Rafael Nadal est en route pour une double decima : une 10ème victoire en 10 matchs contre Schwartzman pour ensuite viser un dixième sacre à Rome. Son retour sur le circuit a été tonitruant avec seulement 6 jeux concédés face à deux joueurs en forme et difficile à manoeuvrer que sont Carreno et Lajovic. Parmi les autres quarts de finale, Casper Ruud devra relever un gros défi face à Berrettini tandis que le match le plus indécis opposera Dimitrov à Shapovalov. La surprise du tournoi, l'Allemand Koepfer, semble être une proie facile pour le numéro un mondial Novak Djokovic.


Rafael Nadal vs Diego Schwartzman

A l’image du match entre Djokovic et Koepfer, l’issue de cette rencontre semble claire, ce qui semble incroyable compte tenu du classement. L’Argentin est 15e au classement ATP mais un monde semble pourtant séparer les deux joueurs. C’est d’ailleurs presque du jamais vu car certains bookmakers proposent une cote à 1.00 en faveur de Rafael Nadal.

L’Espagnol a faim et nous l’avons vu sur ses premiers tours avec seulement six jeux concédés contre Carreno et Lajovic, pourtant deux joueurs difficiles à manoeuvrer. Si l’Argentin a parfois su faire douter l’Espagnol, comme lors de leur match à Roland Garros en 2018 où Schwartzman fut le seul à prendre un set à Nadal dans la quinzaine parisienne, il n’a cependant jamais su battre Nadal en 9 confrontations.

Nul besoin d’épiloguer sur l’issue de la rencontre. Il faudra, si vous souhaitez parier sur ce match, partir sur un nombre de jeux...

L'œil de Florent Serra : On a vu que l’Argentin a du mal depuis la reprise. Apparemment touché à la main, il a été décevant à New York. On espérait le voir reverdir sur la terre battue mais sa défaite contre Djere à Kitzbühel et ce match poussif contre Hurkacz ne plaident pas en sa faveur. Il avait certes proposé un bon match contre Millman au premier tour ici à Rome. Mais cette fois, c'est Nadal en face qui survole le tournoi pour le moment. La terre est assez rapide donc ça sera un très léger avantage pour Schwartzman qui prend la balle tôt. Mais ça ne sera pas suffisant. Pour moi, il est évident que Nadal sera en demi-finale. Il n’y aura pas de surprise. Mais pour autant, imaginer moins de 18 jeux dans le match est un peu risqué par rapport à la cote qui est très faible. Sachant que l'Argentin est malgré tout un spécialiste de la terre battue.


Novak Djokovic vs Dominic Koepfer

Evidemment, il semble difficile d’envisager tout autre scenario qu’une victoire du numéro 1 mondial. Son match de vendredi contre Filip Krajinovic ne fut pas une partie de plaisir mais comme toujours Djokovic s’en est sorti à l’expérience malgré 6 balles de break concédés. Il faudra surtout mettre en lumière le parcours de Dominik Koepfer issu des qualifications qui a su accrocher quelques victoires de prestige. Mettant à mal les espoirs de nos Français Gilles Simon en qualification puis Gael Monfils au 2e tour du tableau principal. L’Allemand a quoi qu’il arrive réussi son tournoi et pourra jouer sans pression ce samedi. Ca sera son match en carrière contre un Top 10 après Daniil Medvedev à l’US Open l’an dernier. Mais surtout l’Allemand jouera son 7e match sur la terre battue italienne. Issu des qualifications, l’usure physique devrait se faire sentir face au numéro 1 mondial. Un match à sens unique est à prévoir.

L'œil de Florent Serra :« J’ai pu commenter sur Canal+ International le match de Djokovic contre Krajinovic. Je trouve qu’il monte en puissance. Notamment lors de son 2e set où il a su varier son jeu, poser quelques amorties. Evidemment il n’y aura pas photo sur ce match. Koepfer est un bon joueur mais je ne le vois pas créer la surprise ni même lui prendre un set. Koepfer peut l’embêter en début de match voir obtenir des occasions de break. Mais sur la durée d’un match, Djokovic va dérouler. Notamment physiquement. L’avantage de Koepfer est qu’il est gaucher. Avec un coup droit qui tourne beaucoup. Mais ça ne devrait pas suffire. Je vois Djokovic gagner en 2 sets tranquillement. Pas certain de voir 20 jeux dans ce match...

Matteo Berrettini vs Casper Ruud

Une belle affiche de ce samedi intéressante à analyser et éventuellement pour parier. Car si l’Italien fera figure de favori de par son statut de Top 10 mondial évoluant à la maison, le Norvégien est lui en train de se faire un vrai nom sur le circuit. Voire même un prénom ! Le fils a déjà dépassé le père en devenant récemment le joueur le mieux classé de l’histoire de son pays, devant son père Christian. Mais aussi le premier joueur norvégien à remporter un tournoi sur le circuit professionnel, sur la terre battue de Buenos Aires.

Casper Ruud réalise une semaine italienne très prometteuse dans la continuité de ses performances de février (8 victoires pour 2 défaites). Il a écarté avec autorité Khachanov, Sonego et Cilic. Son jeu est bien en place. S’il n’est pas un serveur très puissant, il a progressé et parvient à varier les zones et les effets y compris sur seconde balle où il est toujours performant. Pour preuve, lors de ses 3 premiers matches, il n’a jamais été en dessous de 50% de points remportés derrière sa seconde balle. Ruud est un vrai joueur de terre battue et possède sans surprise son meilleur ratio de victoire sur cette surface depuis janvier 2019 : 73% !

