Place aux quarts de finale ce lundi avec la plupart des favorites présentes (Sabalenka, Kenin, Svitolina, Sakkari, Rybakina) ainsi que des invitées surprises qui vont vendre chèrement pour aller chercher, pour certaines, leur premier titre en carrière sur le circuit WTA. Les quatres affiches devraient être disputées avec aucune joueuse qui partira grandement favorite. Présentation des matchs avec notre consultant Florent Serra.


Aryna Sabalenka vs Elena Rybakina
Hier, presque toute l’équipe TBN était d’accord sur le fait que Jabeur pouvait avoir un sacré coup à jouer face à Sabalenka. Force est de constater que la Biélorusse nous a fait mentir et qu’elle a parfaitement su écarter la Tunisienne de sa route, même si celle-ci l’a parfois un peu aidé en produisant un tennis décevant compte tenu de ce qu’elle a l’habitude de montrer. La n°10 mondiale, qui signait sa 12ème victoire de rang, a très bien servi et s’est ainsi donné un réel avantage dans l’échange, ne laissant pas grand chose à Jabeur derrière sa première (6 points gagnés seulement en retour de première pour Jabeur). Par ailleurs, Saba a su se ressaisir sans jamais paniquer dans la seconde manche, alors qu’elle a fait la course derrière pendant presque tout le set. C’est probablement là que la différence s’est faite, et le 2-4 to 6-4 du 2ème set est assez significatif du match. Cette fois-ci plus que les autres, Sabalenka a semblé vraiment sereine et elle s’est même permise de prendre un peu plus de risques que d’habitude, en allant travailler les zones et en allant chercher les lignes. Mais pour ce quart de finale, elle aura fort à faire en affrontant la jeune Rybakina. Malgré ses 21 ans, la Kazakhe semble réellement avoir pris du gallon niveau maturité, et produit un jeu qui la place parmi les toutes meilleures du circuit. Lorsque l’on sait la marge de progression qu’elle possède, tout porte à croire que la 19ème joueuse mondiale a un avenir radieux devant elle. En tout cas, elle n’a toujours pas perdu le moindre set ici, et semble vraiment en maîtrise, tant nerveusement que tennistiquement. Elle avait un premier vrai test face à Kasatkina, match qu’elle a rondement mené en ne laissant pas la moindre chance à Dasha. Avec près de 80% de points gagnés derrière son service (38/49), Rybakina n’a concédé qu’une seule balle de break, qui est d’ailleurs survenue après un double break en sa faveur, et qui s’apparente fort à du relâchement. Les deux jeunes femmes que nous avons ici sont dans une excellente période tennistiquement parlant. Très en confiance suite à des résultats qui leur ont permis d’arriver jusqu’ici sans trembler, elles ont toutes les deux un tennis assez puissant, difficile à contrer, et qui nous promet une grosse intensité. Si, une nouvelle fois, il est logique de voir Sabalenka sortir favorite de la rencontre, le niveau qu’affiche Rybakina depuis le début du tournoi fait penser qu’elle aura une carte à jouer aujourd’hui, pour son deuxième duel face à la Biélorusse qui s'était imposée à Wuhan en septembre 2019 en trois sets. Alors Rybakina peut-elle aller jusqu’à glaner une victoire et une place dans le dernier carré ? Compliqué, mais de quoi aller chercher un set ou un over jeux c’est bien possible.

L’œil de Florent Serra : Nous avons là un match entre deux joueuses puissantes de plus d’1m80, avec un gros service et un style de jeu assez physique. Sabalenka est une joueuse vraiment solide en fond de court et elle est surtout capable d’apporter beaucoup de variations à son jeu. Rybakina, même si elle progresse vite, bouge un peu moins bien que la Biélorusse et a du mal à varier son jeu. Elle a vraiment les qualités pour embêter Sabalenka aujourd’hui mais si ça ne fonctionne pas bien, elle n’aura pas de plan B, et ça peut lui porter préjudice. La confiance de Sabalenka devrait également pouvoir faire la différence dans ce genre de match. Toutefois je vois une affiche très serrée et un match qui pourrait durer.


