Nous voilà arrivé dans la fin de saison du circuit WTA après une année 2020 bien particulière. Le dernier tournoi à l’honneur sera celui de Linz en Autriche qui soufflera sa 30ème bougie lors de cette édition 2020. Ce tournoi a vu s'imposer de grandes championnes comme Amélie Mauresmo, Justine Hénin, Lindsay Davenport, Ana Ivanovic, Mary Pierce ou Maria Sharapova. D’autres joueuses, encore actives sur le circuit, ont eu la chance de remporter ce tournoi comme Petra Kvitova en 2011, Vika Azarenka en 2012, Angélique Kerber en 2013 ou encore Karolina Pliskova en 2014.

Ce tournoi de Linz a vu naître l’éclosion d’une joueuse qui ne cessait d’impressionner en 2019 avec un huitième de finale à Wimbledon du haut de ses 16 ans. Coco Gauff est en effet la tenante du titre, son premier titre sur le circuit WTA, avec un parcours magnifique en étant repêchée des qualifications et de belles victoires face à des tops joueuses comme Kiki Bertens, Andrea Petkovic ou encore Jelena Ostapenko en finale.

La surface est similaire à celle d’Ostrava il y a deux semaines. Les conditions de jeu sont annoncées comme peu rapides d’après l’interview de Nadia Podoroska en conférence de presse. Une surface qui favorise quand même les grosses serveuses comme à Ostrava avec un rebond très vif. Elle viendra aussi favoriser les joueuses opportunistes qui vont de l’avant avec de grosses frappes de balles, des joueuses qui aiment aussi varier le jeu et casser le rythme face à des adversaires pas assez tranchantes dans leurs attaques. Tout comme son homologue tchèque, Linz se jouera sans public au vu de la crise sanitaire qui est devenue de plus en plus importante en Europe contrairement à Vienne qui avait pu accueillir du public lors du tournoi masculin.

C'est une première sur le circuit WTA : ce tournoi se déroulera sans juge de ligne pour laisser place à la technologie. Le Hawk Eye live qu’on a pu découvrir à Vienne lors du tournoi ATP ou encore au tournoi Next Gen de Milan a été mis en place. Cette technologie devrait prendre une place de plus en plus importante sur le circuit au fil des années.

Pour ce dernier tournoi de l’année, nous aurons droit à un tableau bien garni avec la présence de la récente vainqueur d’Ostrava, Aryna Sabalenka mais aussi, Jennifer Brady (demi-finaliste à l’US Open), Nadia Podoroska qui fût la grande surprise de Roland-Garros (demi-finale). Des joueuses aussi bien connues du top 50 comme Elise Mertens, Dayana Yastremska ou encore Ekaterina Alexandrova, réputées pour être des joueuses avec beaucoup de puissance et d'agressivité, seront également présentes.

Image

1er quart de tableau

Aryna Sabalenka est la tête de série numéro 1 du tournoi. La Biélorusse impressionne en cette fin de saison avec un bon Roland-Garros et un titre remporté à Ostrava en battant la finaliste de l’US Open et sa compatriote Vika Azarenka. Elle arrive à Linz en pleine confiance avec un tennis de feu et une envie de remporter ce titre pour faire le plein de confiance avant la reprise de janvier. Son objectif est bien d’atteindre les sommets malgré son jeune âge afin de rendre hommage à son père décédé. Elle veut devenir numéro une mondiale. Elle montre une grosse maturité et détermination dans chacun de ses matchs. À Ostrava, elle a su se montrer plus régulière au service dû à un gros travail effectué en amont avec son entraîneur. Il va falloir compter sur elle cette semaine dans des conditions qui conviennent très bien à son jeu.

Jil Teichmann revient aux bases avec une surface qui l’a vu bien performer depuis la reprise bien que ce ne soit pas sa surface favorite. La Suissesse a envie de prouver qu’elle n’est pas seulement une joueuse de terre. Ces conditions indoor pourraient bien lui permettre de réaliser un bon tournoi. Elle pratique un jeu un peu similaire à son amie Karolina Muchova. Un jeu de gauchère avec une grosse qualité défensive mais aussi offensive. Un jeu porté vers l’avant avec une qualité de volée remarquable. Elle possède un bon sens de l’anticipation qui lui permet de bien contrer ses adversaires. Elle devrait avoir le temps de poser son jeu pour faire travailler ses adversaires. Un premier tour solide lui permettrait de monter en puissance et pourquoi pas atteindre les quarts de finales.

