La Biélorusse, finaliste malheureuse à l'US Open, aime le tennis et ça se voit. Elle aurait pu partir au vert, se reposer après une tournée américaine incroyable (11 victoires pour 2 défaites). Mais reconnaissante envers les organisateurs du tournoi italien qui lui ont offert une invitation, elle a décidé de prendre la direction de Rome, « un changement rapide mais amusant  ».
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.