Une partie des favoris ont déclaré forfait avant le tournoi, une autre n'a pas passé le deuxième tour. Déjà amputé d'Opelka, Raonic, Evans, Nishikori et Pospisil, le tableau floridien a déjà perdu Garin, d'un niveau pittoresque contre Harrison, ainsi que Sam Querrey, battu par Mager. La fin de ce deuxième va-t-il nous réserver d'autres surprises avec les entrées en lice d'Hubert Hurkacz et Adrian Mannarino ? Présentation des quatre rencontres dominicales.


Adrian Mannarino vs Cameron Norrie
On avait quitté le Français fin 2020 fatigué et amoindri par une fin de saison haletante et plutôt aboutie avec sa meilleure série en carrière (10 victoires en 14 matchs). Il nous avait confié lors d'une émission sur notre chaîne Youtube ne pas être certain de pouvoir débuter la saison à 100% de ses capacités en raison d'une gêne au talon. La tête de série numéro 3 du tournoi va débuter ce dimanche sa saison face au Britannique Cameron Norrie, tombeur facile de l'Américain JC Aragone (6-2, 6-1). S'il n'y a pas eu match au premier tour entre ces deux hommes, c'est notamment dû à l'incapacité d'Aragone de faire durer les échanges sans faire de fautes. Ce ne sera pas le même match contre Adrian Mannarino, bien installé dans le top 50 mondial, contrairement à son adversaire Cameron Norrie, 74e à l'ATP. Les deux joueurs se connaissent bien puisqu'ils se sont déjà affrontés trois fois, dont deux fois sur dur. Le dernier affrontement fut le seul remporté par le Français, après un match disputé (2-6, 6-3, 6-3). Le Britannique a confié qu'il était toujours compliqué pour lui d'affronter Adrian Mannarino, un adversaire « avec un jeu similaire ». Il est vrai que les deux joueurs sont gauchers et proposent un jeu assez proche avec peu de puissance mais en s'appuyant sur beaucoup de variations, peu de fautes directes et des balles cotonneuses qui empêchent leurs adversaires de poser leur jeu. « Il y aura probablement de nombreux rallyes de revers, et de nombreuses courses, ce sera sûrement un match très compliqué. » Le gaucher français ne partira pas favori de ce match contre Cameron Norrie pour les bookmakers. Ceci est notamment dû à l'incertitude concernant son niveau de préparation alors que son futur adversaire a déjà joué trois matchs d'exhibition fin décembre, contre Draper, Murray et Evans (ndlr : il n'a remporté que le dernier) et son premier tour, très solide contre Aragone. Il a sauvé les 3 balles de break qu'il a concédé durant le match, avec notamment 84% de points remportés sur sa première balle de service. Il a aussi remporté 57% de points sur le second service de son adversaire, et l'a étouffé du début à la fin du match. Il faudra être présent d'entrée de jeu pour Adrian Mannarino, s'il souhaite faire déjouer les pronostics. Mais face au style de jeu de Norrie, plutôt bon tacticien et capable de trouver des solutions pour gêner ses adversaires, il paraît difficile pour le Français de s'imposer sans être à 100% de ses capacités physiques.


Hubert Hurkacz vs Daniel Galan Riveros
Le Polonais souhaitera se relancer en 2021 après une année 2020 très moyenne , bien en dessous de ses attentes. Ce spécialiste de dur, 67% de victoires, est un client sur cette surface avec de belles victoires l’an dernier face notamment à Schwartzman, Coric ou encore Thiem. Il profite de son classement pour accéder au second tour et retrouver le 115ème joueur mondial. Galan apprécie aussi bien le dur (55% de victoires) que la terre battue. Il reste sur un premier tour solide où il a écarté le 100ème mondial , Andrej Martin. Il a su se montrer solide avec 77% de points remportés derrière sa première. Solide défensivement aussi avec 5 balles de breaks sauvées sur 6. Il était mal embarqué dans le match en ayant encaissé le premier break mais a su agresser les secondes de Martin pour refaire son retard. Face à Hurkacz, un joueur d’un autre calibre, Galan devra être encore plus rigoureux et ne pas offrir trop de possibilités. Il devra appuyer sur son revers pour avoir une chance de l’emporter. Il faudra pour lui qu’il retourne parfaitement la grosse première du Polonais. Les cotes donnent Hurkacz grand favori mais pour un match de reprise, les chances de Galan sont minces mais pas irréelles.