Une joueuse sortie des qualifications pourrait bien venir jouer la trouble-fête dès le premier tour. Océane Dodin est présente à Linz pour tenter de monter au classement et envisager une qualification directe dans le tableau principal de l’Open d’ Australie. Pour cela, il faut aller chercher le top 100. Elle arrive dans ce 1er tour après des qualifications rondement menées avec un 6-0, 6-0 au premier tour et 6-2 7-5 à son second match. La Française est clairement en confiance après son titre à Reims en y battant de jeune joueuse redoutable comme Samsonova ou encore Xin Wang .Elle aime beaucoup les conditions indoor qui lui permettent de mettre son jeu agressif en place. Sa dernière performance remonte au mois de février dernier du côté de St Petersbourg. Sortie des qualifications, elle bat Johanna Konta pour ensuite livrer une énorme bataille face à Elena Rybakina. Si elle arrive à garder sa constance au service et son agressivité dans le court avec sa puissance naturelle. Elle pourrait bien venir créer une réelle surprise dans ce tournoi et dès ce premier tour face à la Suissesse.

Sorana Cirstea pourrait bien avoir son mot à dire. La Roumaine est une outsider de taille en indoor. Elle l'a déjà montré à Limoges en décembre 2019. Une joueuse très mobile avec un service intéressant et une frappe et une vitesse de balle impressionnantes. Une balle bien grattée qui part très vite en indoor. A l’US Open, elle avait créé la surprise en venant à bout de Johanna Konta avec un match solide et très complet alors que la Britannique était en pleine forme après sa demi-finale à Cincinnati. Cirstea adore jouer les trouble-fête et cela pourrait bien être le cas dans ce quart de tableau.


2ème quart de tableau

Dayana Yastremska peine à confirmer sa belle année 2019. Elle parait bien plus libérée et plus appliquée depuis sa séparation avec Sascha Bajin. A Rome, elle avait montré de très belles choses avec toujours un tennis agressif et des frappes vraiment très lourdes. À Ostrava, elle se fait éliminer au premier tour alors qu’elle avait le match en main. Malgré cette défaite face à Jennifer Brady, il y a beaucoup de mieux dans son jeu. Un service plus appliqué et moins forcé pour limiter les doubles fautes. Une frappe de balle toujours aussi lourde et puissante, mais avec plus de sécurité. Elle cherche à venir plus vers l’avant en travaillant beaucoup sa volée à l’entraînement. Son jeu agressif et porté vers l’avant pourrait bien faire quelques victimes lors de ce tournoi de Linz. Elle reste tout de même imprévisible sur un premier tour de tournoi car son tennis fonctionne sur la confiance au fil des matchs par rapport.

Barbora Krejcikova est de retour à la compétition après son tournoi intéressant chez elle à Ostrava. Elle avait bien failli faire tomber Vika Azarenka. La Tchèque propose un tennis vraiment très propre qui s’adapte à toutes les surfaces. Une bonne qualité de service qui lui permet d’être solide sur ses mises en jeu. A l'échange, cela reste tout aussi propre avec toujours de belles zones trouvées pour lui permettre d’aller toujours de l’avant. Depuis la reprise en août, elle a envie de s’affirmer en simple comme en double où elle fut numéro 1 mondiale avec Katerina Siniakova. Le double lui a permis de se renforcer au niveau du service et de la volée où elle excelle dans ces deux domaines. Elle reste une joueuse à surveiller qui pourrait bien croiser le chemin de Yastremska au second tour.

Aliaksandra Sasnovich est présente pour disputer ce tournoi dont elle apprécie particulièrement la surface. La Biélorusse performe souvent en indoor avec plusieurs titres obtenus en ITF, mais aussi une finale à Limoges en début d’année 2020 contre Alexandrova. Elle propose un beau tennis avec beaucoup de variété. C'est une vraie tacticienne sur le court où elle sait très bien manœuvrer ses adversaires. Elle a une belle frappe de balle, peut accélérer et aussi varier le jeu avec ses slices de revers ou ses amortis. La surface de Linz pourrait lui permettre de mettre son jeu en place pour réaliser un bon tournoi.

