Novak Djokovic a terminé la saison 2020 au sommet de la hiérarchie mondiale pour la 6ème fois depuis le début de sa carrière, égalant Sampras et dépassant Federer et Nadal (5). A eux-trois, Federer, Nadal et Djokovic ont occupé le trône mondial quasiment sans discontinuer depuis 2004. Il n’y a qu’Andy Murray qui est parvenu à s’immiscer au milieu de ces trois monstres à partir de fin 2016 pendant presque 10 mois. Pourtant, plus que jamais, la « nouvelle » génération (qui arrive sur le tard à cause de l’incroyable longévité du Big 3) semble être en mesure de rafler le trône à condition de briller en Grand Chelem comme c'est le cas depuis plus d'un an. Ils sont 3 à être parvenu en finale d'un Majeur récemment. Passons en revue les candidats au trône mondial pour 2021…


Dominic Thiem

C’est le joueur qui présente le meilleur bilan en carrière face aux membres du Big 3. En cumulé, l’Autrichien en est à 16 victoires pour 18 défaites. Il reste même sur un magnifique 9-3 sur ses 12 derniers duels. Preuve s’il en faut qu’il est capable de rivaliser avec les trois légendes du tennis que sont Federer, Nadal et Djokovic. Seule ombre au tableau, ses 3 dernières défaites ont toutes été subies en finale de Grand Chelem. Mais l’Autrichien semble avoir franchi un palier au niveau mental depuis un an avec deux finales au Masters, une finale à Melbourne mais surtout en décrochant son premier majeur à l’US Open face à Zverev. Il est mathématiquement le joueur le plus proche de détrôner le Big 3. Ultra performant sur dur et sur terre battue et capable d’enchaîner les tournois avec son énorme caisse physique, il est sans discussion l'adversaire le plus sérieux du Big 3 dans la quête du Graal. Il pourrait également tirer un avantage de la réforme du classement due à la pandémie. Quoiqu'il arrive, il conservera ses points de la finale de Melbourne de 2020. En revanche, il a énormément de points à récupérer notamment à Miami (1er tour 2019), Monte Carlo (3ème tour 2019), Madrid (demi-finale 2019), Rome (1er tour 2019) et Roland Garros (quart de finale 2020). Il est à moins de 3000 points de Djokovic. Et cerise sur le gâteau, il n'aura aucun point à défendre à Wimbledon puisqu'il avait perdu au premier tour en 2019, tournoi remporté par Djokovic qui ne pourra donc pas récupéré le moindre point. Et si Dominic Thiem devenait numéro un mondial à Londres ?


Daniil Medvedev

Le Tsar va-t-il devenir la nouvelle star du tennis mondial ? Le Russe a fini la saison 2020 en boulet de canon avec 10 victoires d’affilées contre le gratin du circuit : Djokovic, Nadal, Thiem, Zverev, Schwartzman ou encore Raonic et De Minaur. Ils ont tous été battus par le Russe, impressionnant de sérénité malgré un style pas toujours orthodoxe ! C’est l’un des candidats les plus sérieux à la prise de pouvoir. Il finit la saison 2020 à la 4ème place mondiale - à 3500 points de Djokovic - sans avoir performé dans aucun des trois Grands Chelems (1er tour à Roland Garros, 2ème tour à Wimbledon et 3ème tour à Melbourne) à part sa finale à l'US Open. Il a donc une énorme marge de progression au classement. Surtout sur terre battue où il peine à briller avec 13 éliminations dès son entrée en lice sur ses 16 derniers tournois disputés. En Masters 1000, il n'aura pas de difficultés à faire mieux notamment à Rome et Madrid (1er tour).