Sofia Kenin vs Maria Sakkari
Là aussi ça devrait cogner, même si Kenin a encore un peu de mal à jouer à plat sur cette surface. Pour la troisième rencontre entre les deux femmes, aura t-on une nouvelle fois le droit à une manche décisive, comme ça a toujours été le cas jusqu’à présent ? C’est en tout cas un match très prometteur que nous avons ici, avec une réelle opportunité pour Sakkari d’aller chercher une première victoire face à Kenin sur le circuit WTA, mais aussi d’aller une nouvelle fois se hisser jusqu’en demi-finale, deux mois et demi après son dernier tournoi disputé, à Ostrava. Sakkari sert véritablement l’acier depuis le début de semaine. Avec déjà 22 aces inscrits en trois matchs, elle a trouvé là un excellent moyen de se donner un net avantage dans l’échange avec une première souvent rapide et kickée, difficile à retourner pour ses adversaires. Le match contre Muguruza en a été la parfaite illustration. Les 11
aces et 75% de points gagnés derrière sa première ont permis à la Grecque de s’éviter bien des frayeurs, elle qui a tout de même dû sauver pas moins de 13 balles de breaks en deux petits sets. Mais, dès qu’elle en avait besoin, le service revenait, avec une puissance et une variété qui lui a permis de toujours se tirer d'affaire et de finir par l’emporter sur un score probablement plus sévère que ce que le match reflétait. Quoi qu’il en soit, Sakkari devra continuer à faire parler sa puissance si elle veut mettre à mal Kenin, mais aussi savoir varier son jeu pour ne pas tomber dans un faux rythme qui avantagerait clairement l’Américaine. Car de son côté, on sait à quel point Kenin est difficile à manier lorsqu’un rythme s’installe et qu’il faut commencer à jouer en cadence. C’est d’ailleurs probablement la joueuse qui maîtrise ça le mieux sur le circuit à l’heure actuelle. Cependant, elle a montré de sérieux signes de faiblesse depuis le début de la semaine, et c’est presque un miracle de la voir encore en lice compte tenu de son parcours ici. On ne va pas refaire l’histoire, mais si Flipkens ne se blesse pas au deuxième tour, la finalité du match aurait peut-être été toute autre. Mais ce n’est pas tout, puisque la n°4 mondiale a également dû sauver une balle de match pour l’emporter face à Putintseva. Elle, qui était si mal embarquée dans le match, est parvenue à se relever et à se reconcentrer pour aller chercher une victoire dans un match à rebondissements. Elle n’aura pas d’autre choix que de produire quelque chose de plus consistant pour venir à bout de Sakkari. Compte tenu du niveau actuel des deux joueuses, les cotes semblent assez logiques. Sakkari, qui possède un style de jeu vraiment adapté à cette surface, devrait pouvoir faire parler sa puissance et ainsi raccourcir le temps de préparation de Kenin. Si la Grecque arrive à prendre la balle suffisamment tôt et à varier son jeu, elle posera à coup sûr énormément de problèmes à son adversaire du jour, qui n’est pas au mieux cette semaine. Mais méfiance, car Kenin est une vraie stratège, et elle gagne bien souvent des matchs où elle semble en
dessous, et elle est tout à fait capable de parvenir à emmener Sakkari là où elle le veut pour tenter de la déstabiliser et de prendre le dessus. Ça sent le marathon…

