Forcément, il fallait s'attendre après la disqualification de Novak Djokovic à une démonstration de Dominic Thiem et Daniil Medvedev face à Auger et Tiafoe. Les numéros 3 et 5 mondiaux sont désormais les grandissimes favoris du tournoi. Le premier parce qu'il a déjà perdu trois fois en finale d'un Grand Chelem en étant tout proche d'un sacre en janvier dernier à Melbourne. Le second parce qu'il est le finaliste en titre et qu'il n'était pas loin non plus de renverser Rafael Nadal. Par ailleurs, ils ont également brillé en Masters 1000 avec un titre à Indian Wells pour l'Autrichien et deux titres à Cincinnati et Shanghai pour le Russe. Une finale avant l'heure se profile donc vendredi entre les deux hommes. Ils partent en tout cas très largement favori face à De Minaur et Rublev.

Présentation de ses deux rencontres avec notre consultant Rodolphe Gilbert.


Dominic Thiem vs Alex De Minaur

Dominic Thiem, favori logique face à Alex de Minaur ? Après avoir écrasé Félix Auger-Aliassime en huitièmes de finale (7-6, 6-1, 6-1), l'Autrichien Dominic Thiem affrontera en quarts de finale la demi-surprise de cette partie de tableau, l'Australien Alex de Minaur, tombeur successivement d'Andrej Martin, Gasquet, Khachanov et Pospisil. Dominic Thiem a montré une forme impressionnante lors de sa victoire contre le Canadien Auger-Aliassime : 74% de points remportés derrière sa première balle sur l'ensemble du match (80% dans le troisième set !), 69% de points remportés derrière sa seconde balle, seulement 3 balles de break concédées contre 14 procurées... dont 6 ont été converties. L'Autrichien a réalisé un match de prétendant à la victoire en Grand Chelem. Cela tombe bien, puisqu'en l'absence de Novak Djokovic, le numéro trois mondial devient le favori légitime de cet US Open.

Son adversaire lui, est le deuxième joueur le "moins bien classé" parmi les joueurs présents en quarts de finale (Coric est classé 32ème à l'ATP, De Minaur est 28ème). Mais nous savons de quoi est capable le redoutable Australien face à une grande adversité. En remportant son match du 3ème tour en 5 manches contre le Russe Karen Khachanov, De Minaur a prouvé, premièrement, qu'il était en forme et affûté pour cet US Open, et deuxièmement, que mentalement, qu'il était prêt à se battre pour briller dans ce Grand Chelem. Les face à face sont à l'avantage de Dominic Thiem qui mène 2-0 dont un succès à l'US Open 2017 en 3 sets puis une victoire en 4 sets en Coupe Davis dans un match où l'Australien avait breaké le premier dans 3 des 4 manches sans réussir à conserver son break d'avance. Rappelons qu'Alex de Minaur n'a commencé à jouer en Grand Chelem qu'en 2017, à 18 ans, à l'Open d'Australie, alors que la première participation de Dominic Thiem à un tournoi du Grand Chelem date de 2014. Alors certes, l'US Open est le Grand Chelem dans lequel l'Australien a le plus brillé (son premier 1/8e de finale en 2019, son premier quart de finale en 2020), mais on ne voit pas qui pourrait déloger Dominic Thiem, s'il est au même niveau que contre FAA au tour précédent.

Thiem est donc évidemment favori de ce match pour les bookmakers (environ 1.20 pour sa victoire contre 5.00 pour celle de de Minaur). Si la marche n'est pas impossible pour l'Australien De Minaur, il lui faudra pratiquer son meilleur tennis et tenir la distance du match, car l'Autrichien Dominic Thiem aura la capacité physique pour tenir 5 sets à toute puissance.

L’œil de Rodolphe Gilbert : De Minaur avait été blessé en début de saison et avait raté Melbourne. Il a un profil à la Bautista, il mouline très vite avec les jambes, il est hyper rigoureux dans son tennis. En face, le problème c'est que Thiem peut lui aussi tenir la balle, être très mobile mais en plus, il a cette capacité d'accélération et de percussion notamment en coup droit que l'Australien n'a pas. Alors De Minaur peut résister et rivaliser avec l'Autrichien pendant un set, comme l'a fait Felix Auger au dernier match mais sur la longueur, je ne le vois pas passer face à Thiem, encore plus dans un format au meilleur des 5 sets. Il va y avoir des échanges donc le seul argument en faveur de De Minaur, c'est si Thiem rate et fasse beaucoup de fautes et qu'il passe à côté comme il a pu le faire face à Krajinovic à Cincinnati. Mais je ne vois pas Thiem se trouer à chaque tournoi. Je l'ai trouvé très solide contre Auger. Je donne un gros avantage à Thiem mais sa cote est évidemment injouable. Tactiquement, la position très loin derrière sa ligne de Thiem peut gêner De Minaur qui n'a pas une grande variation dans son jeu pour attirer l'Autrichien au filet et le balader de gauche à droite.


