Malgré un premier tour raté la semaine dernière contre Radu Albot, Pierre-Hugues Herbert a rassuré durant les qualifications en ne concédant que sept jeux lors des deux matches face à Molleker et Nagal. Le Français a tout pour faire sortir Sandgren de son match : un jeu offensif, des bonnes volées ainsi qu’un bon service et surtout de la confiance engrangée. Tout le contraire de Tennys Sandgren qui n’a plus gagné un match en salle depuis 2018. L’Américain a un gros problème de motivation sur ce genre de petit tournoi, encore plus en fin de saison. Sandgren reste un joueur qui a besoin d’une concentration extrême pour évoluer à son meilleur niveau. Si cette affiche se serait déroulée dans un Grand Chelem, on aurait pu être tenté par l'Américain mais dans un premier tour de 250, il est plus logique d’aller en direction de Pierre-Hugues Herbert. Les bookmakers ne s’y trompent pas en proposant Herbert favori de la rencontre.

L’œil de Rodolphe Gilbert : Sandgren ne gagne pas de match. Les conditions indoor sont très bonnes pour Herbert. Le Français va poser des problèmes à Sandgren avec son style de jeu. Les côtes sont logiquement favorables au Français. Sandgren est capable de bien jouer, il peut gagner contre tous les joueurs mais la confiance n’est pas de son côté, d'autant plus avec cette défaite face à Karatsev à St-Petersbourg.


Fernando Verdasco vs John Millman

Cette fois-ci, ce n’est pas Murray mais John Millman pour Fernando Verdasco. Un match qui permettrait à l’Espagnol d’affronter à nouveau Sascha Zverev en cas de victoire. Très en dessous physiquement, Fernando Verdasco a réussi à battre un Andy Murray (qui a bien du mal à gagner des matches) avant de perdre logiquement contre Zverev. Depuis 2015 et quelques bons tournois en challenger, John Millman n’a jamais vraiment performé sur les tournois indoor. Il n’a d’ailleurs gagné aucun match l’an dernier et s’est incliné contre Mischa Zverev (6-1, 6-4) en début de semaine dernière. Comme son compatriote Jordan Thompson, Millman n’a plus gagné un set depuis le tournoi de Rome contre Joao Sousa. Les deux joueurs se sont affrontés en 2019 sur gazon à Eastbourne. Verdasco l’avait emporté en trois sets. Difficile de voir tout de même une quelconque value sur cette rencontre étant donné l'irrégularité des deux joueurs mais la forme physique de John Millman n’incite pas du tout à la confiance. Il est donné favori du match mais Verdasco peut tout à fait s'imposer.

Damir Dzumhur vs Alejandro Davidovich Fokina

Joueur polyvalent, Damir Dzumhur est un très bon joueur multi-surface, qui s’est un peu plus concentré sur la terre battue ces dernières semaines. Ses résultats sont assez étranges avec une finale perdue à Barcelone puis deux jours après un premier tour perdu contre Nuno Borges, 500e mondial. Il a profité des qualifications pour se faire un peu à la surface mais difficile de voir où est son niveau puisqu’il n’a disputé que sept jeux contre Oscar Otte vu que l’Allemand a abandonné. Il a connu son apogée en 2017 en remportant deux titres sur dur indoor à Saint-Pétersbourg et Moscou. Malheureusement pour lui, il va affronter un joueur en grande confiance, très entreprenant. L’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina n’en finit plus de surprendre cette saison. Après un très bon US Open, il a brillé une nouvelle fois à Cologne en battant Ruusuvuori, Cilic et Novak, s’inclinant une fois de plus contre Alexander Zverev. L’Espagnol possède un jeu atypique et puissant de fond de court qui va pouvoir faire vriller Dzumhur. L’écart de cote semble être en tout cas un peu trop en faveur de Davidovich Fokina, qui commence à accumuler les matchs dernièrement. Même s'il a progressé physiquement, le Bosnien a les armes pour lui faire mal et lui faire jouer sans cesse des coups supplémentaires.

L'œil de Rodolphe Gilbert : Davidovich joue très bien, il est sur une phase ascendante contrairement à Dzumhur qui a eu du mal sur le dernier challenger sur terre. Le Bosnien reste un bon joueur de dur mais il est loin de son niveau d'antan. La physionomie actuelle tend à laisser penser que Davidovich Fokina puisse continuer sur sa lancée. Il vient de disputer cependant 4 matchs pleins à Cologne la semaine dernière. C'est logique de le retrouver favori mais la méfiance est de mise avec l'Espagnol, souvent en difficulté avec son physique.


Jannik Sinner vs James Duckworth

L’Italien Jannik Sinner devait affronter dans un premier temps la tête de série numéro 6 Hubert Hurkacz mais des problèmes d’estomac ont contraint le Polonais à se retirer du tournoi. Jannik Sinner s’enlève une épine dans le pied puisque Hurkacz n’était pas du tout un premier tour facile. Sinner est devenu le joueur à battre sur cette surface dur indoor. L’an dernier il a gagné un total de 31 matches sur 38 disputés, remportant le Masters Next Gen au nez et à la barbe des autres jeunes comme Tiafoe, Kecmanovic et De Minaur. Il n’aura toutefois pas beaucoup de points à remporter durant ce tournoi puisqu’il avait atteint la demi-finale à Anvers l’an passé. Pour monter dans le classement, il devra aller en finale ou remporter le tournoi. D’un match compliqué, il passe à un match largement dans ses cordes puisqu’il devra affronter l’Australien James Duckworth, défait en qualifications par Dennis Novak.


Dennis Novak vs Danilo Petrovic

Depuis la reprise du circuit ATP, Danilo Petrovic évolue sur terre battue. Il va donc effectuer son premier match sur dur pour la première fois depuis le mois de mars. C’est un joueur longiligne bon serveur, de 28 ans, n’est pas très connu puisqu’il évolue principalement sur le circuit challenger. Il a surpris la semaine dernière en allant jusqu’en demi-finale du tournoi de Sardaigne alors qu’il avait perdu en qualification. Cela lui a permis de rentrer dans ce tournoi de Cologne avec un Special Exempt. Difficile à dire si Dennis Novak est un bien meilleur joueur que Petrovic. L’Autrichien est un joueur banal et n’a pas de coup fort. Il a le mérite d’avoir déjà évolué sur le dur de Cologne en éliminant Thompson et Paire, deux joueurs qui n’ont plus le physique ou le mental pour s’imposer. Il a eu beaucoup de mal durant les qualifications à éliminer Max Purcell puis James Duckworth. Au niveau de la surface, on pourrait donner l’avantage à Novak mais la cote proposée par les bookmakers pour Petrovic semble trop élevée. La question qui se pose c'est de savoir si le Serbe vient uniquement prendre son chèque dans un tournoi qu'il n'avait pas prévu de disputer dans sa programmation... Depuis un titre en ITF en 2017, le bilan de Petrovic en indoor est de 11 victoires pour 10 défaites. Les victoires les plus marquantes sur dur du Serbe l'ont été contre Bublik en 2017 en challenger, Mahut en qualifications de l'Open d'Australie ou encore Bradley Klahn en qualifications du tournoi de New York en février dernier. Il a signé la semaine dernière ses deux premières victoires sur le circuit ATP en Sardaigne.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️ Victoire de Sinner
⭐️⭐️ Victoire de Herbert
⭐️ Dzumhur prend un set