Comme des dominos, les favoris tombent les uns après les autres sur ce tournoi de Rome, pour des raisons diverses. Certains parce que la terre battue n'est pas leur meilleure surface (De Minaur, Sandgren, Anderson), d'autres parce qu'ils reprenaient la compétition (Wawrinka) et enfin parce qu'il est difficile de s'acclimater à la terre battue quelques jours seulement après l'US Open (Khachanov, Auger, Struff, Fritz). Effet immédiat, parmi les 16 joueurs en lice ce jeudi, 4 joueurs disputeront pour la première fois un deuxième tour en Masters 1000 sur terre. Absent du circuit depuis début mars, Gaël Monfils effectue sa reprise ce jeudi. A 10 jours de Roland Garros, le Français a besoin de temps jeu. Son match sera scruté.


Gaël Monfils vs Dominic Koepfer

L'Allemand peut-il encore créer la surprise, cette fois contre Gaël Monfils ? Au deuxième tour de ce Masters 1000 de Rome, Dominik Koepfer va affronter le numéro 9 mondial Gaël Monfils qui fait sa reprise sur le circuit après 6 mois d'inactivité. Sur le papier, l'exploit n'est pas impossible contre un Gaël Monfils potentiellement sans repères. Gaël Monfils a profité de son confinement pour se montrer sur les écrans des passionnés de jeux vidéo. On a pu le voir jouer à Fifa avec Benoit Paire, ou encore à d'autres jeux comme Call Of Duty mais pas de tennis, si ce n'est en jeu vidéo. Rome n'est pas forcément un tournoi qui lui réussit. Un bilan de 6 défaites sur ses 8 derniers matchs dont une l'année dernière au premier tour contre Albert Ramos (6-3 6-1). Mais, cette saison, le numéro 9 mondial est tonitruant. Il avait remporté 12 matchs d'affilée en février en remportant au passage les tournois de Montpellier et Rotterdam. Il avait aussi atteint les demi-finales du tournoi de Dubaï, seulement battu en 3 sets par Djokovic après avoir eu 3 balles de match. Depuis, aucun match donc sur terre battue depuis sa défaite contre Thiem à Roland Garros il y a 18 mois. Si le Français pourrait manquer de rythme, l'inverse est vrai pour Dominik Koepfer, issu des qualifications, qui vient d'enchaîner 4 matchs en trois sets.


Casper Ruud vs Lorenzo Sonego

Ce n’est pas faire injure à ces deux joueurs que de dire que peu importe le vainqueur, il n’aura pas la tâche facile au tour suivant. En effet, il affrontera le gagnant du match entre Marin Cilic et David Goffin. Attention, nous ne disons pas non plus que ça sera mission impossible. L’avantage de Ruud et de Sonego, c’est que la terre battue est leur surface de prédilection, ce qui n’est pas forcément le cas des deux autres. Surtout dans le cas de Marin Cilic.

Casper Ruud, 34e à l’ATP et qui vient d’enregister sa 9e victoires sur 11 matches sur l’ocre depuis le début de la saison part favori de ce duel face à Lorenzo Sonego (ATP 47) Le Norvégien a une nouvelle fois montré tout son potentiel de terrien en sortant le numéro 16 mondial, Karen Kachanov au 1er tour. Certes, le Russe n’est pas un pur terrien et il n’avait plus joué en compétition officielle sur terre depuis 18 mois, mais la performance est tout de même jolie ! Surtout dans un 3e set à sens unique ou Casper Ruud n’a laissé qu’un jeu à Karen Kachanov.

De son côté, Sonego s’est débarrassé facilement de Basilashvili. Le Géorgien n’est plus que l’ombre du joueur qu’il était, qui pouvait ennuyer des joueurs du top 20. L’Italien a prouvé qu’on pouvait compter sur lui sur ses terres et que ses 10 victoires de rang en juin n’était pas qu’un simple entrainement. Il aura néanmoins fort à faire face à Ruud qui commence tout doucement à se faire une place de référence sur la terre, où ses qualités font des merveilles. Sa cote de 1.40 semble justifiée mais méfiance, il n’a jamais joué contre Sonego.

L’œil de Rodolphe Gilbert : Comme il est mieux classé et qu'il a gagné sur terre en début de saison, il est logique de retrouver le Norvégien favori de ce match, d'autant plus qu'il a battu Khachanov au 1er tour mais je me méfierais de Sonego. Ils n'ont pas le même style de jeu. L'Italien est un grand gabarit avec des grands segments, ce qui lui donnera plus de puissance notamment en coup droit. Il se déplace bien, difficile à déborder. En face, Ruud est plus costaud, trapu. Il met plus d'effets notamment avec son revers à deux mains. Il se décale beaucoup sur son coup droit. C'est un duel de la jeune génération mais les deux joueurs sont déjà bien classés. Sonego a déjà réalisé des bons matchs sur terre. Sa victoire face à Basilashvili ne donne malheureusement peu d'indications puisque le Géorgien est en dessous de tout depuis qu'il a changé de raquette. Avantage Ruud mais méfiance avec Sonego ! Je m'attends à un match plutôt serré.


