Ce pensionnaire de l'Académie Mouratoglou est promis à un grand avenir depuis son titre junior à Roland Garros en 2019. Excellent sur terre battue, le jeune Danois (17 ans) a confirmé son potentiel en s'approchant du top 400 mondial grâce à deux titres en ITF fin 2020 puis en poursuivant sur son élan en ce début de saison avec une finale sur dur à Manacor. Ce joueur très complet fait très peu de fautes et peut s'appuyer sur son coup droit pour déborder ses adversaires. Il disputera ce dimanche une nouvelle finale à Bressuire après un parcours parfait depuis le début du tournoi sans perdre le moindre set contre Blancaneaux, Cornut, Denolly et Bergs. Holger Vitus Nodskov Rune impressionne par son niveau de jeu, nettement supérieur à ses adversaires. Il semble déjà prêt à combattre sur le circuit Challenger. Seul Evan Furness (22 ans) a réussi à le dominer cette année.

Classé en 9ème position de notre top 50 des espoirs à suivre en 2021, Rune a déjà beaucoup ambitions et fait preuve d'une grande maturité. Le numéro un mondial junior, entraîné par Lars Christensen (également coach de Clara Tauson), entame sa seconde saison sur le circuit professionnel : « Ce tournoi de Bressuire est extrêmement relevé pour un Future. C'est l'un des plus durs que j'ai disputé. Je me sens vraiment bien. Je suis monté en régime match après match et mon objectif est de remporter le titre désormais. Malgré tout, je dois encore progresser sur mon service. Je le travaille tous les jours à l'entraînement. Je m'inspire beaucoup de Roger Federer, mon joueur favori. J'observe sa manière de jouer et j'essaye d'intégrer à mon jeu certains aspects du sien, notamment l'agressivité dans les frappes de balle et plus particulièrement au moment de monter à la volée. J'ai vraiment envie de jouer en Challenger cette saison et je me donne à 100% pour atteindre cet objectif. A long terme, je veux jouer en Grand Chelem et être le meilleur joueur du monde. »

Début janvier, le Danois a eu l'occasion de s'entraîner avec Daniil Medvedev à l'Académie Mouratoglou et n'a pas été ridicule, loin de là.

Face à lui se dressera en finale un Français, le 4ème du tournoi. Matteo Martineau (22 ans) tentera de faire mieux que ses camarades et remporter au passage son troisième tournoi ITF après ceux de Piombino (2019) et Saint-Dizier (2018). L'Angevin, entraîné par Tarik Benhabiles et Thomas Paire (le petit frère de Benoît Paire), a dû s'employer pour parvenir en finale avec notamment deux victoires en trois sets face à Lucas Poullain et Benjamin Hassan. Hormis une finale à Bagnoles, le tricolore a connu une saison compliquée en 2020. Il ne partira pas favori face au Danois mais s'il n'entre pas dans la filière de Rune et qu’il arrive à éviter le plus possible les rallyes en prenant Rune de vitesse, il peut avoir une chance de gagner ce match. Contrairement à Rune, le Français pourra lui s'appuyer sur une belle qualité de service avec 70% de réussite en première balle et 78% de points remportés sur sa première en demi-finale.

Une finale à suivre en direct sur la page facebook du TC Bressuire
https://www.facebook.com/TennisClubBressuire

Image
Matteo Martineau (crédits FFT)