Si vous avez douté qu'un nouveau joueur trônera en tête du classement ATP en 2021 en dominant le Big 3, vous semblez beaucoup plus ouverts à l'idée de voir un nouveau joueur titré en Majeur. Alors qui pourrait inscrire son nom au palmarès d’un Grand Chelem ? Petit tour d’horizon des différents tournois et des candidats potentiels à la gagne.


À l’aube de la saison 2021, il n’y a que 8 vainqueurs de tournois du Grand Chelem encore en activité : Cilic, Del Potro, Wawrinka, Murray et Thiem qui en comptabilisent 9 à eux cinq…Et puis il y a Federer, Nadal et Djokovic qui détiennent à eux trois…57 !!

Autant dire que, si la marge qui sépare le Big 3 du reste du plateau semble se réduire, elle reste colossale dans les grands rendez-vous. En plus d’être les trois plus grands joueurs de l’ère moderne et peut-être de l’histoire, Federer, Nadal et Djokovic ont eu cette bonne idée (non-intentionnelle) de « s’octroyer » un Majeur favori chacun ! Djokovic s’est imposé 8 fois à l’Open d’Australie, tout comme Federer à Wimbledon… des chiffres exorbitants et pourtant si loin des 13(!) sacres sur la terre battue de Roland Garros de Nadal.

Les deux premiers majeurs de la saison 2021 verront respectivement Djokovic et Nadal arriver avec le double statut de tenant du titre et de favori logique. La Rod Laver Arena est le salon de Djokovic même s’il a déjà dû batailler en 5 sets (face à Nadal et Thiem) pour décrocher le trophée. Il ne s’est en revanche jamais incliné en finale de Melbourne… Constat encore plus impressionnant dans le chef de Nadal à Paris… On va faire simple, en une seule phrase : 13 finales, 13 victoires, jamais en 5 sets ! Clair, net, précis ! Ajoutez à cela deux petites défaites en 15 ans... Celui qui fera mieux que Rafa sur le Chatrier n’est peut-être pas encore né… S’il l’est, il devra sûrement attendre la retraite du taureau de Manacor à moins qu’une passation de pouvoir n’intervienne en juin 2021 lors d’un duel épique… À Wimbledon, cette passation de pouvoir, elle s’est déroulée le 2 juillet 2001 sur le Center Court, le jour où Federer a battu Sampras en 5 sets lors de leur unique confrontation en carrière. Le Suisse empêchait alors l’Américain de rester en course pour un 5ème titre consécutif… Un record que Federer établira 6 ans plus tard ! Depuis, le Suisse a fait de ce Center Court son jardin, en s’imposant à 8 reprises ! Mais contrairement à Djokovic en Australie et à Nadal en France, Roger Federer s’est incliné à 4 reprises en finale ! Il reste néanmoins à l’heure actuelle le recordman de victoires sur le gazon londonien.

Enfin, l’US Open est peut-être le Majeur le plus enclin à connaître un nouveau lauréat. Thiem a montré la voie à suivre en 2020, profitant tout de même des absences de Nadal et Federer et de la disqualification de Djokovic.

Medvedev et Zverev ont déjà atteint la finale d’un majeur, Tsitsipas et Schwartzman les demi-finales. Le Russe a fait des merveilles avec sa raquette Tecnifibre en fin de saison. En osmose parfaite avec son coach Gilles Cervara, il semble le mieux à même de se transcender pour aller chercher le graal mais plutôt sur dur (4 défaites au premier tour à Roland Garros et pas mieux qu'un 3ème tour à Wimbledon). Quant à Zverev, il est plus complet que le Russe et pourrait lui avoir les armes pour titiller le Big 3 sur n'importe quelle surface. D'autant plus qu'avec David Ferrer, il a désormais une pointure du tennis des années 2000 à ses côtés.

La terre battue parisienne pourrait cependant rester une forteresse imprenable pour les futurs prétendants. Le constat est moins catégorique à Melbourne mais la marge de manœuvre reste très étroite. Surtout que Dominic Thiem fait désormais partie du clan des vainqueurs de Grand Chelem. La problématique est différente à Wimbledon. Le gazon n’est pas la surface favorite des Medvedev, Zverev et autre Tsitsipas. Aucun de ces joueurs n’est jamais parvenu à atteindre les quarts de finale du majeur londonien, ni même remporter le moindre titre sur la surface. La surprise pourrait venir d’un ancien joueur du top 10 et ancien finaliste comme Raonic ou Anderson, à moins qu’un outsider comme Shapovalov, Rublev, Isner, Opelka, le très talentueux Sinner ou l’inclassable Kyrgios ne trouvent la faille. Ces mêmes outsiders auront aussi leur mot à dire à l’US Open. Dès 2021 ?


Le vote de nos followers sur Twitter :
OUI : 78%
NON : 22%


L'œil de Florent Serra : OUI

Je pense que les deux candidats les plus sérieux pour un premier titre en Grand Chelem sont Medvedev et Zverev. L’Allemand n’est déjà pas passé loin à l’US Open la saison passée. Alors ok, il n’y avait pas les monstres que sont Nadal et Djokovic, ni Federer, mais on a vu un Zverev bien plus régulier aussi bien sportivement que mentalement. Il a l’air bien plus sérieux qu’avant quand son côté fébrile était plus visible. Pour Medvedev, je pense qu’il peut en décrocher un sur dur, donc à Melbourne ou à Flushing. Avec la confiance qu’il a engrangée au Master et le niveau qui était le sien, il peut y arriver en Australie. Sur terre battue, ça sera beaucoup plus dur. Peut-être qu’il faudra profiter d’une contre-performance de Djokovic et Nadal mais je pense que 2021 verra bien un nouveau vainqueur en Grand Chelem.


L'œil de Rodolphe Gilbert : OUI

Medvedev, Tsitsipas et Zverev ont passé un vrai cap en 2020 au niveau de la régularité et seront des candidats plus que sérieux pour l’obtention d’un Grand Chelem. C’est à l’Open d’Australie ou à l’US Open que ça a le plus de chance de se produire à mon sens. À Roland Garros, ça me semble plus compliqué. Au-delà de Nadal, Djokovic et Thiem sont les mieux placés pour inscrire leur nom au palmarès. À moins que Tsitsipas n’y parvienne. Au-delà de ces trois-là, je citerais aussi Sinner qui est impressionnant et notamment la saison passée où il ne lui a pas manqué grand-chose pour pouvoir prendre une manche ou deux face à Nadal mais il est encore jeune. Laissons-lui du temps pour penser déjà à un titre en Grand Chelem. Et à Wimbledon, aucun joueur de la nouvelle génération n'a les armes sur gazon pour rivaliser avec les spécialistes de la surface. On pourrait pourquoi pas avoir enfin un grand serveur titré à Londres, pile 20 ans après Goran Ivanisevic. Raonic, Cilic, Anderson ont déjà chuté en finale mais les candidats ne manquent pas. C'est le tournoi de tous les possibles donc cela augmente pour moi les chances de voir un nouveau joueur titré en Grand Chelem en 2021. Rappelons que Federer a perdu à Londres contre Raonic et Anderson, que le Serbe a aussi perdu contre Querrey et que Nadal s'est incliné contre Muller et Kyrgios.


Cliquez sur l'image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Betclic et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBNPRONOS au moment de la création du nouveau compte : un mois offert à Tennis Break News (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre cadeau)