Fabio Fognini vs Ugo Humbert

Un seul mot pourrait définir les attentes sur ce match : imprévisibilité ! Fabio Fognini n’a plus remporté de match officiel depuis le 24 janvier et son 3e tour de l’Open d’Australie. Absent de la tournée américaine, il s’est aligné en tant que tête de série numéro 1 au tournoi de Kitzbühel, sur terre battue. Exempté de 1er tour, il a donc effectué sa rentrée face au modeste Suisse Huesler, 303e à l’ATP… 57 minutes plus tard, Fognini remballait ses affaires sur un cinglant 6/1, 6/2. Autant dire que l’Italien est très loin de son meilleur niveau mais on ne peut pas juger sur un seul match. Il a néanmoins déjà prévenu qu’il ne s’attendait pas à faire un grand tournoi, même à domicile.

Ugo Humbert a donc une belle occasion de passer même si le Français n’est pas un spécialiste de l’ocre. En s’offrant le scalp de Kevin Anderson au 1er tour, Humbert, 42e mondial a là une belle occasion d’accrocher un autre beau nom à son palmarès. Il part en tout cas favori avec une cote de 1.70 mais les bookmakers restent néanmoins prudents. Il est vrai que ce genre de match peuvent servir de détonateur pour des joueurs comme Fognini, en mal de confiance mais capable du meilleur comme du pire sur un seul match. Humbert est néanmoins bien en jambes depuis le début de cette saison particulière puisqu’il totalise 12 succès en 21 match dont un titre à Auckland en début d’année. Il s’agit en tout cas de la 1re confrontation entre les deux hommes qui voudront quoiqu’il arrive essayer de se rassurer en vue de Roland Garros.

L’œil de Rodolphe Gilbert : C'est un bon tour à jouer pour Ugo. On a vu à Kitzbühel qu'il n'était pas du tout dans le rythme. Il n'aura pas réglé tous ses problèmes en une semaine. Néanmoins, on peut s'attendre à ce que l'Italien joue mieux parce que ce sont des conditions de jeu plus favorables pour lui ici à Rome qu'en Autriche. S'il y a bien un moment pour prendre Fognini, c'est sur ce match. Quand l'Italien est à son meilleur niveau sur terre, il fait partie des meilleurs joueurs du monde. Pour rappel, il a déjà battu trois fois Nadal sur l'ocre. Mais là, il est loin de son meilleur niveau après l'opération qu'il a subie aux deux chevilles. On sait l'importance de poser ses appuis sur terre donc cela peut expliquer les difficultés de l'Italien sur cette reprise et le statut de favori d'Ugo. Cependant, il faut rappeler qu'Ugo n'a que deux victoires sur terre sur le circuit ATP. Il a un peu tremblé au moment de conclure le match face à Anderson mais il a réussi à très vite se remobiliser pour remporter le tie-break. Je l'ai trouvé bien contre le Sud-Africain et face à Fognini, il pourra développer du jeu. Si Fognini joue comme la semaine dernière, il ne battra pas Ugo mais il peut s'en passer des choses en une semaine. Il s'est bien entraîné à Rome ces derniers jours notamment avec Grigor Dimitrov. J'aurais été jusqu'à mettre Ugo à une cote de 2,00. Mais c'est difficile de mettre Ugo favori sachant qu'il a très peu de références sur terre. Mais les conditions de jeu rapides lui conviennent donc je ne serai pas surpris d'une victoire d'Ugo.

Diego Schwartzman vs John Millman

L’Argentin, protégé par son statut de tête de série n°8, entre dans le tournoi au deuxième tour après une contre-performance à Kitzbühel la semaine dernière où il s’était incliné face à Djere. Schwartzman était tête de série n°2 et avait l'intention d'effacer sa désillusion de l’US Open (sorti dès le 1er tour par Cameron Norrie). C’est donc une nouvelle revanche que l’Argentin de poche doit à son clan et ses supporters. Pur terrien, hyper populaire et capable d’embêter les ténors sur cette surface, on ne demande que ça de revoir le grand Schwartzman, qui pourrait se présenter comme outsider à Roland-Garros.

