Ugo Humbert enchaîne les duels face aux top players du circuit en ce moment. Au programme de ce deuxième tour du tournoi d'Anvers, le Français est opposé à Pablo Carreno Busta, peut-être pas loin de la meilleure forme de sa carrière. Parmi les autres affiches du jour, De Minaur sera opposé à Feliciano Lopez et Dan Evans à Frances Tiafoe. Grigor Dimitrov fera son entrée en lice face à Pablo Andujar. Présentation des matchs avec notre consultant Florent Serra.


Ugo Humbert vs Pablo Carreno Busta

L’Espagnol est de retour après son très beau parcours à Roland Garros, où il avait atteint les quarts de finale avant d’être sorti par Novak Djokovic en quatre sets. La tête de série n°2, exempté de premier tour, ne dispose pas de très bonnes stats en indoor avec seulement 48% de victoires en carrière, mais il ne faut pas oublier qu’il a déjà gagné un titre à Moscou en 2016 et qu’il a atteint les demi-finales à Rotterdam en début d’année (avec une victoire contre Bautista Agut). De plus, son niveau de jeu sur dur, comme en témoigne son magnifique parcours à l’US Open (demi-finaliste, battu en 5 sets par Zverev), en fait un joueur très difficile à manœuvrer sur la plupart des surfaces. Il sera opposé à Ugo Humbert, tombeur du Belge Kimmer Coppejans (171e) dans un match maîtrisé mais moyen (6-4, 6-3) où le Français a pu compter sur une efficacité redoutable derrière sa première balle (seulement deux points perdus). S’il n’a pas réussi à dépasser le second tour la semaine dernière à Saint-Pétersbourg, Humbert a réalisé un superbe match face au futur vainqueur Andrey Rublev (4-6, 6-4, 7-5), en étant le joueur à lui poser le plus de problèmes dans sa conquête du titre. En réitérant ce type de performance, le Messin sera un vrai client pour Carreno Busta, qui participe pour la première fois à ce tournoi alors qu’Humbert y a atteint les demi-finales l’an dernier en battant notamment Guido Pella et David Goffin. Si Ugo Humbert, en confiance, arrive à s’appuyer sur son service pour lancer son jeu offensif et réitère ses prestations affichées face à Shapovalov à Rome (défaite en 3 sets), Medvedev (victoire en deux sets) et Ruud (défaite en 3 sets) à Hambourg, sa lancée des deux matchs précédents, il peut tout à fait surprendre l’Espagnol qui devra gérer la transition terre battue / indoor qui nécessite toujours un petit temps d’adaptation.

#TBNSTAT : Humbert a un bilan positif depuis un an face au top 20 mondial - 6 victoires pour 4 défaites

L’œil de Florent Serra : Humbert joue bien en ce moment, je ne pensais pas qu’il embêterait autant Rublev la semaine dernière. Carreno joue très bien sur dur, il contre bien, se déplace bien, mais Ugo a un petit coup à jouer. Le Français est gaucher, il sert bien, il arrive à s’ouvrir le terrain avec son service côté avantage, c’est d’ailleurs ce qui avait posé beaucoup de problèmes à Rublev. Il arrive à développer un jeu vraiment agressif, tout en étant capable de varier. En face, Carreno est solide, il rate très peu et retourne très bien, ce qui peut gêner Humbert. Carreno peut faire forcer le Français en l’amenant à jouer le coup de plus. Je pense que si Ugo arrive à le faire défendre, il a un petit coup à jouer. Avec une côte à 2.20, je tenterais bien quelque chose sur Ugo, surtout que l’Espagnol passe de la terre à l’indoor et qu’un changement de surface n’est jamais facile à gérer face à un adversaire de la qualité d'Ugo.


Grigor Dimitrov vs Pablo Andujar

Après une reprise assez difficile à Cincinnati et à l’US Open (battu deux fois par Marton Fucsovics), Dimitrov a montré un meilleur visage lors de la tournée sur terre battue. Le Bulgare a d’abord atteint les quarts de finale du Master de Rome et a réalisé un bon Roland Garros, battu en 1/8e par Tsitsipas. En indoor, Dimitrov présente un bilan solide avec 64% de victoires en carrière et 3 tournois remportés, dont l’ATP Finals en 2017. S'il avait finalement déclaré forfait à Saint-Pétersbourg et n’a disputé que 3 matchs sur cette surface en 2020 (1 victoire – 2 défaites), il avait réalisé un excellent Master de Paris Bercy fin 2019, accédant aux demi-finales en écartant notamment David Goffin et Dominic Thiem. Pour son entrée en lice, il aura face à lui Pablo Andujar (55e), qui a éliminé Federico Coria en deux manches (6-2, 6-3). L’Espagnol est loin d’être un spécialiste du dur (29% de victoires en carrière et bilan de 5 défaites pour aucune victoire en 2020) ni de l’indoor (29% de victoires également et aucun match joué cette saison avant ce tournoi). Face au très bon joueur d’indoor qu’est Dimitrov, Andujar ne semble pas avoir les armes pour le gêner ou même lui prendre un set. Les deux joueurs se sont affrontés deux fois sur dur, et par deux fois le Bulgare l’a emporté en deux manches, à Shanghai en 2012 (7-5, 6-3) et à Pékin 2 ans plus tard (6-4, 6-4).

L’œil de Florent Serra : En indoor, Dimitrov sait tout faire alors qu’Andujar est un pur terrien qui a besoin de temps pour s’organiser. Même si le Bulgare peut être inconstant, ce n’est vraiment pas la surface de l’Espagnol qui n’aura pas les armes face au jeu de Dimitrov. Je ne le vois pas perdre un set contre Andujar sur cette surface. Vu que sa côte n’est pas intéressante à jouer, je tenterais un 2 sets à 0. 