Son jeu très complet de terrien sera une arme redoutable face à Berretini qui sert et frappe plus fort certes. Mais Ruud a cette capacité à remettre la balle dans le court sans faire de fautes et faire jouer le coup supplémentaire qui pourrait mettre à mal le plan de jeu l’Italien. Casper Ruud est largement capable de désarçonner l’Italien qui a connu deux matches difficiles même s’il s’est imposé à chaque fois 2 sets à 0. La cote du Norvégien semble intéressante. Il a en tout cas largement les moyens de prendre un set.

L’œil de Florent Serra :  Très beau match en perspective. Casper Ruud continue de prouver qu’il est un très bon joueur de terre battue. Il progresse aussi sur des surfaces plus rapides. Son coup droit est très lourd, il fait mal. Son coup droit de décalage peut gêner Berrettini. Sur des séquences rapides, il va gêner l’Italien. Il rencontre en revanche quelques soucis avec son revers avec lequel il a fait quelques fautes. La qualité de première balle de Berrettini sera cruciale. Tout comme sa faculté à venir casser le rythme avec son slice de revers. Mais j’ai vraiment trouvé Ruud intéressant. Il est capable de l’accrocher, de lui prendre un set. Berrettini est favori certes mais le Norvégien peut le gêner en trouvant des angles coté coup droit. Ruud peut prendre un set pour moi. Je m'attends à un match très serré.


Denis Shapovalov vs Grigor Dimitrov

Alors que son bilan sur terre battue n’était pas exceptionnel jusqu’à présent sur le circuit (12 victoires / 12 défaites), Denis Shapovalov se révèle à l’occasion de cette semaine romaine. Certes, il y a eu une petite alerte contre Ugo Humbert vendredi avec la perte du premier set. Mais le Canadien a su clairement élever son niveau de jeu par la suite. Ne concédant plus aucune balle de break dans les 2e et 3e manches. La terre battue très rapide à Rome reste un élément favorable à son jeu. Notamment sur ses mises en jeu. Mais le Canadien semble de plus en plus à l’aise sur cette surface pas forcément appropriée à ses qualités intrinsèques et son jeu avec une prise de risque maximale. Il a pourtant montré des qualités très intéressantes lors des deux premiers tours face à des spécialistes de l’ocre tel que Pella et surtout Pedro Martinez. Il semble aussi accepter le fait de tenir la balle dans le court et accepter l’échange, chose indispensable pour réussir sur cette surface.

Pour leur troisième confrontation, les deux joueurs ont une cote identique. Les bookmakers voient donc un match indécis, notamment parce que c'est difficile d’évaluer clairement le niveau de Dimitrov cette semaine. Tombeur de Mager et Nishioka, il a dû s’employer durant presque 2h30 face à Sinner vendredi pour un premier véritable test. Pas forcément impressionnant dans le jeu, le Bulgare s’est appuyé depuis le début de la semaine sur une qualité de service retrouvée, notamment sur sa première balle.

Pour le moment, Dimitrov a remporté les deux premiers duels face au Canadien - sur dur - ce qui semble montrer que le jeu du Bulgare gêne le Canadien. Ce dernier parviendra-t-il à inverser la tendance sur ce troisième match qui se disputera dans un contexte différent ? En effet, le Canadien a franchi un palier depuis la reprise, dans la continuité de tout ce qu'il a accompli avec Mikhail Youzhny depuis un an : un premier titre (Stockholm), première finale en Masters 1000 (Bercy), premier quart de finale en Grand Chelem (US Open) et 5 victoires sur ses 8 derniers matchs face au top 10 mondial...

Seul petit doute, l'enchaînement des matchs depuis la reprise. Après un US Open déjà éprouvant avec deux matchs en cinq sets et trois matchs en quatre sets, ce 4ème match à Rome pourrait être celui de trop si jamais le combat physique s'installe... Le point positif pour le Canadien, c'est que le match se disputera en début de soirée sous une température

L’œil de Florent Serra : C’est un match qui me plaît. J’ai vu un Dimitrov très en jambes et surtout avec une bonne attitude. Comme il l’a fait contre Sinner. Personnellement je le vois passer sur ce match contre le Canadien. Car Shapovalov a surtout bénéficié de la baisse physique de Humbert vendredi. J’ai trouvé cependant Shapovalov très régulier. Mais Dimitrov a cette capacité de varier un peu plus ses coups. Je le sens dans le jeu capable de faire de très bonnes choses. Le match peut aussi se jouer sur la qualité de service du Canadien. Mais pour avoir vu pas mal de matches cette semaine, je trouve Dimitrov un peu mieux. Notamment physiquement. Il pourrait pousser Shapovalov à forcer un peu son jeu, commettre des fautes. Je vois un match accroché mais avec Dimitrov vainqueur à l’arrivée.


Pour suivre le bilan de tous nos pronostics avec le montant de nos mises sur le site pyckio.com : https://pyckio.com/i/#!account/tennisbreaknews

Les pronos de la rédaction :
Moins de 19 jeux dans le match Djokovic vs Koepfer
Ruud bat Berretini / over 22 jeux dans le match Ruud vs Berrettini
Dimitrov bat Shapovalov