Mais cette rédemption, elle passe d’abord par une victoire face à John Millman… autant dire que ce n’est un match facile qui attend l'Argentin. Bien que l’Australien ne soit pas du tout un spécialiste de la surface, son jeu complet fait de lui un joueur polyvalent sur quasi toute les surfaces et sa grinta fait qu'il ne va pas se présenter en souris pour le chat face à Diego. Finaliste à Budapest, Millman a montré qu'il pouvait réaliser quelques perfs sur l'ocre mais il est aussi en mode rodage. Sorti au 2e tour de l’US Open par Tiafoe après avoir battu le fantomatique Basilashvili au 1er tour, il a mordu la poussière dès le 1er tour à Kitzbühel face à son compatriote Thompson la semaine dernière. Son entrée en lice ici à Rome s’est plutôt bien passée avec une victoire étriquée mais efficace face au Portugais Sousa au 1er tour.

Les deux joueurs sont des baroudeurs, des bagarreurs qui s'appuient sur une condition physique impressionnante et un jeu de défense très solide. La bataille de fond de court risque d’être très belle à voir… à condition que les deux joueurs soient dans la forme qui peut être la leur. Il s’agit de leur 2e confrontation. La première n’est cependant pas représentative puisqu'elle date de 2016. Aussi bien Millman que Schwartzman auront en tout cas intérêt à se mettre au niveau puisqu’au tour suivant, c’est en principe Rublev qui se dressera devant le vainqueur avant un potentiel duel face au roi Nadal. Les bookmakers donnent l’Argentin favori de ce duel (1.40) en tant que pur terrien mais cela ne devrait malgré tout pas être une promenade de santé par rapport à sa forme affichée depuis la reprise.

L’œil de Florent Serra : Diego Schwartzman est quand même largement supérieur à Millman sur terre. Il perd contre Djere la semaine dernière mais le Serbe est un très bon joueur sur terre. Je me souviens que l'an dernier à Rome, l'Argentin avait atteint le dernier carré en s'inclinant en trois sets face à Djokovic. Il pourrait donc ressentir de bonnes sensations pour son entrée en lice dans le tournée et effacer cette reprise globalement ratée. C'est vrai que Schwartzman n'est pas à son meilleur niveau et que Millman est capable de l'agresser mais je mise sur un réveil de l'Argentin. Il devra s'appuyer sur sa diagonale de revers où il est plus fort. Il prend la balle tôt, ce qui gênera forcément Millman et il est capable de varier avec des amortis. Même s'il ne joue pas son meilleur tennis, cette rencontre peut le relancer. C'est pas un mauvais tour pour une entrée en lice en Masters 1000 sur terre. Je ne pense pas que Millman puisse s'imposer juste en contrant et accélérant le jeu avec son revers. Je veux croire au réveil de l'Argentin !


Milos Raonic vs Dusan Lajovic

Raonic sur la route de Nadal ? En cas de succès face au Serbe, le Canadien, tête de série 13, pourrait tomber sur un os si Nadal réussit ses débuts face à Carreno. Mais avant de se projeter sur ce 3ème tour, Raonic devra d'abord se défaire - et se méfier - de Lajovic, qui n'avait plus gagné depuis 10 matchs avant son premier tour contre Davidovich Fokina. Donné très largement outsider de ce match, Lajovic peut-il faire un gros coup contre Milos Raonic, en grande forme cette saison avec un quart à Melbourne et une finale à Cincinnati s'est défait avec patience d'Adrian Mannarino (7-6, 6-2) au premier tour. De son côté, le Serbe a donné tort aux bookmakers et aux parieurs en venant à bout de Davidovich (6-4, 6-4). Evidemment, le 19e joueur mondial Milos Raonic sera le favori de cette rencontre, de part sa grande qualité au service (94% de points remporté derrière sa première balle contre Mannarino) et un jeu d'attaque qui devrait faire mal au Serbe Lajovic. Si ce tournoi de Rome est le premier sur terre battue pour Milos Raonic depuis Madrid 2018, Lajovic n'a quant à lui plus remporté deux matchs de suite sur terre battue dans un même tournoi depuis sa victoire à Umag, en juillet 2019. Cela fait 15 matchs sur cette surface sans deux victoires d'affilée. A priori, quand on connait les qualités de service du Canadien Raonic, on peut légitimement penser que cela sera très compliqué pour Lajovic mais le bilan du serbe sur terre face aux grands serveurs est plutôt très flatteur pour lui.

#TBNSTAT : sur les 20 matchs disputés sur terre par le Serbe face à des adversaires d'au moins 1m93, son bilan est de 9 victoires pour 11 défaites. Il a pris un set au moins 15 fois et marqué au moins 10 jeux 16 fois sur 17. Les 3 autres matchs s'étant joués en 5 sets face à Zverev et Isner.

