Ce n'est pas vraiment une surprise que les lecteurs, rédacteurs et consultants de Tennis Break News aient majoritairement voté pour le jeune Italien de 19 ans. Jannik Sinner succède ainsi dignement et sans contestation possible à Stefanos Tsitsipas. Comme le Grec avant lui, Sinner a remporté le tournoi NextGen de Milan en décembre dernier et il a confirmé tout son potentiel et les espoirs placés en lui sur cette saison 2020 tronquée pourtant de moitié.

Autant d'une saison remarquable, Jannik Sinner a remporté son premier titre ATP à Sofia lors du dernier tournoi de la saison. Plus tôt, il avait signé sa première victoire contre un top 10 à Rotterdam contre David Goffin. Très à l'aise aussi sur terre battue, il s'est offert une victoire de référence face à Tsitsipas à Rome et fut l'adversaire le plus convaincant face à Rafael Nadal à Roland Garros en disputant au passage son premier quart de finale en Grand Chelem. Si la saison 2020 n'avait pas été tronquée, il aurait certainement pu finir bien plus haut que son actuelle 37ème place mondiale.

L'Italien a devancé Denis Shapovalov qui a confirmé en partie son excellente fin de saison 2019. Le Canadien a notamment brillé à l'US Open (quart de finale) et à Rome (demi-finale) mais il a montré aussi beaucoup d'irrégularité avec 50% de défaites dans des matchs où il était pourtant très largement favori (cote inférieure à 1,30).

Un autre Canadien s'immisce sur le podium du classement des meilleurs jeunes de la saison 2020. Placé en seconde position la saison dernière, Felix Auger-Aliassime a confirmé son immense potentiel en s'installant dans le top 20 mondial. Avec trois nouvelles finales sur le circuit ATP, il a montré que le dur indoor était sa meilleure surface. Sa défaite face à Nishioka au premier tour de Roland Garros restera malgré tout la plus grande désillusion de sa saison. Dans la colonne des satisfactions, il pourra tirer beaucoup d'enseignements positifs de ses deux défaites face à Rublev à Adélaïde et Thiem à l'US Open. Deux matchs perdus certes mais dans l'intensité, il a vraiment élevé son niveau de jeu face à ces deux cadors du circuit. Avec 5 défaites en 5 matchs face au top 10, il a cependant confirmé ses difficultés à battre les tous meilleurs (2 victoires en 15 matchs en carrière).

Alejandro Davidovich avait fait son entrée dans le top 100 en fin de saison dernière. L'Espagnol a poursuivi sa progression en se rapprochant du top 50 grâce à des performances sur dur, prouvant ainsi sa polyvalence et son talent. C'est désormais sur terre battue qu'il sera attendu pour franchir encore un nouveau cap vers le top 20. Son match face à Zverev à Cologne (défaite 7-5, 7-6) a montré qu'il pouvait rivaliser avec ce qui se fait de mieux sur le circuit.

Totalement inconnu du grand public, Lorenzi Musetti a frappé un grand coup médiatique en s'offrant Stan Wawrinka à Rome. Une victoire confirmée par la suite avec un titre en challenger et une demi-finale en Sardaigne. A seulement 18 ans, l'Italien est l'une des révélations de la saison et mérite amplement sa 5ème place.

Avec trois titres remportés en Challenger à seulement 17 ans, Carlos Alcaraz a encore prouvé que sa précocité était exceptionnelle. Pour le moment, il poursuit tranquillement sa progression. Il a remporté sa première victoire sur le circuit ATP à Rio face à Ramos. Il a cependant déçu à Roland Garros où il n'a pas réussi à passer le premier tour des qualifications. Si le classement ATP n'avait pris en compte uniquement les points pris en 2020. il serait 70ème mondial. Il devrait très rapidement entrer officiellement dans le top 100. Et n'imaginez pas que ce jeune Espagnol n'est seulement qu'un pur terrien. Ses deux titres ITF sur dur en début de saison prouvent le contraire...

Finaliste à Anvers et quart de finaliste à l'US Open, Alex De Minaur a confirmé qu'il faisait partie des meilleurs jeunes de sa génération. Il devrait en 2021 faire mieux que son meilleur classement en carrière (18ème en janvier 2020). Miomir Kecmanovic a remporté son premier tournoi ATP en 2020 mais sur terre battue, une surface qui ne lui convenait pourtant pas beaucoup jusque-là. L'ancien numéro un mondial junior mérite évidemment sa place dans ce classement.

Seyboth Wild a remporté lui aussi son premier titre ATP en 2020 à Santiago. Le Brésilien a un énorme potentiel mais il n'a des résultats que sur terre battue, ce qu'il devra corriger s'il veut poursuivre sa progression et franchir un cap au classement. Officiellement, il n'a pas encore fait son entrée dans le top 100 mais il en a largement les capacités.

Enfin, c'est certainement son parcours exceptionnel à Doha qui lui a valu une place dans ce classement juste devant Hugo Gaston qui a marqué les esprits à Roland Garros face à Stan Wawrinka et Dominic Thiem. Corentin Moutet avait lui frappé fort dès le début de saison en dominant Sandgren, Raonic, Wawrinka et Verdasco au Qatar sur une surface qui ne l'avantageait pas. Moins en réussite sur le reste de la saison, il sera attendu en 2021. Son potentiel est là.


Le détail des votes (joueurs nés à partir de 1999) :

  1. Jannik Sinner : 287 voix
  2. Denis Shapovalov : 184 voix
  3. Felix Auger-Aliassime : 115 voix
  4. Alejandro Davidovich Fokina : 108 voix
  5. Lorenzo Musetti : 82 voix
  6. Carlos Alcaraz : 75 voix
  7. Alex De Minaur : 68 voix
  8. Miomir Kecmanovic : 25 voix
  9. Thiago Seyboth Wild : 23 voix
  10. Corentin Moutet : 17 voix

Autres joueurs cités : Gaston, Nakashima, Ruusuvuori, Korda, Rodionov


Rappel du classement 2019 (né à partir de 1998)
1. Tsitsipas : 256 voix
2. Auger : 212 voix
3. De Minaur : 151 voix
4. Shapovalov : 121 voix
5. Sinner : 69 voix
6. Humbert : 30 voix
7. Kecmanovic : 23 voix
8. Ruud : 11 voix
9. Popyrin : 10 voix
10. Moutet : 9 voix

Autres joueurs cités : Hoang, Davidovich, Ymer, Ruusuvuori, Forejtek


Cliquez sur l'image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue

This post is also available in: English