Avant de poursuivre le classement, il est important d'expliquer la notion d’espoir. Pour pouvoir figurer dans ce classement, les joueurs devaient répondre à deux critères : être né à partir de 1998 et ne jamais avoir figuré dans le top 100. Il n’y aura donc pas Jannik Sinner, Denis Shapovalov ni même Tsitsipas dans ce classement car l'intérêt est de vous faire découvrir des joueurs moins connus mais qui ont le potentiel pour devenir de très bons joueurs. Ceux ayant fait des deuxièmes semaines de Grand Chelem comme Altmaier ne figureront pas non plus dans le classement.

Comment ce classement a-t-il été fait ?

Plusieurs critères ont été pris en compte. Tout d’abord, bien évidemment la capacité et le potentiel du joueur à travers ses performances en ITF, Challenger voire sur le circuit ATP (notamment en qualifications) pour ceux qui ont déjà une petite expérience. Les joueurs choisis dans ce classement sont aussi des joueurs extrêmement plaisants à regarder avec une marge de progression importante sur le plan physique et technique. Enfin, certains joueurs qui stagnent depuis plusieurs années après une éclosion précoce n'ont pas été inclus dans ce classement.

ATP / Le Top 50 des espoirs à suivre en 2021 : de la 50ème à la 41ème place

ATP / Le Top 50 des espoirs à suivre en 2021 : de la 40ème à la 31ème place


30) Jurij Rodionov (Autriche, 1999, meilleur classement : 141ème le 09/11/2020)

Voilà un joueur très difficile à classer. Après son bon Roland Garros, il mérite sa place dans ce classement. En revanche, il est difficile de le mettre plus haut car il est très inconstant. Après une victoire assez exceptionnelle contre Shapovalov à Vienne, une semaine plus tard, il perd (6-0, 6-1) contre Ivashka. C’est un joueur capable du meilleur comme du pire mais à son meilleur niveau, il a cependant largement les capacités pour entrer dans le top 100 en 2021. Il a déjà remporté trois titres en challenger (2 sur dur et 1 sur terre). Joueur complet à l'aise sur toutes les surfaces, il est sorti des qualifications à Roland Garros pour battre Jérémy Chardy et perdre ensuite en 4 sets face à Gombos. Il compte déjà 7 victoires contre le top 100 dont 6 sur dur. Il y a un an, Wolfgang Thiem (père de Dominic) acceptait un rôle de consultant (coordination entraînement/compétition, gestion du calendrier, analyse des performances) dans le staff du jeune Autrichien dirigé par son frère Egor à l'époque. Avec ce partenariat et l'arrivée de Javier Frana comme entraîneur principal en début de saison, Rodionov a atteint son meilleur classement en carrière et réalisé ses meilleures performances sur le circuit principal.


29) Zachary Svajda (USA, 2002, meilleur classement : 764ème le 23/11/2020)
Photo du joueur en Une (crédits : Fernando Colon/USTA)

Vous vous souvenez peut-être de ce jeune joueur qui avait disputé en le 26 août 2019 à l'US Open son premier match sur le circuit principal à seulement 16 ans. Il avait réalisé un match incroyable contre Lorenzi qu’il perdra finalement en 5 sets après 4h24 de jeu et avoir mené deux sets zéro. Depuis, gêné par des blessures et la suspension du circuit, Zachary Svajda, qui a eu 18 ans ce dimanche, n’a pas gagné beaucoup de match. En exhibition, il a tout de même réussi quelques bons matchs contre Giron (73ème mondial) en s'imposant 6-4,7-5 et même pris un set à Sam Querrey, « une expérience formidable », a déclaré Svajda. « Querrey est le meilleur joueur contre lequel j'ai joué, c'était donc une excellente expérience d'apprentissage. » Si le tennis est souvent coupable d'élever trop tôt au rang de pépite le moindre jeune qui sort du lot, les qualités de ce joueur sont indéniables. Vainqueur du championnat national des moins de 18 ans à seulement 16 ans - exploit réalisé uniquement par Donald Young sur les 20 dernières années - Zachary Svajda doit encore progresser sur le plan physique mais il est si jeune qu'il a le temps pour cela. Bradley Klahn a eu l'opportunité de jouer face à lui cet été : « Svajda est incroyablement talentueux. » Voici notamment une vidéo qui date de 2008 où le jeune Savjda, cinq ans à l'époque, possédait déjà un timing parfait dans ses frappes de balle.


28) Ulises Blanch (USA, 1998, meilleur classement : 236ème le 12/10/2020)

Ce jeune espoir américain est un joueur très complet sur toutes les surfaces avec un bon service et une excellente vitesse de déplacement. Après un bon premier tour à l’US Open et une défaite en cinq sets contre la tête de série numéro 13 (Garin), il a poursuivi avec des bonnes qualifications à Roland Garros. Malgré ces deux très bons tournois, Ulises Blanch enchaîne les contre-performances. Il compte déjà un titre en ITF sur dur et deux titres en challenger (un sur terre et un sur dur). Il avait également atteint les demi-finales de Wimbledon en junior. Il a déjà rivalisé à plusieurs reprises avec le top 100 : une victoire sur Cuevas sur terre, une autre sur Andujar sur dur, il a également pris un set à Kecmanovic et perdu avec les honneurs contre Mannarino. Il a largement les qualités pour se rapprocher du top 150 mondial en 2021.


27) Gian Marco Moroni (Italie, 1998, meilleur classement : 209ème le 24/08/2020)

Vous connaissez peut-être ce joueur, pur terrien, qui est depuis quelques années considéré comme l'un des meilleurs espoirs mondiaux. Cependant, il patine, peine à franchir un cap et enchaîne le bon et le moins bon. En août dernier, il y a eu du bon au challenger de Todi où il a battu Alcaraz (6-3, 6-2) et Altmaier (huitième de finaliste de Roland Garros). Mais depuis ce très bon tournoi, il a perdu quatre de ses cinq derniers matchs. Il reste tout de même l'un des meilleurs espoirs mondiaux sur terre battue où il a déjà tenu tête à Delbonis. Il compte un titre en ITF et deux finales en challenger.


26) Facundo Diaz Acosta (Argentine, 2000, meilleur classement : 402ème le 24/08/2020)

Encore un jeune argentin très bon sur terre battue, et c’est loin d’être le dernier ! Comme tous ses compatriotes, il a réalisé de très belles performances cette année notamment en mars où il a remporté le tournoi ITF de Hurlingham en Argentine. Il a battu notamment les deux frères Cerundolo ou encore Sebastian Baez qui sont aussi trois énormes espoirs en Argentine. Il fait donc lui aussi partie de cette lignée et peut certainement exploser en 2021.


A suivre : classement de la 25ème à la 21ème place

Cliquez sur l'image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue

This post is also available in: English