L’œil de Florent Serra : Je dois avouer que j’aime beaucoup voir jouer Sakkari. Je la trouve vraiment solide, surtout côté coup droit, elle arrive à trouver des angles vraiment intéressants et elle a un punch qui lui permet de faire de belles différences sans pour autant aller chercher beaucoup de coups gagnants. Elle ne fait pas énormément reculer ses adversaires mais elle sait prendre le jeu à son compte et elle le fait très bien. Elle a vraiment beaucoup bossé avec son coach l’an dernier pour essayer de compenser ses lacunes à travers de nouveaux schémas tactiques. Depuis, elle utilise de plus en plus l’amortie et elle n’hésite pas à monter au filet si besoin. Elle sert aussi vraiment bien en première et des victoires comme celle obtenue face à Muguruza peuvent lui faire beaucoup de bien mentalement parlant. Mais Kenin est si maligne… Elle sait très bien jouer en cadence et surtout elle agresse vraiment bien en retour. Donc une nouvelle fois, ça sent le match à rallonge et il n’est pas impossible de voir 3 sets ici.


Marta Kostyuk vs Sara Sorribes
C’est probablement l’affiche la moins alléchante de ces quarts et pourtant, Kostyuk et Sorribes ont une occasion rêvée d’aller chercher une place dans le dernier carré, un résultat presque inespéré compte tenu du classement respectif des deux femmes. Si on sait que Kostyuk est une future grande du circuit mondial, elle affiche tout de même cette semaine une qualité de jeu à laquelle on ne l’attendait pas vraiment et qui pourrait bien lui permettre d’atteindre rapidement le top 50 si elle continue sur sa lancée. Victorieuse très facilement de Zidansek, tombeuse de Brady, elle n’a laissé que deux petits jeux à son adversaire et a semblé en parfaite maîtrise de son tennis. A voir si elle parvient à confirmer demain. Face à elle, l’énigme Sorribes, capable du meilleur comme du pire et toujours très inconstante dans son niveau de jeu. Si sa saison 2020 s’est soldée par un bilan correct avec près de 60% de victoires, elle a surtout remporté beaucoup de matchs sur le circuit secondaire, et hormis un quart à Ostrava, le tableau de chasse n’est pas vraiment impressionnant. Mais cette semaine elle joue bien, très bien même compte tenu de ce dont elle est capable, et même si elle a eu un peu de chance au niveau du tableau, elle a su prendre les matchs les un après les autres pour arriver jusqu’ici. Mais aujourd’hui, la marche semble un peu haute, et la jeunesse et la fougue de Kostyuk devraient faire la différence ici.


Veronika Kudermetova vs Elina Svitolina
L’analyse du match de Svitolina hier est tombée en plein dans le mile. Une Alexandrova opportuniste, qui l’a très longtemps embêté et qui a fini par craquer mentalement malgré une balle de match et un jeu de service pour conclure. La capacité de l’Ukrainienne à hausser le niveau dans les moments chauds est assez incroyable, et on a parfois presque l’impression qu’il ne peut rien lui arriver tant elle semble en contrôle même lorsqu’elle est forcée d’essuyer des balles de match. La tâche ne s’annonce donc pas simple pour Kudermetova qui a déjà eu bien du mal à venir à bout de Badosa ce matin, dans une rencontre ma foi plutôt plaisante entre deux jeunes femmes en confiance. Kudermetova a comme souvent été très efficace derrière sa première, et a su convertir 7 balles de break sur 11, une statistique qui lui a probablement permis de faire la différence. Toutefois, le match devrait être très différent aujourd’hui, face à une Svitolina qui aura bien plus d’expérience et qui saura où appuyer pour faire mal. Même si la Russe mène pour le moment d'une victoire à zéro dans les confrontations entre les deux joueuses, l’avantage semble assez net en faveur de Svito, qui, si elle n’est pas marquée par son long combat de la veille (2h35 vs Alexandrova), a réellement toutes les cartes en main pour aller s’offrir une énième demi-finale en carrière.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️ ---
⭐️⭐️ Plus de 20 jeux dans le match Sabalenka vs Rybakina / Victoire de Kostyuk
⭐️ Au moins 22 jeux dans le match Kenin vs Sakkari (ou 3 sets la prise de risque) / Victoire de Svitolina


Envie de remporter un mois sur notre future plateforme dédiée à 100% aux pronostics ?

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Betclic et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBNPRONOS au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre cadeau)