Pour le moment incapable de trouver la moindre motivation depuis la reprise dans ce contexte si particulier, Benoît Paire a promis avant ce tournoi de Nur Sultan qu'il allait essayer de se battre au maximum pour aller chercher la victoire. Le plaisir de jouer sera sa priorité. Il fait son entrée en lice ce jeudi face à Mikhail Kukushkin. Parmi les autres affiches du jour, Adrian Mannarino fera lui aussi ses débuts à Astana contre le Japonais Sugita. Présentation des 4 rencontres de ce jeudi avec notre consultant Julien Varlet.


Benoît Paire vs Mikhail Kukushkin

Qu’est venu faire Benoît Paire dans cette galère ? Neige, température négative, ville éloignée de l’Europe aux confins de l’Asie, un prize money ridicule pour le vainqueur, ce sont des conditions détestées par Benoît Paire et pourtant le Français est bien là, tête de série n.1. Au vu de ce que semble répéter le Français à longueur de temps, difficile de le croire lorsqu'il dit que sa motivation sera au rendez-vous pour aborder ce tournoi. Il est possible que les organisateurs du tournoi aient mis la main à la poche pour offrir une belle garantie au Français mais les bookmakers ne voient pas du tout l'Avignonnais en favori (35%). En face, on a un Mikhail Kukushkin qui joue pour la première fois un tournoi ATP dans son pays. C’est un joueur régulier qui n’a pas forcément de coups exceptionnels mais qui lui, c'est une certitude, ne manquera pas de motivation sur ce match. Il a déjà disputé quatre finales en carrière dont trois en indoor (Marseille, Moscou et St-Petersbourg). Sa place dans le top 100 est en sursis (91ème) et briller dans ce tournoi permettrait au Kazakh de s’offrir un répit pendant un an. Au vu des matchs récents de Paire, le statut de favori de Kukushkin semble logique.

L’œil de Julien Varlet : Bien que la côte de Benoit Paire soit incroyable en étant tête de série n.1, je vais partir sur Kukushkin. Au niveau du jeu, il va obliger Benoit à faire le coup supplémentaire. Benoit est tellement peu motivé que je vois le Kazakh passer. Sur un set, je me dis que Benoit peut se mettre dedans et arracher un set mais c’est difficile de se mettre dans sa tête. Pour battre Kukushkin, il faut vraiment bien jouer et je ne pense pas que Benoit ait le niveau de jeu et la concentration nécessaire pour le battre ou vouloir le battre.

Benoît Paire : « Je n'ai pas eu la meilleure des préparations pour ce tournoi. Je ne gagne pas beaucoup de matchs en ce moment mais on ne sait jamais. Si je gagne un ou deux matchs, je peux aller chercher le titre. Je manque de confiance en ce moment mais elle peut revenir si je gagne un ou deux matchs. La chose la plus importante pour moi sur ce tournoi, c'est de retrouver le plaisir de jouer. Même si je joue mal, je vais tout faire pour essayer de gagner et me battre. Je ne l'ai pas trop fait depuis la reprise du circuit cet été... Jouer sans les fans c'est vraiment très difficile. »

Mikhail Kukushkin : « C'est un sentiment incroyable de jouer un premier tournoi ATP250 chez moi dans mon pays, sur mes courts. J'étais un peu nerveux au début. Je n'étais pas bon au début du match. Mais mon avantage, c'est que je connais ces courts par coeur, j'y ai beaucoup joué donc à partir du second set, j'ai mieux joué. »


Adrian Mannarino vs Yuichi Sugita

Jolie opposition de style entre le Français et le Japonais issu des qualifications. Sugita aime jouer en cadence avec des coups assez tendus proches du filet. Un style qui va ravir à Mannarino qui va pouvoir contrer et bien placer sa balle. En terme de confiance, Mannarino commence à refaire de bons matches après son bon US Open, en ayant gagné contre Popyrin et Kecmanovic puis pris un set à Zverev. Les deux joueurs se sont déjà affrontés cinq fois par le passé (3-2 pour Mannarino) dont 4 fois en 2017. Sur dur, à Tokyo, Mannarino l’avait notamment emporté assez facilement (6-2, 6-4). Le Français l’avait emporté aussi à Wimbledon et à Monte Carlo. Malgré la cote basse pour le Français, il est logique de le retrouver en favori sur ce match. En termes d'expérience, Mannarino compte bien plus de matchs en indoor (94) que le Japonais (18). Les deux finales et cinq demi-finales du Français pèsent aussi lourd dans la balance alors que Sugita ne compte que 6 victoires pour 12 défaites et une seule demi-finale à Stockholm la saison dernière.

L’œil de Julien Varlet : Sugita a le style de jeu qui peut plaire à Mannarino avec un style de jeu tendu. J'avais commenté ce match à Tokyo où Adrian l’avait battu assez facilement. Sugita ne refusera pas le combat et jouera en cadence, Mannarino pourra donc s’appuyer sur sa balle pour délivrer ses coups gagnants. Sugita n’a pas vraiment bien joué ces derniers temps donc je vais partir sur une victoire d’Adrian. Je ne vais cependant pas me risquer sur un pronostic de set car c’est un match qui peut être un peu serré.

