Busta avait déjà atteint le dernier carré à l’US Open en 2017. Le Canadien fait un bon début de tournoi, mais a eu vraiment du mal à être régulier dans ses matchs. Il a toujours perdu au moins un set dans ses premiers tours. Il a battu tout de même des joueurs de très bon niveau et n’a pas eu un tableau facile. Concernant l’Espagnol, il a eu un peu de mal à rentrer dans son tournoi contre Uchiyama en frôlant l’élimination, mais il a été par la suite extrêmement bon contre Krueger, Berankis et Djokovic. Sa prestation contre Djokovic (certes sur un set) a été complètement oubliée à cause de la disqualification du Serbe, mais Carreno faisait un début de match presque parfait et allait servir pour le set. Il n'avait commis que 6 fautes directes en 11 jeux...

Avant d’analyser l'opposition tactique,voici quelques statistiques sur leurs premiers tours. Sur leur première balle, les deux joueurs ont des statistiques similaires même si le Canadien a un léger avantage en remportant 79% de points contre 76% pour l’Espagnol. En revanche sur deuxième balle, c’est l’Espagnol qui a un léger avantage avec 58% de points gagnés contre 54% pour Shapovalov. Au retour, tout comme au service, les deux joueurs disposent de statistiques très proches. On a donc affaire à deux joueurs qui servent plutôt bien et qui retournent aussi plutôt bien. Ce sont deux joueurs assez complets. Ce match semble plutôt équilibré sur le papier voire même plutôt en faveur de l’Espagnol, de par son expérience et sa capacité à faire déjouer ses adversaires offensifs comme Shapovalov. Pourtant, Carreno n'est pas donné favori de ce match. Cependant, il aura les armes pour remporter ce match. Tout va se jouer sur la régularité des deux joueurs à l'échange et leur capacité à tenir la balle sans faire de fautes. Sur ce point, Shapovalov est trop inconstant pour pouvoir être considéré favori contre Carreno qui est lui en général plutôt constant. Le style de jeu très complet de Carreno ne convient vraiment pas au Canadien et cela se ressent dans leurs confrontations sur dur où le Canadien n’est jamais parvenu à prendre un set à l’Espagnol. Le revers croisés à deux mains de Carreno l’a souvent gêné sur son coup droit. Un autre aspect sur lequel on peut émettre quelques doutes concernant Shapovalov est la gestion de l'événement. Jouer pour une place dans un dernier carré en Grand Chelem n'a rien d'anodin. A 29 ans, Carreno a l’habitude de ces grands matchs et a plus d’expérience.

L’œil de Julien Varlet : Je pense que Carreno peut faire déjouer le Canadien qui passe les tours mais toujours avec un peu d'inconstance. Il n'arrive pas à être régulier sur toute la durée d'un match, encore plus dans un format en 5 sets. En face, c'est Casper ! Personne n'en parle, on oublie presque qu'il est là et il se retrouve en quarts de finale à une marche du dernier carré d'un Grand Chelem. Certes, il se qualifie sur un fait de jeu incroyable face à Djokovic mais son premier set était très bon. Je le vois battre Shapovalov. Même si ce dernier créé du jeu, est techniquement très fort, il fait toujours beaucoup trop de fautes directes. Sur la régularité d'un match en trois sets gagnants, je vois Carreno battre à l'usure Shapovalov. Carreno ne va pas rater, il ne va pas le lâcher, il va tout lui renvoyer et le faire forcer ses frappes. Seul bémol en faveur du Canadien, c'est la qualité de service de Carreno. L'Espagnol pourrait malgré tout souffrir face aux qualités de retour du Canadien mais si Carreno parvient à passer au moins 65% de premières, il aura la capacité de s'imposer. Goffin n'a pas réussi à battre Shapovalov. Qu'est ce que Carreno a de plus que le Belge pour le faire ? Il fait moins de fautes, il joue moins tendu, il arrondit plus ses frappes et il va pouvoir lifter son coup droit dans le revers de Shapovalov qui va lui arriver dessus très haut. Le Canadien va pas pouvoir faire des revers sautés pendant tout le match. Tactiquement, Carreno est très intelligent. Il pourra monter au filet mettre la pression, il n'est pas maladroit à la volée avec son expérience de bon joueur de double. Je partirai sur un match au moins en 4 sets avec une victoire de Carreno au bout.


⭐️⭐️⭐️ Zverev et Carreno remportent au moins un set (1,39 - ps3838)✅
⭐️⭐️ Au moins 4 sets dans le match Zverev vs Coric (1,50 - Unibet)✅
⭐️ Victoire de Carreno vs Shapovalov (2,60 - ZEbet)✅


Vous n'avez de compte ZEBET ? vous pouvez en créer un en cliquant sur ce lien https://zebet.page.link/TBN150

Cela vous donnera droit, une fois un premier dépôt effectué, à un abonnement de 6 mois offert sur Tennis Break News
 d'une valeur de 39,99 euros.

Plus d'informations par mail : contact@tennisbreaknews.com