Bernarda Pera ne sera pas du même avis pour la laisser avancer dans le tournoi. Pour autant, l’Américaine reste une joueuse très imprévisible avec un jeu avec beaucoup de puissance et de prise de risque. La gauchère peine toujours autant avec son service bien trop irrégulier. Son jeu est basé sur beaucoup de confiance et sur des premiers tours où elle est donnée favorite, elle peut vite dérailler. Elle a quand même des arguments à faire valoir si elle est dans un bon jour.


3ème quart de tableau

Nadia Podoroska est de retour après son bel exploit à Roland-Garros. Elle va participer pour la première fois à un tournoi sur le circuit WTA sans passer par les qualifications. Elle n’est plus une joueuse inconnue et sera attendue en tant que tête de série du tournoi. Elle performe beaucoup sur terre battue, mais elle a su le faire sur dur en début d’année sur les tournois ITF. Elle a déclaré en interview que les conditions de Linz n’étaient pas très rapides ce qui pourrait bien favoriser son jeu. Un jeu agressif et porté vers l’avant où elle possède une superbe main à la volée ainsi qu'une bonne frappe de balle en coup droit comme en revers avec une faculté à distiller de magnifiques amortis. Elle a envie de confirmer et de finir sur une bonne note sa saison 2020. Elle pourrait bien être outsider sur son premier tour en fonction de son adversaire. Elle pourrait bien avoir sa chance pour atteindre les quarts de finale si Sorribes Tormo sort gagnante de son duel face a Giorgi.

Camila Giorgi est de retour à Linz après son sacre en 2018. Elle retrouve des conditions indoor qu’elle aime beaucoup. Elle possède un jeu très agressif avec une balle qui part très vite de la raquette. L’Italienne est sans doute venue ici pour retrouver de la confiance après une fin de saison bien difficile. Au vu des quelques images d’entraînement, elle paraissait concentrée avec beaucoup d’envie. Son tennis lui permet de battre n’importe qui comme de perdre contre n’importe qui. Elle joue avec toujours plus de puissance et un service jamais très sûr où elle accélère la balle autant en première balle qu’en seconde balle. Si elle passe ce premier tour piège face à Sorribes Tormo, elle pourrait bien devenir une cliente pour le titre avec de la confiance engrangée dans ce genre de match bien compliqué.

Sorribes Tormo est de retour après un tournoi d’Ostrava très intéressant. Elle a su venir à bout de Magda Linette et Anett Kontaveit qui sont deux joueuses plus adeptes de la surface dur qu’elle. L’Espagnole a aussi faire parler d’elle avec son quart de finale face à Sabalenka où elle menait 6-0, 4-0 pour finalement perdre le match. Elle propose un tennis athlétique avec un jeu basé sur beaucoup faux rythmes avec beaucoup de slices et variations de trajectoires bombées. Elle est plus adepte de la terre battue mais la surface indoor a l’air de lui plaire tout autant. Elle aime faire travailler ses adversaires pour entrer dans leur tête afin de gagner le combat mental. Elle pourrait bien être un obstacle pas simple de Camile Giorgi dès ce 1er tour.

Ekaterina Alexandrova était l’une des joueuses les plus en vue du début d’année avec Elena Rybakina avec un titre à Shenzhen face à cette dernière et une demi-finale à St Pétersbourg. La Russe est clairement en manque de confiance en cette fin saison, comme en témoigne de son dernier match face à Kontaveit. C'est une joueuse capable de sortir le match parfait pour craquer dans les moments importants avec deux balles de match en sa faveur où elle n’a pas su prendre les devants pour conclure. Elle reste imprévisible avec un service qui peut être très performant comme catastrophique. Un jeu sans variation avec beaucoup de grosses frappes à plat. Elle pourrait se retrouver limiter dans ces conditions qui pourraient contrer son jeu, car elle joue fort, mais que du fond du court. Les courts de Linz ne sont pas si rapides que ça et il est nécessaire d’aller de l’avant pour venir finir les points. Certaines joueuses dans le tableau pourraient bien la faire exploser.

