Le roi de l’ocre face à son potentiel successeur, c’est une nouvelle fois une affiche de gala que nous offrira ce Masters de Londres. Tous deux vainqueurs de leur premier match de poule, cette rencontre ressemble déjà beaucoup à une finale avant l’heure dans la course à la première place de ce groupe London 2020. En tout cas, pour une 15ème confrontation entre les deux joueurs, ça a de l’allure !

On ne vous surprendra évidemment pas en vous disant que c’est Rafa qui mène assez largement dans les confrontations (9-5), mais Domi n’a plus croisé le chemin d’El Matador depuis janvier dernier à Melbourne, et c’était l’Autrichien qui l’avait emporté en 4 manches. Rafa a remporté son premier match assez facilement face à Rublev, mais pouvons-nous vraiment en tirer beaucoup de conclusions ? Pas sûr. Le Russe est arrivé sur le court la peur au ventre et la main tremblante, c'est-à-dire à l’exacte opposé de ce qu’il aurait dû faire. Alors évidemment lorsque l’on n'est pas à 100% dès le premier point contre un joueur de la trempe de Rafa, ça se paie cash. Résultat : 6/3 6/4 pour l’Espagnol, et un match plutôt tranquille. Mais un détail a rendu ce match particulier et a retenu notre attention : le service de Rafa. Ce changement de technique déjà entrevu la saison dernière permet à Nadal de se faciliter la tâche sur une surface qui ne joue pas forcément en sa faveur.

En tout cas, Rafa a été quasiment "unbreakable" face à Rublev et s’il jouit de la même réussite insolente en première balle face à Thiem, la tâche risque de ne pas être simple pour ce dernier. “Je suis satisfait de l'approche de ce match. C'est un départ positif,
évidemment. C'est important de bien commencer pour la confiance, et c'est encore mieux de gagner en deux sets. J'ai surtout bien servi, j'ai été solide et ça a été important. Je n'ai pas trop souffert sur mes engagements et ça m'a permis d'être un peu plus relâché sur les jeux de retour
”, a déclaré l’Espagnol après son match face à Rublev. Mais il sait qu’il aura droit à un tout autre combat : “Thiem est un gros bosseur. J’étais vraiment content pour lui lorsqu’il a gagné l’US Open. Ce sera un match difficile, mais j’espère que ça le sera encore plus pour lui.”

De son côté, Dominic Thiem a enfin réussi à confirmer et à passer un cap cette année afin de s’inscrire parmi les rares athlètes à remporter un Grand Chelem à l’ère du Big Four. Si l’Autrichien n’a pas réussi à enchaîner du côté de Paris (éliminé en quarts par Schwartzman), il aura tout de même réalisé une très belle saison, qui pourrait d’ailleurs se terminer de la plus belle des manières s’il parvenait à aller chercher un premier titre ici. En tout cas, une chose est sûre, Thiem est prêt à en découdre. Auteur d’un excellent match face à Tsitsipas, il a su exploiter à merveille le peu de failles apparentes dans le jeu du Grec pour aller chercher une première victoire primordiale pour la confiance. Pas loin d’être impérial au service, Thiem a montré une grande présence dans le jeu de fond de court et a affiché une régularité et une agressivité qui ont fini par dégoûter Tsitsipas. Après 2h18 de match à très haute intensité, l'Autrichien a fini par l’emporter, dans une rencontre où les détails ont été plus importants que jamais, et où la perte du premier set par Tsitsipas a probablement changé la donne et le déroulé du match.

Lorsque l’on voit à quel point l’Autrichien a progressé dans tous les compartiments du jeu cette année, on se dit qu’il y a probablement quelque chose de grand à réaliser pour lui face à Rafa qui devra servir aussi bien que face à Rublev pour éviter de se
retrouver en difficulté à l’échange compte tenu du niveau affiché par Thiem. Nous avons ici une rencontre vraiment très prometteuse. Déjà par son enjeu, qui déterminera probablement le vainqueur de ce groupe, mais aussi parce que ce match devrait nous donner de bonnes indications sur le niveau des deux hommes et leur capacité à aller au bout (ou non) de la compétition. Rafa sera-t-il capable de servir aussi bien que ce qu’il a fait face à Rublev ? C’est une question qui sera réellement déterminante et qui devrait peser lourd sur l’issue du match. Car s’il sert l’acier, il devrait finir par prendre le dessus sur l’Autrichien mais si ce n’est pas le cas, les choses vont se compliquer, car la qualité de retour de l’Espagnol se dégrade au fil des années, et il n’a rien montré de très rassurant sur ce point face à Rublev. De son côté, si Thiem arrive sur le court avec la même ambition et la même qualité de jeu que celle qu’il a eu contre Tsitsipas, il devrait tenir la dragée haute à Rafa pendant un long moment, et même pourquoi pas avoir le dessus physiquement sur le match. Niveau betting, les cotes mériteraient d’être plus resserrées mais difficile de déterminer qui sortira vainqueur de ce choc. Messieurs, régalez-nous !

