Ce trophée récompense à la fois les joueurs qui ont le plus progressé en un an et qui ont pour la plupart atteint leur meilleur classement en carrière, critère indispensable pour parler de révélation. Dans ce contexte pandémique, au cours d'une saison réduite de moitié, certains joueurs ont réussi à en profiter pour franchir un cap et se révéler aux yeux du grand public.

L'ancien élève de notre consultant Rodolphe Gilbert rêvait d'un titre sur le circuit ATP en 2019. Il aura finalement atteint son objectif début 2020 à Auckland dès la deuxième de compétition. Vous aviez placé Ugo Humbert à la 14ème de ce classement il y a un an. Il avait terminé sa première saison complète sur le circuit principal à la 57ème place mondiale grâce à un 4ème tour à Wimbledon, une demi-finale à Anvers et 4 titres en challenger. La saison 2020 devait être celle de la confirmation de son immense talent. Et le Français n'a pas déçu.

Au-delà de son bilan comptable (24 victoires pour 12 défaites), le Messin a surtout franchi un cap en s'offrant ses deux premiers titres sur le circuit ATP (Auckland et Anvers) mais aussi battu deux joueurs du top 10 : Medvedev à Hambourg et Tsitsipas à Bercy. Physiquement, mentalement, techniquement, Ugo Humbert a énormément progressé et finit son année à la 30ème place mondiale, soit un statut de tête de série au prochain Open d'Australie. Si on avait pris en compte uniquement les points pris en 2020, il aurait fait son entrée dans le top 20 (15ème). Il a réussi cette performance sans briller dans aucun des trois Grands Chelems qu'il a disputés : 1er tour à Melbourne, 2ème tour à l'US Open et 1er tour à Roland Garros. Il a donc une énorme marge de progression pour espérer faire officiellement son entrée dans le top 20 mondial en 2021 et devenir le numéro un français du circuit.

Ce titre aurait pu revenir au meilleur jeune de la saison. En effet, Jannik Sinner aurait pu coiffer au poteau le Français puisque seulement quelques voix les séparent. Titré en toute fin de saison à Sofia, l'Italien n'était pas loin de faire le doublé après avoir été élu meilleur jeune. Mais son immense talent avait déjà sauté aux yeux en fin de saison 2019 à Anvers puis au Next Gen. Peut-être que ce petit détail a fait la différence dans votre appréciation du terme "révélation". Peut-être que voir l'Italien à un tel niveau vous a moins surpris que les performances du Français. Enfin peut-être tout simplement que le plaisir de voir un jeune tricolore briller sur le circuit a réveillé en vous un petit élan de chauvinisme. Avec un premier quart de finale en Grand Chelem, un premier titre à seulement 19 ans et déjà trois victoires face au top 10 (Goffin, Tsitsipas et Zverev), l'Italien mérite amplement sa place sur le podium de ce classement.

Sur la troisième marche, vous avez placé Andrey Rublev. Pourtant le Russe avait déjà montré beaucoup de belles choses lors du second semestre 2019 avec une série de 31 victoires pour seulement 11 défaites et un titre à Moscou. Mais il aura réussi à faire encore mieux en 2020 avec 5 titres (Doha, Adélaïde, Hambourg, St-Petersbourg, Vienne) et plus de 80% de victoires. Il aurait pu remporter ce trophée. Sa progression a été fulgurante et il a fait son entrée dans le top 10 mondial alors qu'il avait fini 2019 à la 23ème place. Seul petit bémol, il peine encore à battre les tous meilleurs en Grand Chelem. Ses trois défaites contre Zverev, Medvedev et Tsitsipas le prouvent même si le Russe n'abordait pas ces rencontres avec la plus grande fraîcheur physique.

Casper Ruud a également marqué 2020 de son emprunte avec un premier titre remporté sur le circuit principal. Finaliste malheureux à Houston en 2019 face à Garin, le Norvégien a cette fois réussi à soulever son premier trophée à Buenos Aires. Il aurait pu même doubler la mise à Santiago sans la détermination de Seyboth Wild. Casper Ruud a réussi l'exploit en 2020 de battre le meilleur classement en carrière de son père. Il est désormais aux portes du top 20 (27ème).

Si on parle de révélation, voir Dominic Thiem si haut dans le classement peut surprendre mais en réalité, l'Autrichien a bel et bien progressé en 2020 et franchi un immense cap en remportant son premier Grand Chelem à New York. Il n'était pas loin du doublé en Australie. L'évolution de son jeu lui permet désormais de briller aussi bien sur dur que sur terre. Ses deux finales au Masters ATP Finals le prouvent. Sa prochaine étape : battre Rafael Nadal à Roland Garros. Un tel exploit lui permettrait pourquoi pas de se rapprocher de la première place mondiale.

Diego Schwartzman a battu Dominic Thiem à Roland Garros et Rafael Nadal à Rome. Voilà deux performances qui ont dû vous convaincre pour placer l'Argentin dans ce top 10. Il a ainsi disputé sa première finale en Masters 1000 et sa première demi-finale en Grand Chelem. Il a ainsi pu goûter pour la première fois de sa carrière au top 10 mondial et au Masters ATP Finals.

Titré pour la première fois de sa carrière sur terre battue, Miomir Kecmanovic a fait parler de lui cet été à Kitzbühel. Tout comme l'Espagnol Alejandro Davidovich dont les capacités sur dur ne sont plus à prouver après une grosse fin de saison en indoor à Cologne (notamment face à Zverev) et Paris Bercy. Pour compléter ce top 10, vous avez choisi l'Italien Lorenzo Musetti, tombeur de Wawrinka à Rome. A seulement 18 ans, il a fait un bond au classement de la 360ème place à la 128ème. Et virtuellement, il aurait pu être 65ème mondial en prenant en compte seulement les points acquis en 2020.

Un Français au sommet de ce top 10... et un Français pour le conclure. Avec ses deux matchs d'anthologie à Roland Garros face à Stan Wawrinka et Dominic Thiem, il est compréhensible que vous ayez eu une pensée pour Hugo Gaston au moment de voter. Le Français a été la révélation de la quinzaine parisienne.


Votre classement de la révélation de la saison 2020 :
1. Ugo Humbert : 188 voix
2. Jannik Sinner : 183 voix
3. Andrey Rublev : 149 voix
4. Casper Ruud : 68 voix
5. Dominic Thiem : 54 voix
6. Diego Schwartzman : 49 voix
7. Miomir Kecmanovic : 34 voix
8. Alejandro Davidovich : 28 voix
9. Lorenzo Musetti : 26 voix
10. Hugo Gaston : 21 voix

Les autres joueurs cités : Seyboth Wild, Shapovalov, Medvedev, Alcaraz, Sonego, Pedro Martinez, Ruusuvuori, Hanfmann


Rappel du classement des révélations 2019 :
1er : Matteo Berrettini (242 voix)
2ème : Daniil Medvedev (221 voix)
3ème : Félix Auger-Aliassime (109 voix)
4ème : Jannik Sinner (83 voix)
5ème : Alex De Minaur (72 voix)
6ème : Andrey Rublev (57 voix)
7ème : Stefanos Tsitsipas (48 voix)
8ème : Denis Shapovalov (43 voix)
9ème : Hubert Hurkacz (38 voix)
10ème : Guido Pella (35 voix)
11ème : Radu Albot (29 voix)
12ème : Taylor Fritz (28 voix)
13ème : Cristian Garin (26 voix)
14ème : Ugo Humbert (21 voix)
15ème ex-aequo : Londero / O'Connell (18 voix)