Une joueuse pourrait bien contrecarrer les plans de la Russe. Katerina Siniakova retrouve des couleurs depuis le tournoi de Rome en septembre. Elle retrouve sa qualité de service et sa solidité dans l’échange qui faisaient sa grande force en 2018. Elle a envie de bien finir sa fin de saison et possède le jeu pour créer un exploit au premier tour. Un jeu de contre qui pourrait bien agacer une Russe pas en totale confiance. Si elle parvient à faire le jeu qu’il faut, elle peut bien aller chercher une place au second tour et pourquoi pas directement un quart de finale dans une partie de tableau ouverte.

Varvara Gracheva pourrait bien avoir son mot à dire dans ce tournoi. La jeune russe possède un jeu intéressant qui pourrait bien convenir aux conditions de Linz. En indoor, elle avait bien réussit l’année passée à Moscou avec une victoire sur Ajla Tomljanovic et un énorme match face à sa compatriote Pavlyuchenkova. Du haut de ses 20 ans, elle continue d’apprendre avec un très beau tennis. Un tennis offensif porté vers l’avant. Une très bonne mobilité et une détermination pour gagner chaque point. Elle gratte bien la balle en trouvant de belles zones pour faire mal à ses adversaires. Son premier tour peut la mettre en confiance pour la suite de la compétition. Elle aura le temps de mettre son jeu en place sur une surface pas très rapide pour trouver les bonnes zones d’attaques contre toute attente, elle pourrait bien créer la surprise générale au second tour.


4 ème Quart de tableau

Elise Mertens est bien l’une des joueuses les plus régulières depuis la reprise début août avec une finale à Prague, une demi-finale à Cincinnati, un quart de finale à l’US Open et deux autres quart de finale à Rome et aussi à Ostrava. La Belge retrouve vraiment en son tennis très complet. Capable de très bien défendre, mais aussi d’être impériale sur la partie offensive ce qui a pu se voir à Ostrava. Elle donne toujours le meilleur d’elle-même dans chaque tournoi. Elle s’adapte à toutes les surfaces ce qui se voit sur ses performances. Elle est en grande forme. Elle a participé à 7 tournois depuis la reprise pour y atteindre 5 fois les quarts de finale. Il va falloir encore compter sur elle cette semaine.

Marta Kostyuk se verrait bien créer l’exploit dans ce tournoi bien ouvert. La jeune ukrainienne de 18 ans vient tout juste d’intégrer le top 100 pour la première fois dans sa jeune carrière. Elle arrive en confiance après deux finales aux Etats-Unis à Macon puis au Texas. Kostyuk avait fait parler d’elle à l’US Open où elle n’est pas passée loin de l’exploit face à Naomi Osaka en seizième de finale dans un match de 2h26. Elle a un fort caractère mais ne lâche rien. Elle propose un beau tennis porté vers l’avant avec une véritable puissance. Un service tout aussi efficace avec une capacité à effectuer le service volée pour surprendre ses adversaires. Son ascension au classement a été freinée en 2018 par quelques pépins physiques. Elle était passée de la 522e place mondiale en 2017 à la 119e place fin 2018. Elle est dans une bonne forme et a envie de bien finir l’année avec une ambition de réaliser quelque chose ici dans un tournoi bien ouvert. Il va falloir se méfier de cette jeune joueuse qui a faim de victoire.

Veronika Kudermetova était sortie des qualifications à Ostrava pour battre Donna Vekic et Karolina Pliskova avant de trébucher face à Jennifer Brady. La Russe reste imprévisible avec une qualité de service variable en fonction de la confiance qu’elle a. Elle a souvent du mal à entamer un tournoi sans match de qualifications pour l’acclimater. Son jeu se base sur beaucoup de prises de risque avec une grosse puissance de frappe qui peut vite dériver au moindre grain de sable. Elle est souvent en difficulté sur un premier tour dans un rôle de favorite. Elle est bien trop imprévisible comme sa compatriote Alexandrova. Elle a cependant clairement le tennis pour atteindre un quart de finale au vu de sa partie de tableau très ouverte.


Nos prévisions pour les quarts de finale

Q1 à Sabalenka Vs Dodin
Q2 à Krejcikova Vs Sasnovich
Q3 à Giorgi Vs Gracheva
Q4 à Kudermetova Vs Kostyuk


Nos values sur les vainqueurs du tournoi

Marta Kostyuk 19.00
Oceane Dodin 21.00
Krejcikova 26.00
Camila Giorgi 31.00
Varvara Gracheva 61.00


Pour suivre l'auteur de cet article sur Twitter : https://twitter.com/WTAntho