Voici la première finale de cette tournée australienne avec une très belle affiche. On avait hâte de retrouver Ashleigh Barty après 11 mois sans compétition. On n'a pas été déçu. Il n'y a rien eu à redire sur ses performances de la semaine. La qualité tennistique est toujours au rendez-vous. Ça ne se perd pas quand on est numéro une mondiale. Mais physiquement, on sent qu’elle est loin d'être dans sa forme optimale et qu'elle se préserve et c’est tout à fait normal pour un retour à la compétition. Son tour le plus difficile a été son quart de finale contre Rogers. Elle aurait vraiment pu être éliminée. Barty s’est fait bousculer une grande partie du match. Shelby a insisté avec beaucoup d’engagement et c’était la bonne stratégie car l’Australienne était facilement débordée. Finalement, Barty l’emporte un peu à l’expérience et notamment en construisant ses points avec sa palette de jeu qui est, comme vous le savez, magique.

Muguruza, elle, a été expéditive de A à Z. Sur chacun de ses sets, elle n’a jamais encaissé plus de deux jeux. Elle impressionne vraiment avec un engagement maximal à chaque point. Muguruza reste sur la continuité de 2020 avec beaucoup plus de sérénité qu’en 2018/2019. C’est au service où elle avait eu des lacunes. Mais sur ce tournoi, son pourcentage de premières balles a été très élevé. Physiquement, elle est très (très) bien, ça se ressent dans ses déplacements et dans sa combativité. Elle agresse dès que possible et saisit toutes les occasions qui lui sont offertes. Elle a proposé un jeu à la fois très structuré et très percutant. Mais évidemment, elle sait que son adversaire en finale sera d'un autre calibre : « J'ai joué contre Barty plusieurs fois, je m'attends à une autre bataille difficile. Mais j'adore l'énergie des fans à Melbourne. »

Muguruza est donc bien plus en rythme physiquement. Barty, même très expérimentée, n’aura sans doute pas envie de puiser dans ses réserves à seulement un jour du début de l’AO en sachant qu’elle n’est pas encore à 100% de ses moyens. Alors que Muguruza, malgré une saison 2020 réussie, n’a pas remporté le moindre titre depuis avril 2019 à Monterrey. C’est l’occasion ou jamais, sur un tournoi qu’elle a dominé de bout en bout - un peu à l'image de Swiatek à Roland Garros - de venir décrocher son premier titre depuis presque deux ans. Elle est largement apte physiquement et n’a pas beaucoup perdu d’énergie sur les courts depuis le début de la semaine.


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Victoire Muguruza
⭐️ Victoire Muguruza 2-0


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.

This post is also available in: English