Alexander Zverev

Medevedev et Thiem semblent avoir une longueur d’avance sur les autres candidats potentiels au poste de n°1 mondial. Néanmoins, il faudra compter avec Alexander Zverev. L’Allemand a prouvé cette saison qu’il savait mieux gérer les moments-clés même si on retiendra sa défaite en finale de l’US Open face à Thiem alors qu’il menait deux manches à zéro dans un récital de maîtrise de soi. Sa fin de saison a été chamboulée par des problèmes personnels, mais il a prouvé qu’il pouvait battre tout le monde. Il ne lui manque vraiment pas grand-chose pour franchir un palier. L’apport de David Ferrer peut être vraiment bénéfique sur le long terme. Il se situe en revanche à 6500 points du Serbe. Il faudrait donc a minima qu'il remporte un Grand Chelem. C'est à Wimbledon (1er tour) et Roland Garros (quart de finale) où il a le plus de points à récupérer. En revanche, il a quelques ouvertures en Masters 1000 notamment à Miami, Rome et Cincinnati où il a perdu au 1er tour. Deux titres à Madrid et au Canada - où il avait perdu en quarts de finale - pourraient aussi lui rapporter des points. Mais il faudrait une saison d'exception pour relever ce défi.


Stefanos Tsitsipas

Lui n'a pas encore goûté à une finale de Grand Chelem. Avec 6000 points de retard sur le numéro un mondial, la tâche s'annonce aussi ardue que pour l'Allemand. Mais le Grec n’a que 22 ans… soit l’âge auquel Federer et Nadal sont devenus n°1 mondiaux pour la première fois. Djokovic avait lui 23 ans ! C’est bien la preuve que le Grec a encore tout le temps pour atteindre le sommet de la hiérarchie mondiale. Néanmoins, au vu de son niveau de jeu, ça ne serait pas non plus une énorme surprise s’il parvenait à se hisser en tête du classement mondial la saison prochaine. Il a l'avantage de ne pas avoir disputé l'US Open et d'avoir perdu très tôt à Wimbledon (1er tour) ainsi qu'à Melbourne (2ème tour). Il pourrait donc déjà combler une immense partie de son retard, surtout en cas de sacre dans un Grand Chelem. Quant aux Masters 1000, il a peu d'ouverture à part au Canada (1er tour) et Miami (3ème tour). Si en plus d'un Majeur, le Grec parviendrait à soulever aussi son premier titre en M1000, alors il pourrait envisager déjà de monter sur le podium en 2021.


Le vote de nos followers sur Twitter :
NON : 70%
OUI : 30%


L’œil de Rodolphe Gilbert : OUI

Je pense qu’il y en a un qui est capable de rafler la place de n°1 mondial : c'est Dominic Thiem. Il a montré cette année qu’il continuait à progresser et surtout, il a passé un cap cette saison avec sa victoire lors de l’US Open, son 1er titre en Grand-Chelem et aussi son superbe parcours au Master de fin d’année où il a battu Nadal et Djokovic. C’est un cap aussi et ça peut le booster pour continuer sur sa lancée. Il reste une incertitude pour le moment : son incapacité à venir à bout de Djokovic et Nadal dans des matches en 5 sets. Mais la réforme du classement pourrait lui permettre de monter sur le trône entre Roland Garros et Wimbledon...


L’œil de Florent Serra : NON

Ce n’est pas impossible mais au vu de la régularité de Djokovic, je pense que ce sera encore difficile de le déloger lors de la saison 2021. Medvedev a montré un niveau de jeu incroyable en fin de saison, tout comme Thiem très régulier dans les grands tournois. Ils ont réussi tous les deux à battre Djokovic et Nadal lors du Master, une chose qui arrive très rarement. Néanmoins, je pense que Medvedev n’a pas encore atteint le top niveau sur terre battue et risque donc d’être encore juste sur la longueur d’une saison. Thiem pourrait peut-être y parvenir s’il reste au niveau qui était le sien en fin de saison, mais je pense que ça sera difficile d’aller chercher Djokovic et Nadal en Grand Chelem. Au moins pour cette saison 2021.


Cliquez sur l'image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Betclic et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBNPRONOS au moment de la création du nouveau compte : un mois offert à Tennis Break News (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre cadeau)

This post is also available in: English