Sur une excellente dynamique à l'US Open, puis Rome et St-Petersbourg (12 victoires pour 4 défaites), le Canadien a eu un contre-coup physique ces dernières semaines avec un enchaînement de mauvaises performances, notamment contre le modeste Rodionov à Vienne.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.