Alex De Minaur vs Feliciano Lopez

Éliminé au premier tour à Saint-Pétersbourg après un match plus qu’honorable face au futur finaliste Borna Coric (6-3, 7-6), l’Espagnol a renoué avec le succès en Belgique pour décrocher sa deuxième victoire de la saison en indoor. Il est facilement venu à bout de Tommy Paul (60e) en une heure de jeu (6-3, 6-2). Lopez s’est notamment appuyé sur une première balle solide (13 aces) pour se rendre la tâche facile contre l’Américain. C’est le jeune Alex De Minaur qui lui fera face alors que l’Australien a frôlé la défaite face à Richard Gasquet lors du premier tour (3-6, 7-6, 6-3). Alors que le Français servait pour le match, De Minaur a réussi à inverser la tendance pour s’imposer au tie-break avant de faire craquer Gasquet dans la troisième manche. L’Australien est un joueur performant en indoor (65% de victoires) comme en témoignent ses résultats depuis le tournoi NexGen 2018 (18 victoires – 4 défaites). Sur cette surface, il a battu des joueurs comme Rublev, Opelka, Bautista Agut, Goffin et Shapovalov. Les deux hommes seront sur leur surface de prédilection mais avec un jeu assez différent. Feliciano Lopez est un spécialiste de la filière courte derrière son solide service, alors que De Minaur aime le combat de fond de court et défend très bien. De Minaur aura l'occasion de déborder l'Espagnol avec des bons passings lorsque ce dernier montera au filet. Le physique de Lopez (39 ans) sera à surveiller. Si le statut de favori de l’Australien est justifié, la cote semble trop basse . Au niveau des duels, les deux joueurs sont à égalité (1-1). Battu au tournoi de Sydney en janvier 2018 (6-4, 6-4), Feliciano Lopez avait pris sa revanche en fin d’année au Master de Paris Bercy (6-7, 6-4, 7-6). 

L’œil de Florent Serra : L’indoor est l’une des surfaces préférées de Feliciano Lopez. Il sert bien, prend la balle tôt et va souvent au filet donc il arrive à poser des problèmes à pas mal de monde. L’Espagnol va évidemment privilégier les phases courtes, mais De Minaur peut l’user avec ses capacités défensives. Mais c’est un joueur qui aime avoir du rythme, jouer du fond du court et je pense que Lopez peut l’amener dans sa filière où il n’y a pas de rythme, ce qui peut vraiment gêner l’Australien. Ça me semble très dangereux de jouer De Minaur à 1.30 parce que Lopez, en indoor, il gagne des matchs. Pour moi l’écart est beaucoup moins important que ce que les cotes le laissent penser. Je mettrais l’Australien légèrement favori, mais pas plus. Match à éviter.


Dan Evans vs Frances Tiafoe

L’Américain a très bien géré la transition avec la terre battue en faisant tomber la tête de série n°6 Dusan Lajovic en 2 manches (6-3, 7-6), même s’il était tout de même donné favori par les bookmakers. Pourtant pas sur sa meilleure surface en indoor (48% de victoires en carrière et seulement 37% sur le circuit ATP), Tiafoe a réalisé une belle performance face à un Serbe pas vraiment inspiré, qui menait 5-3 dans la 2e manche et 5-2 dans le tie-break. Depuis la reprise, l’Américain alterne le bon et le moins bon notamment sur terre battue (3 éliminations au premier tour, mais un titre en challenger). Il reste sur un 8e de finale à l’US Open sur dur, là où il est le plus à l’aise. Pour ce 2e tour, il fera face à Daniel Evans (35e) qui est venu à bout, avec difficulté, de Salvatore Caruso en trois manches (6-2, 3-6, 6-3). Le Britannique n’est pas vraiment en forme depuis la reprise (3 victoires – 6 défaites) et n’a pas fait mieux qu’un 2e tour lors des 6 tournois disputés depuis. Mais ce bilan est à relativiser au vu des adversaires d’Evans (Raonic, Hurkacz, Tsitsipas, Nishikori ou encore Wawrinka) et surtout au fait qu'il n'est pas du tout un joueur de terre battue. Il ne faut donc pas juger Evans trop durement sur ses derniers résultats, lui qui a atteint les quarts à Rotterdam en février, battant notamment Karen Kachanov, toujours costaud en indoor ainsi qu’Andrey Rublev au premier tour du Master de Cincinnati. Les bookmakers donnent Tiafoe légèrement favori, mais le Britannique est tout à fait capable de remporter ce match avec son jeu en variation qui peut faire déjouer l’Américain. Il mène d’ailleurs au niveau des confrontations directes (2-1), mais c’est bien Tiafoe qui avait remporté le dernier match, en indoor à Bâle il y a un an presque jour pour jour (6-4, 6-2).

L’œil de Florent Serra : C’est un match qui sera surement très serré. Tiafoe a bien enchainé dernièrement en gagnant un tournoi sur terre. C’est un joueur puissant doté d’un bon service et qui fait mal sur son côté coup droit. Après, c’est un joueur qui a besoin de temps aussi, notamment au niveau de sa préparation en coup droit, et à ce niveau-là je pense qu’Evans peut l’embêter. Pour moi les côtes devraient être égales voir un léger avantage pour le Britannique. Avec un Evans en outsider, j’aurais plus tendance à me diriger vers lui dans la mesure où il a pas mal d’armes pour le gêner dans sa variation, en allant au filet par exemple. En indoor je pense qu’il y a quelque chose à faire pour Dan Evans.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Au moins 21 jeux dans le match Humbert vs Carreno
⭐️ Dimitrov 2-0 vs Andujar / Evans remporte un set