Daniil Medvedev vs Andrey Rublev

Quel beau duel entre les deux meilleurs joueurs Russe du moment. Si Medvedev a ses habitudes à Flushling Meadows avec sa finale de l'an dernier, ce n'est pas le cas de Rublev qui dispute seulement son deuxième quart de finale à New York. Malgré son incroyable bilan sur dur depuis l'été dernier (46 victoires pour 12 défaites), Rublev semble être trop souvent sous-estimé, comme on n'a plus le voir lors du match précédent face à Berrettini qui était donné favori face au Russe. Il a les qualités pour battre n’importe qui... sauf peut-être Daniil Medvedev ?

Rublev est un joueur extrêmement complet, en grande progression sur le mental physique et mental. Pour ceux qui regardent le tennis depuis un petit moment, Rublev fait penser dans le jeu à Davydenko. Avec Medvedev et Thiem, Rublev est un candidat sérieux au titre mais pour espérer assister à une rencontre aux allures de finale, il faudra que Rublev parvienne à faire déjouer Medvedev, ce qu'il n'a pas encore réussi lors des premières confrontations : 6 sets à 0 en faveur de Medvedev.

Depuis le début de cet Us Open, Rublev n’a pas eu de mal à se défaire de ses adversaires. Il faut dire qu’il a eu des adversaires plutôt à sa porté lors des trois premiers tours. En revanche, en huitième de finale il a réalisé un match exceptionnel après la perte du premier set contre Berrettini. Il était tout simplement impossible à breaker et retournait en plus extrêmement bien. Contrairement à Rublev, Medvedev n’a pas encore eu de top player à jouer et a pu bénéficier d'un tableau très dégagé pour le moment. Il a donc réussi à battre assez nettement ces quatre premiers adversaires sans perdre le moindre set.

Nous avons affaire ici à un match de deux joueurs qui servent très bien et qui retourne aussi très bien depuis le début du tournoi. Ils s’affronteront pour la 3ème fois et pour l’instant, Rublev n’a jamais réussi à prendre un set à Medvedev. Cependant, depuis les deux dernières confrontations en 2019, Rublev a continué de s'améliorer. Au point qu'il présente un bilan statistique supérieur à Medvedev sur dur depuis un an : 84,4% de ses jeux de service remportés contre 83,8% pour Medvedev mais 29% de breaks contre 26% pour Medvedev. Ce dernier a un jeu très efficace mais aussi très particulier, parfois orthodoxe. En tout cas, il arrive toujours à tout ramener dans le court et tient très bien l’échange. Il fait très peu de fautes directes. Rublev a lui un jeu beaucoup plus classique avec beaucoup de prises de risque et donc plus de déchets, mais tout comme son compatriote, il tient très bien l’échange et la cadence. Comme à Cincinnati, Medvedev semble assez passif et attend beaucoup la faute de ses adversaires. Pour l’instant, cela marche très bien, comme au début de Cincinnati. En revanche, lorsqu’il est arrivé en quart de finale à Cincinnati contre Bautista, un très bon joueur qui savait tenir l’échange et qui retournait réellement bien, le Russe a perdu ce match. Bien que Rublev n'ait pas la même rigueur que l'Espagnol, on peut estimer que les cotes des bookmakers sont un peu trop en faveur de Medvedev.

L’œil de Rodolphe Gilbert : Medvedev sans trop d'hésitation ! J'ai d'abord en tête leur duel à Cincinnati il y a un an. Rublev, pourtant en pleine bourre, n'avait pas réussi à tenir la cadence. Pour moi, Medvedev est le joueur le plus impressionnant depuis le début du tournoi. En dehors de sa défaite face à Bautista, il est en grande forme depuis la reprise. Il est reparti du bon pied par rapport à son début de saison assez décevant. Quand on est face à lui, c'est difficile de trouver les solutions pour le battre en 3 sets gagnants. Il sert très bien, il retourne aussi bien, il fait très peu de fautes, il est grand, puissant et malgré tout très rapide sur ses jambes. Il a très peu de failles dans son jeu. Il est capable de varier le jeu avec des amorties, des accélérations long de ligne ou des balles courtes croisées. Il a tous les coups du tennis dans sa raquette et extrêmement dur à manoeuvrer. Je ne suis pas étonné que Rublev n'ait pas encore réussi à lui prendre un set en trois duels. Après, la cote de Medvedev est tout aussi injouable que Medvedev. Aucun intérêt à miser sur une cote aussi faible parce qu'évidemment que Rublev a les armes pour s'imposer. Il ne fait pas beaucoup de bruit depuis le début du tournoi mais il est là. C'est un super joueur mais il n'a pas le même statut que Medvedev et je ne le vois pas passer.