Dans le passionnant circuit réservé au tennis en fauteuil roulant, Stéphane Houdet, 49 ans, le joueur le plus âgé à avoir remporté un titre en Grand Chelem, va tenter d'agrandir son propre record et en viser un nouveau, celui du joueur le plus âgé à gagner un match en simple dans l’histoire d’un Grand Chelem. Rendez-vous est pris ce jeudi à 18h sur le Court 11 de Flushing Meadows face à l'Argentin Gustavo Fernandez.

Avec 4 titres en Majeur à son actif en simple - 19 titres en double - le Français continue de faire toujours aussi peur. Stéphane Houdet (N°6 à ITF) est le moins jeune de tous les participants à cet US Open. Pour bien se rendre compte, le jour de la naissance du Français, le 20 novembre 1970, l’US Open se jouait encore à Forest Hills. Autre record qu'il pourrait renforcer, celui du finaliste en le plus âgé en Grand Chelem (48 ans la saison dernière à l'US Open).

Le Français, capable de servir à 160km/h, a déjà dépassé les anciens recordmans de l’ère « Open », Ken Rosewall, 37 ans et 2 mois (Open d’Australie 1972) et Serena Williams, 35 ans et 4 mois (Open d’Australie 2017).

Pour le moment, le record du joueur le plus vieux vainqueur d’un match dans un tournoi majeur est détenu par le légendaire Pancho Segura, qui, à 49 ans et 2 mois et 15 jours, avait gagné son 1er tour à l’US Open en 1970. Petite anecdote : pendant que Pancho avançait au 2ème tour, la même année, un jeune joueur de 18 ans qu’il coachait régulièrement n’avait pas réussi à dépasser le 1er tour. Mais Pancho Segura continua à suivre cet espoir, jusqu’à devenir son mentor, et cela jusqu’à sa mort en 2017 à 96 ans. Ce joueur c’était... Jimmy Connors !

De son côté, Frank Parker détient le record du joueur le plus âgé à avoir joué un match en Grand Chelem. C’était à l’US Open 1968, à 52 ans et demi, il avait perdu son 1er tour face à la légende du tournoi, Arthur Ashe.

HOUDET A JOUÉ 2 DES 3 DERNIÈRES FINALES DE L’US OPEN

La finale 2019 de Houdet fut la revanche de la finale gagnée en 2017 antre Alfie Hewett (âgé maintenant de 22 ans, N°3 à l’ITF). Cette fois, Hewett avait réussi à conserver sa couronne obtenue en 2018, en dominant le Français dans un match serré (7-6, 7-6).

En 2017, Houdet avait battu Hewett, devenant par la même occasion le joueur le plus âgé, vainqueur d’un Grand Chelem à l’âge de 46 ans, 9 mois et 21 jours. Le Français avait facilement gagné le 1er set 6-2 avant de lâcher le 2ème 4-6. Logiquement, le physique aurait dû avantager le jeune Hewett, 27 ans plus jeune que son adversaire tricolore. Mais Houdet avait démarré le 3ème set très fort en breakant tout de suite le service d'Hewett, avant de conclure la finale 6-3, et ainsi remporter l’US Open 2017.

L’année dernière, pour revenir en finale, Houdet avait éliminé Gordon Ried (28 ans, N°7 à l’ITF) en quart de finale, et surtout le N°1 mondial Gustavo Fernandez (25 ans) en demie (3-6, 6-2, 7-5). D’ailleurs, Houdet a brisé par la même occasion le rêve de Fernandez qui était en lice pour réaliser une année parfaite, lui qui avait déjà gagné l’Open d’Australie, Roland Garros et Wimbledon.

Longtemps classé numéro un mondial en double, il tentera de soulever un 20ème titre avec son compatriote Nicolas Kiefer. En revanche, le natif de Saint-Nazaire a plus de mal à se battre pour la 1ère place en simple depuis que le classement ITF prend en compte le nombre de matchs disputés dans la saison. Son classement est beaucoup plus bas actuellement car il joue largement moins de rencontres que ses concurrents direct au classement. C’est un choix de sa part, il a d’ailleurs profité de ce temps libre pour célébrer son mariage le 1er aout dernier.

Très grand espoir du tennis européen, Stephane Houdet avait dans un premier choisi une autre voie en privilégiant les études pour devenir vétérinaire. Ce qu'il a parfaitement réussi à faire. Malheureusement en 1996, le Français subit un grave accident de moto, ce qui le contraint en 2004 à une amputation de sa jambe gauche, jusqu’au niveau du genou. 1 an après, il découvre le tennis en fauteuil roulant, et devient dès 2008 professionnel en remportant au passage les Jeux Paralympiques de Pekin.

C’est un joueur au mental infaillible qui colporte toujours un message positif : « il y a toujours un moyen d’accomplir quelque chose de grand avec passion, dévouement et discipline ». Stéphane Houdet est un phénomène athlétique et une véritable inspiration pour les gens, quelque soit leur âge.

Et maintenant, à pratiquement 50 ans, il continue de vouloir gagner chaque tournoi auquel il participe. Va-t-il briser un nouveau record dans cet US Open 2020 ?

https://www.youtube.com/watch?v=v4oKb5aqC90