Après les qualifications de Rafael Nadal, Dominic Thiem, Diego Schwartzman et Jannik Sinner pour les quarts de finale de la partie basse du tableau, beau programme ce lundi avec quatre rencontres très alléchantes sur le papier. Des rencontres où les favoris (Djokovic, Tsitsipas, Rublev, Carreno) devront jouer leur meilleur tennis pour se défaire d'adversaires coriaces et en confiance sur ce tournoi (Khachanov, Dimitrov, Fucsovics, Altmaier). Pour le moment, le Serbe surnage avec seulement 5 jeux encaissés sur ses 5 premiers matchs. Le Russe Khachanov va-t-il offrir un premier test au numéro un mondial ? Le Serbe pourrait retrouver l'Espagnol Carreno Busta en quarts de finale un mois après sa disqualification à l'US Open. Analyse des matchs avec notre consultant Rodolphe Gilbert.


Novak Djokovic vs Karen Khachanov

Ça va taper fort entre le Serbe Novak Djokovic et Karen Khachanov ce lundi ! Sur le circuit principal, les deux hommes se sont affrontés à 4 reprises. Le Russe ne s’est imposé qu’une fois, c’était en 2018 en finale à Paris Bercy. Jamais ils ne se sont joués sur ocre. Pour se hisser en deuxième semaine, les deux hommes ont été auteurs de prestations solides, puisqu’ils n’ont pas trembler. Djokovic n’a pas perdu la moindre manche, tandis que Karen n’en a laissé filé que 3 en route. C’est relativement peu pour le Russe, quand on sait sa capacité à s’embourber dans des rencontres pièges, comme face à Barrère ici même l’an passé, ou face à Pospisil à Flushing Meadows l’an passé. Le Russe ne s’est donc pas fait peur tout seul jusque-là, en profitant d’une adversité quelque peu faible avec des rencontres contre Majchrzak et Vesely, avant de profiter de la méforme de Cristian Garin. Le Chilien avait fait part de sa fatigue en conférence de presse, et avait déclaré forfait pour le tournoi en double. Quant à Novak Djokovic, il rend une copie parfaite. Il s’est fait breaker qu’à deux reprises, face à Ymer, qu’il a dominé 6-0, 6-2, 6-3. D'ailleurs ses deux autres adversaires (Berankis et Galan) ont également été bloqué à 5 jeux...

Malgré la désillusion à Flushing, Djokovic n’a toujours pas perdu cette saison. Dans le jeu, il surclasse tous les adversaires qui se présentent devant lui, sans exception. Malgré certains moments où on a pu le sentir fébrile, contre Thiem à Melbourne, Monfils à Dubaï ou encore Bautista à Cincinnati, le Serbe a toujours su trouver les ressources mentales pour se sortir de ces guêpiers. Sur le plan du jeu, les deux joueurs présentent bien des similitudes, gros serveurs, lourde frappe de balle, solide du fond de court. Mais Novak étant plus petit que le Russe de 10cm, cela lui offre une autre capacité de déplacement. Djoko aime avoir l’échange et le jeu à son compte, donc s’il arrive à repousser Karen derrière sa ligne, il serait bien inspiré de faire ses amorties dont il a le secret, le Russe n’étant pas le joueur le plus rapide du tour dans les courses vers l'avant. Djokovic n’a pas été embêté ici depuis le début du tournoi, et cela serait étonnant que Khachanov réussisse à faire déjouer le serbe, qui ne comptabilise qu’une seule défaite (sur disqualification) depuis janvier en matchs officiels. De plus, le Russe n’est vraiment pas un joueur de terre. A la vue des confrontations, on dirait même qu’un certain défaitisme peut s’installer dans l’esprit de ces joueurs, qui perdent sans cesse contre le Big Three. Il ne s’est pas imposé contre Djokovic depuis deux ans. A Dubaï, dans des conditions parfaites ou presque pour le Russe, il n'a marqué que 4 jeux dans le match. Mine de rien, Djokovic est bien plus complet sur ocre que le Russe, qui ne joindra surement pas les quarts de finale comme il a pu le faire l’an passé.