L’œil de Florent Serra : Elles me plaisent bien sur terre les cotes de Lajovic. Raonic a fait un bon premier tour face à Mannarino mais Lajovic présente bien d'autres qualités sur terre que le Français. C'est vraiment un bon petit match ! Sur le plan technique, j'ai un peu peur que le Serbe souffre sur la puissance des kicks de Raonic avec son revers à une main. S'il joue trop court, il subira le jeu du Canadien. Au service, il manque un peu de puissance mais il est capable de bien varier les zones. Du fond du court, il va gêner Raonic avec la variation de son jeu, ses amortis, ses petites balles courtes croisées. Est-ce que Lajovic va être capable de faire forcer, dégoupiller et travailler Raonic sur la longueur du match ? Je ne m'aventurerai pas sur Raonic avec une telle cote face à un adversaire évidemment capable de le battre sur terre.


Pedro Martinez vs Denis Shapovalov

L'Espagnol (23 ans) joue peu sur le circuit principal. Il atteint son meilleur classement en 2020, aux portes du top 100 mondial. C'est la troisième fois qu'il affronte un top 20 dans sa carrière (Wawrinka et Medvedev précedemment) mais c'est la première fois qu'il se voit l'occasion de battre un cador sur terre battue, sa surface de prédilection. Lors de son premier tour , il était d'ailleurs donné favori face à Sam Querrey et il a donné raison aux bookmakers en s'impostant en deux sets. Néanmoins friable sur ses secondes balles, Martinez devra augmenter son pourcentage de première s’il souhaite éviter de se faire agresser par Shapovalov, excellent retourneur. Après son beau parcours à l’US Open, Shapovalov a réussi à s'adapter très vite à la terre en s'imposant avec la manière face à Guido Pella. Le Canadien n'est pas un pur terrien mais il a pour ambition de progresser. Il devra montrer autant de constance qu'il a affiché au premier tour avec une agressivité qui lui a permis d'obtenir 11 balles de break. Il a remporté 85% des points derrière sa première et n'a pas perdu son service du match. Il est donné favori du match mais attention à ne pas prendre de haut l'Espagnol, spécialiste de la surface, qui saura faire déjouer et douter le Canadien.


Hubert Hurkacz vs Andrey Rublev

Voilà un match pas forcément facile à analyser sur terre battue entre deux joueurs qui ont fait un premier tour assez moyen. Tout d’abord, Rublev avait fort à faire contre Bagnis, un adversaire très en forme sur terre battue. Malgré cela, Rublev était largement favori et se devait de gagner ce match. Il y est parvenu, non sans mal, en ayant le sentiment qu’il ne s’était pas encore bien habitué au rebond et au jeu sur la surface. Il a fait de très grosses fautes qu’il ne fait pas habituellement. Concernant Hurkacz, on peut être assez déçu parce ce qu'il propose depuis un an et son titre à Winston Salem. Il donne l'impression de ne plus progresser. Ses résultats sont très inconstants et il ne pratique pas un très bon tennis. Il est tout de même parvenu à battre Evans en trois sets (ce qui n’est pas un exploit quand on connaît le niveau de Evans sur terre battue). Après ce tour de rodage pour Rublev, et malgré son premier tour moyen, il devrait pouvoir battre assez facilement Hurkacz qui est beaucoup trop inconstant pour pouvoir battre un joueur comme Rublev qui peut montrer de belles choses sur cette surface même si ce n’est pas sa surface de prédilection. Si on garde en tête la performance de la semaine dernière de Hurkacz contre Marterer, on se dit qu’il est impossible que ce joueur batte Rublev même s’il n’est pas encore acclimaté à 100% à la terre. Le service de Hurkacz est très moyen en ce moment et Rublev a plutôt bien retourné contre Bagnis. De plus, le jeu agressif de Rublev ne convient pas du tout au jeu de Hurkacz qui a des difficultés dans ses déplacements en ce moment.

L’œil de Florent Serra : Je trouve sur terre, le Polonais a des difficultés avec la glissade et donc ses frappes perdent en puissance, en efficacité et en précision. Il sert bien mais par rapport à sa taille, je ne le considère comme un bon serveur. Rublev peut le battre en deux sets mais ça reste risqué par rapport à la cote.


⭐️⭐️⭐️Monfils bat Koepfer (1,38 - Unibet) / Schwartzman bat Millman (1,36 - Unibet)
⭐️⭐️ Sonego remporte au moins un set vs Ruud (1,60 - ZEbet)
⭐️ Au moins 23 jeux dans le match Raonic vs Lajovic (1,70 - Unibet)