Emil Ruusuvuori vs Jordan Thompson

Après un US Open intéressant, le Finlandais Emil Ruusuvuori a déçu sur les tournois de septembre et d’octobre. Il semble bien revenir sur ce tournoi de Nur Sultan avec qui plus est, un tableau très intéressant. Très à l’aise en dur indoor, le Finlandais peut profiter de ce tableau pour s’offrir un premier tournoi 250. Parmi tous les joueurs restants, il fait partie des joueurs qui jouent le mieux et qui sont en forme sur le plan physique. Face à un Jordan Thompson dans le dur en ce moment, tant physiquement que mentalement, Ruusuvuori devrait pouvoir distribuer le jeu. Son match gagné facilement contre Skatov (6-2, 6-0) devrait l’aider à augmenter sa confiance en soi. En face, nous avons un Jordan Thompson qui est aussi en difficulté au niveau des résultats. Avant sa victoire contre Cameron Norrie (5-7, 7-6, 6-2), l’Australien restait sur 4 défaites consécutives. Cette victoire contre le Britannique obtenue au mental en gagnant le tie-break du deuxième set peut lui faire du bien sur le plan tennistique, lui donner de la confiance dans son jeu et davantage de rage de vaincre. Lorsqu’il est à 100%, Thompson est un très bon défenseur-contreur, qui place très bien la balle pour s’offrir un dernier coup au filet. Là encore, le manque de grands joueurs dans ce tournoi peut lui permettre de trouver ce déclic qui peut lui offrir la possibilité de remporter un premier trophée en simple sur le circuit ATP. Si Emil Ruusuvuori part logiquement favori selon les bookmakers (1.47), la côte de Thompson (2.90) est tout de même bien trop haute pour ne pas se positionner dessus. Au vu de son match contre Norrie, on a du mal à croire que Thompson retombera dans les travers qu’il a connu précédemment.

L’œil de Julien Varlet : Je suis vraiment étonné de voir Thompson avec une cote si haute surtout que Ruusuvuori n’est pas non plus exceptionnel en ce moment. Je vais donc partir sur Jordan Thompson à cette cote (2.90). L’Australien a l’expérience et il n’est pas facile à jouer. Un match qui devrait toutefois être serré donc pourquoi pas en trois sets (5.00). Les cotes sont vraiment motivantes et vraiment value. Thompson c’est un dur au mal qui ne lâche pas et fait peu de fautes. Sa victoire contre Norrie est rassurante donc la cote est un peu explicable.

Emil Ruusuvuori : « Je suis très heureux d'avoir bien joué au premier tour. Même si j'avais de bonnes sensations déjà en qualifications, j'aime vraiment bien les conditions de jeu ici et c'est l'une des meilleures organisations de tournoi que j'ai vues depuis la reprise. Je suis un jeune joueur, j'ai du potentiel et je suis très satisfait d'être au deuxième tour. »


Andreas Seppi vs Mackenzie McDonald

Après sa belle victoire en deux sets contre Alexander Bublik, Mackenzie McDonald s’attaque à Andreas Seppi. L’Italien sort d’un match correct contre Aslan Karatsev remporté en trois sets. Auteur de 9 coups gagnants pour 25 fautes directes, l'Italien a surtout profité d'erreurs de son adversaire qui a mal géré les moments importants. Ce sera un match tout autre pour McDonald puisqu’il va affronter un joueur plus régulier à l'échange que Bublik. Seppi est à l’aise sur ce type de surface et peut tenir la balle. N’oublions pas que Seppi a disputé une finale sur dur indoor à New York cette année. Depuis, ses résultats étaient inquiétants mais la victoire contre Karatsev a rassuré sur son niveau de jeu. Malgré sa blessure, McDonald revient progressivement sur le devant de la scène avec un quart de finale à Istanbul. C’est un joueur qui est plus mobile que Seppi mais qui n’aura pas forcément la force de frappe pour rivaliser. Seppi est un joueur qui parvient souvent à créer la surprise et le match devrait être bien plus équilibré que la cote ne le laisse penser (2.70).

L’œil de Julien Varlet : Seppi n’a pas gagné un match depuis longtemps tandis que McDonald a été blessé pendant longtemps. Les deux joueurs aiment ce type de surface. L’Italien a un style plus classique, va faire jouer McDonald, ce que ne fait pas Bublik sur un court de tennis. Au vu de la cote (2.70), ça peut être intéressant de partir sur Andreas Seppi, au moins sur un set.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️ ---
⭐️⭐️ Victoire de Mannarino
⭐️ Seppi remporte au moins un set / Value sur Thompson à partir de 2.50


Le profil de l'auteur de cet article : https://twitter.com/Romain_Tmb77

Romain Tamburrino

Passionné de tennis depuis mon enfance, j’ai décidé de commencer à pratiquer ce sport en tant qu’amateur il y a trois ans. Cela m’a permis de comprendre ce que pouvait ressentir un joueur professionnel en match sur le plan mental. Mon expérience en tant que bénévole dans un tournoi ITF féminin et en tant qu’arbitre amateur me permet de me placer dans toutes les situations, que ce soit côté joueur ou arbitral. Sur un plan professionnel, je suis pigiste L’Equipe depuis 6 ans et après être passé par les rédactions de TF1, RMC Sport et Eurosport, je suis fier d’avoir rejoint l’équipe de Tennis Break News pour analyser les rencontres masculines et féminines tout au long de la saison.