L'œil de Rodolphe Gilbert : Je trouve les cotes vraiment très sévères pour le Russe. C'est vrai que ce n'est pas un spécialiste de terre mais même si Djokovic est incroyablement solide et commet très peu de fautes, il n'affronte pas un joueur qui est 200ème mondial quand même... Evidemment, Djokovic peut battre le Russe en moins de 28 jeux mais sur le papier, Khachanov a évidemment les armes pour marques au moins 10 jeux dans le match. Il n'était pas en confiance avant ce Roland Garros mais il semble apprécier ce tournoi. Il a de bonnes sensations et s'il retrouve un semblant de niveau, je ne le vois pas se faire totalement écraser. Khachanov est capable de bien jouer. Et il faudtra très bien jouer pour espérer au moins résister pendant un set. Le match se disputera sur le Philippe Chatrier et favorisera le jeu du Russe qui aurait pu être gêné si le match avait eu lieu en extérieur sur le Lenglen.


Stefanos Tsitsipas vs Grigor Dimitrov

C'est la première fois que les deux joueurs vont s'affronter sur le circuit. Les deux joueurs ont un profil quelque peu similaire : Même taille (1m91 pour Grigor et 1m93 pour Stefanos), bons serveurs (mais un peu plus de puissance chez le Grec), très bonne diversité technique et un revers à une main. Pourtant très complets, ce n'est pas sur terre battue que ces deux joueurs brillent le plus avec un titre remporté sur ocre pour les deux joueurs (Acapulco en 2014 pour Dimitrov et Estoril en 2019 pour Tsitsipas). A Roland Garros, ils n’ont jamais dépassé le stade des huitièmes de finale donc le vainqueur de ce match jouera son premier quart de finale Porte d'Auteuil. Cette information est relativisée pour Tsitsipas encore jeune (22 ans). Il a donc une belle marge de progression sur cette surface. Si Tsitsipas a eu du mal face à Munar au premier tour, ce n’est pas le cas de Dimitrov qui a éliminé Gregoire Barrere en 3 manches sèches. Face à Munar, le Grec a souffert 48 heures après sa finale de Hambourg contre un joueur plutôt à l’aise sur ocre et qui a joué crânement sa chance, effectuant une prestation plutôt aboutie. Mené deux manches à rien et dos au mur, le Grec a su s’imposer là où beaucoup voyaient déjà une désillusion pointer le bout de son nez. Cette victoire, est la première du Grec après avoir été mené 2-0. Le Bulgare n’a pas perdu la moindre manche sur les trois premiers tours. C'est la seulement la seconde fois depuis le début de sa carrière (Wimbledon en 2017). Dimitrov aborde ce match avec le plein de confiance. En raison de l'abandon de leur adversaire respectif au tour précédent, les deux hommes vont arriver frais, et une rencontre un peu serrée peut être envisageable même si les bookmakers placent Tsitsipas largement favori. Il faut dire que Dimitrov n'a pas beaucoup d'expérience face au top 20 mondial à Roland Garros puisqu'il ne compte qu'une seule victoire (Cilic en 5 sets en 2019).

#TBNSTAT : Dimitrov n'a gagné que deux matchs face au top 10 en Grand Chelem dans sa carrière pour 11 défaites


L'œil de Rodolphe Gilbert : Sa victoire contre Bedene n'a pas donné beaucoup d'indications en raison de la blessure du Slovène mais malgré tout, depuis les deux premiers sets perdus contre Munar, je trouve le Grec très convaincant, très solide. Notamment face à Cuevas où il a vraiment joué un match quasi parfait. Il sert très bien Tsitsipas. En face, Dimitrov aussi fait un gros tournoi mais je vois le Grec s'imposer. Les cotes en faveur du Grec sont justifiées selon moi. Il monte en puissance, il n'aura pas un match facile c'est certain mais en terme de régularité, il est au-dessus du Bulgare. Ce sont deux joueurs très complets qui ont une palette technique très étoffée avec plus de possibilité pour Dimitrov notamment au filet mais plus de puissance pour Tsitsipas. Je n'imagine pas le Grec laisser échapper ce match.

Andrey Rublev vs Marton Fucsovics

Andrey Rublev peut-il enfin battre Marton Fucsovics ? Après deux défaites en deux confrontations face au Hongrois, le 12ème joueur mondial se voit offrir l'opportunité de prendre sa revanche sur l'une des surprises de cette première semaine de compétition. Fucsovics n'a perdu qu'un seul set pour l'instant face à Daniil Medvedev. Il s'est défait ensuite de deux terriens, Albert Ramos-Vinolas (7-6, 6-3 7-5) puis le Brésilien Thiago Monteiro. A 28 ans, Marton Fucsovics semble avoir atteint son meilleur niveau sur terre battue. En 3 participations à Roland Garros, c'est la première fois qu'il atteint la deuxième semaine sur la terre battue parisienne.