Rafael Nadal : « Dominic est un grand joueur. Il s'améliore chaque année. C'est un super mec donc je suis super content pour lui qu'il ait gagné son premier Grand Chelem. Il le mérite. C'est l'un des gars du Tour qui mérite vraiment le succès car c'est un travailleur très acharné ... Pour moi, ça va être dur. Espérons que pour lui aussi. Je vais essayer d'être prêt pour ça. Ça va être un gros défi, mais j’espère vraiment que la victoire contre Rublev m’aidera pour ce match. Et j'ai un jour de congé pour m'entraîner, pour continuer à travailler comme je le souhaite, et j'espère être prêt pour cela. »

Dominic Thiem : « C'est tellement triste qu'il n'y ait pas de spectateurs autorisés, cependant nous devons vivre avec. Nous avons la chance de jouer cet événement. Au moins, on fait un peu oublier cette pandémie à aux fans de tennis. Beaucoup de choses sont nouvelles pour les participants : au lieu de rester dans le centre-ville de Londres, nous logeons dans un hôtel juste à côté de l'O2-Arena. Même si nous sommes à quelques minutes à pied, nous devons prendre la navette pour nous rendre sur place. Le nom de mon chauffeur est Terry, il est juste là pour moi. Cela ne doit pas être considéré comme un privilège, c'est juste par précaution. Il y a beaucoup de place pour très peu de monde, même les tables du restaurant des joueurs ont été réarrangées pour répondre aux "normes Corona". Nous sommes testés tous les trois jours, le concept strict d'hygiène a été élaboré dans les moindres détails. Pour être honnête, je me suis habitué à vivre dans une bulle ces dernières semaines, mais ensuite vous atteignez un point où ça devient épuisant et on doit passer à autre chose ! Le meilleur moyen d'égayer cette monotonie du quotidien : ce sont les victoires ! »

L'œil de Rodolphe Gilbert : Ce match s'annonce très indécis. Ils se sont probablement rassuré sur le premier match, notamment au service où ils ont été tous les deux très performants. En revanche, dans le jeu, je les trouve encore perfectible. Il y a eu quelques errances pour les deux joueurs. Alors un peu moins pour Thiem très bon dans le premier set notamment même si je l'ai trouvé un peu nerveux. Il a commis beaucoup de fautes notamment en revers [5 coups gagnants pour 16 fautes]. Je ne trouve pas que Nadal joue si bien que ça dans le jeu. Rublev est passé totalement à côté de son match. Perdre contre Nadal n'a rien d'infamant bien au contraire mais dans la manière, il a été très décevant. Nadal doit être satisfait de la tournure du match mais pas forcément de son niveau de jeu mis à part son service. Alors, autant au premier tour, je trouvais injuste pour Nadal qu'il ait la même cote que Rublev et c'est assez logiquement qu'il a fini favori du match. En revanche, je ne comprends pas les cotes de ce match entre Nadal et Thiem. Soit on considère que Thiem est potentiellement moins capable de battre Nadal que Rublev. Et par rapport à tout ce qu'a montré Thiem sur dur depuis plus d'un an, je ne suis pas d'accord. Soit, on considère que le premier match de Nadal a été assez abouti pour qu'il se présente en large favori face à Thiem et là aussi, je ne suis pas d'accord. Les cotes n'ont aucun sens. Si on se réfère au niveau de jeu de Nadal à Bercy et face à Rublev, je trouve que l'Espagnol est loin de son meilleur niveau. Même s'il a rarement brillé en indoor, son niveau de jeu moyen est supérieur à ce qu'il montre sur ses derniers matchs. Je ne crois absolument pas à une victoire facile de Nadal. Je m'attends vraiment à un match serré et je ne serais même pas surpris que Thiem gagne. Les cotes devraient être beaucoup plus resserrées selon moi.

En dehors de mon analyse, c'est aussi une question de feeling. Je ne suis ni pro-Nadal, ni pro-Thiem. Je ne comprends pas pourquoi Thiem n'aurait pas les armes pour battre Nadal. D'abord, parce qu'il a été capable de le battre sur terre battue et plusieurs fois. Et sur dur, leur dernier duel à Melbourne a tourné en faveur de Thiem au terme d'un match de titan ! Certes, on parle de Nadal et évidemment qu'il est capable de très bien jouer même en indoor. Mais en ce moment, je ne trouve pas qu'il est dans une séquence optimale par rapport à son jeu. Il a commis quelques fautes évitables en revers. Je trouve que Nadal est paradoxalement plus stable en revers. Il mets moins de coups gagnants mais commet moins de fautes aussi. C'est étonnant quand on voit le manque de référence de Nadal en indoor de le mettre autant favori. Et sa victoire contre Rublev ne m'a pas forcément rassuré.

Tactiquement il y a un élément intéressant à observer sur ce match. J'ai remarqué que Nadal s'avançait plus près de sa ligne sur les secondes balles. Il l'avait déjà fait à Bercy mais c'était encore plus marqué face à Rublev. Il retournait même parfois à l'intérieur du court. C'est quelque chose qu'il fait très peu et j'ai hâte de voir s'il va le refaire contre Thiem. Est-ce qu'il a décidé sur ce Masters de faire autrement et tactiquement de changer la donner ? Mais la qualité de seconde balle de Thiem me semble supérieure à celle de Rublev. A voir donc si l'expérience sera autant une réussite face à l'Autrichien.