Frances Tiafoe vs Bjorn Fratangelo
Duel 100% américain pour ce huitième de finale entre un joueur qui fut 29ème mondial en 2019 et un autre qui n'a passé qu'une semaine dans toute sa vie dans le top 100 (99ème). Au tour précèdent, Tiafoe s’est imposé déjà face à un autre compatriote, Donald Young, en deux petits sets dans un match sérieux et appliqué. Il semble ces derniers mois à petit à petit retrouver son niveau de 2019 avec un premier quatrième tour en Grand Chelem à l'US Open en septembre dernier et une demi-finale à Nur-Sultan pour finir la saison. Il sert bien mais a surtout une couverture du terrain hors norme rappelant un peu le style de défense d’un certain Gael Monfils. Déjà titré ici en 2018 - son unique sacre en carrière - il est plutôt offensif terminant souvent ses points à la volée. Face à lui, Fratangelo a chuté à une modeste 274ème mondiale. Pourtant, il fut un joueur très prometteur en junior, remportant même Roland-Garros en 2011 en éliminant un certain Dominic Thiem. Malheureusement, lors des saisons suivantes, il a enchainé les blessures. La saison dernière, il a joué sur le circuit Challenger, une tentative pour retrouver un peu de confiance dans son jeu. Malheureusement les résultats n’ont pas été au rendez-vous avec seulement 3 victoires et 4 défaites. Depuis 2017, Tiafoe c’est 53% de victoires sur dur lorsqu’il joue sur le sol américain, un bilan bien meilleur que lorsqu'il s'exporte (38%). Il y a un vrai écart de niveau et de confiance entre les deux hommes, mais attention tout de même puisqu'en 3 rencontres, Tiafoe ne s’est jamais imposé face à Fratangelo. Le duel pourrait donc être disputé avec pourquoi pas au moins 21 jeux dans le match.


Roberto Quiroz vs Ivo Karlovic
Ce sera le 4ème match de la semaine pour l'Equatorien qui sort des qualifications. Lors du tour précédent, il a réalisé le match quasi parfait face à Noah Rubin. Karlovic (42 ans) a lui contredit les bookmakers en venant à bout de l’Espagnol Andujar, dans un match âpre et long. On a pu voir qu’il était déjà bien réglé au service avec 27 aces au compteur. Lors de leur seul face à face en 2018, c’est le Croate qui s’était imposé en trois sets (7-6, 4-6, 7-6) face à Quiroz à Calgary sur dur. Même si Quiroz rend 18 centimètres à Karlovic, ce match opposera deux joueurs quis s'appuieront sur leur service. Cette fois, contrairement au premier tour, les bookmakers ont placé Karlovic en position de favori sûrement en raison du classement de Quiroz et du premier tour rassurant de Karlovic d'un point de vue physique. Cette surface de Delray Beach plaît au géant croate qui a soulevé le trophée ici il y a quelques années. Karlovic aura eu 48 heures pour récupérer de son premier match mais autant, le statut d'outsider du Croate était tentant face à Andujar, autant son statut de favori l'est un peu moins cette fois face à Quiroz. Pour la raison simple qu'Andujar présente un bilan sur dur (41% de victoires et 165 matchs disputés) moins flatteur que l'Equatorien (56% de victoires et 214 matchs disputés). Seul petit bémol, l'expérience de Quiroz sur le circuit principal est assez faible puisqu'il dispute tout simplement son troisième tournoi en ATP.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Victoire Norrie / Victoire Tiafoe
⭐️ Au moins 21 jeux dans le match Tiafoe vs Fratangelo


Envie de remporter un mois sur notre future plateforme dédiée à 100% aux pronostics ?

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Betclic et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBNPRONOS au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre cadeau)