Andrey Rublev, quant à lui, a connu un début de tournoi compliqué, avant de monter en puissance. Seulement deux jours après sa finale à Hambourg remportée face à Stefanos Tsitsipas, c'était la douche froide pour le Russe, qui perdait les deux premiers sets face à l'Américain Sam Querrey. Il a fini par renverser la situation, non sans mal, comme l'indique le score (6-7, 6-7, 7-5, 6-4, 6-3). Au second tour, Rublev a battu l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina en 4 manches avant de dominer en 3 sets le grand serveur sud-africain Kevin Anderson. Andrey Rublev semble être de plus en plus à l'aise dans ce Roland Garros, son deuxième seulement. Il y avait participé en 2017, éliminé au premier tour par Diego Schwartzman à l'époque. S'il a souvent du mal à battre des joueurs du top 10 mondial, Andrey Rublev contre-performe cependant rarement lorsqu'il affronte des joueurs moins bien classés que lui. C'est donc logiquement, par rapport à son niveau de jeu et de son récent titre à Hambourg, que le Russe soit le favori.

L'œil de Rodolphe Gilbert : C'est logique de voir le Russe favori de cette rencontre. Fucsovics fait une bonne saison en Grand Chelem. C'est un joueur très physique, ultra musculeux mais Rublev est sur une bonne dynamique. Il s'est fait peur au premier tour face à Querrey après son titre à Hambourg. Mais désormais, il est lancé et je ne le vois pas perdre plus d'un set face à Fucsovics. Le Hongrois a été très convaincant contre Medvedev, Ramos et Monteiro mais sans leur manquer de respect, le Russe est d'un tout autre niveau. La cote de Rublev ne représente aucune intérêt à 1.20 mais je ne vois pas une promenade de santé du Russe. Je m'attends à un match un peu serré. Le Hongrois a les armes pour prendre au moins un set ou s'incliner en trois sets mais dans un match serré. Ce match se jouera sur le Suzanne Lenglen et laissera donc plus de part à l'incertitude.


Pablo Carreno Busta vs Daniel Altmaier

Affiche inattendue sur ce 8ème de finale ! Si la présence de Carreno est logique en raison de son état de forme, celle de l'Allemand l'est moins puisqu'il dispute son premier Grand Chelem à 22 ans. Danie Altmaier fait tomber un à un les têtes de série sans perdre un set (Berrettini, Struff). Sorti des qualifications, il marche sur l'eau sur cette quinzaine parisienne pluvieuse. Dans ces conditions de jeu humides, l'Allemand n'a pas les mains moites mais plutôt la main chaude... C'est également le cas de Carreno Busta, tombeur de John Millman en 3 sets (6-3, 6-2, 7-5) puis de Guido Pella avec encore plus de facilité (6-,3 6-2, 6-1). Face à son compatriote Bautista Agut, 10ème mondial, il a été impérial (6-4, 6-3, 5-7, 6-4) avec une qualité de service incroyable (11 aces). Affaibli physiquement, l'Allemand n'était même pas sûr de prendre part aux qualifications jusqu'à la veille de son premier match. C'est l'une des belles histoires de ce tournoi ! Daniel Altmaier fera un bond dans le classement ATP (121ème en cas de défaite), Pour Pablo Carreno Busta, toutes les planètes sont alignées pour qu'il se qualifie en quarts de finale et nous offrir un remake, un mois après, de ce huitième de finale de l'US Open face à Novak Djokovic, qui avait vu le numéro 1 mondial se faire disqualifier. Mais avant ça, il devra se défaire du redoutable Daniel Altmaier, qui n'a perdu qu'une fois son service face à Berrettini et Struff. Mais l'Espagnol a des statistiques bien plus impressionnantes en retour et offrira une adversité toute autre. Pour les bookmakers, il n'y a pas photo. C'est évidemment l'Espagnol Carreno-Busta qui est largement favori. L'Espagnol, très régulier, n'a pas l'habitude de passer à côté de ses matchs lorsqu'il rencontre des joueurs classés au-delà du top 100 mondial en Grand Chelem : 14 victoires pour 2 défaites (Popyrin, Istomin).

#TBNSTAT : Sur ses 20 derniers matchs en Grand Chelem avec une cote de favori en dessous de 1.40, Carreno Busta compte 19 victoires pour une défaite (Cecchinato à Roland Garros en 2018).


Pour suivre le bilan de tous nos pronostics sur le site pyckio.com
https://pyckio.com/i/#!account/tennisbreaknews

Les avis de la rédaction :
⭐️⭐️⭐️ Victoire de Carreno
⭐️⭐️ Victoire de Rublev
⭐️ Victoire de Tsitsipas