Comme chaque saison, au premier de l'Open d'Australie, les Australiens sont présents en masse et trouvent des ressources insoupçonnées pour se qualifier au deuxième tour, avec le soutien bouillant du public. Même si cette année, les tribunes seront à moitié remplies, on peut compter sur leur fighting spirit pour créer encore quelques gros coups. Par exemple, ils étaient 6 sur 11 à se qualifier l'an passé (dont 4 en position d'outsider), et 6 sur 12 en 2019 (dont 2 en position d'outsider). Mais 100% des Australiens en position de favori se sont imposés. Tour d'horizon de ce premier tour des Australiens avec notre consultant Florent Serra.


Alex De Minaur vs Tennys Sandgren

Avec une cote de 1.06, l’avantage donné par les bookmakers à l’Australien Alex de Minaur face à l’Américain Tennys Sandgren semble beaucoup trop grand. De Minaur, 23ème mondial est logiquement favori certes, mais il devra quoi qu'il arrive se méfier de Sandgren. La cote de l'Américain, 50ème mondial, avoisinne parfois les 9, ce qui semble totalement fou, à moins qu'il soit totalement incapable physiquement de tenir 3 sets, ce qui n'a pas semblé le cas contre Caruso cette semaine. Même s’il n'a pas terminé la saison 2020 d’une belle manière et qu’il a contracté la Covid-19 il y a moins d’une mois, il reste un joueur dangereux, capable de faire plier des joueurs bien mieux classés que lui. L'an dernier, on se souviendra qu'il était passé à un cheveu de sortir Roger Federer en quart de finale. Le maestro avait finalement émergé après avoir écarté de multiples balles de match. C'est peut-être sur le plan mental que Sandgren est largement inférieur à son adversaire du jour. Sur la technique, on peut également donner l'avantage à De Minaur, tout comme sur le plan physique actuellement. Mais Sandgren est un bombardier qui, lorsqu'il parvient à être régulier et à rentrer tous ses coups s'avère être simplement un joueur redoutable. Les deux hommes ne se sont jamais affrontés, voilà un autre argument qui donne encore plus l'impression que la cote donnée par les bookmakers est totalement démesurée. De Minaur est logiquement favori, mais n'aura certainement pas la tâche si facile que ça fasse à Sandgren. Même si l'Australien pourrait néanmoins s'imposer en 3 sets, on peut s'attendre a minima à des manches serrées.

L'œil de Florent Serra : Je vois une victoire de De Minaur évidemment mais la cote m'interpelle. L'Américain est largement capable de prendre au moins un set. Il a déjà bien joué en Australie. De Minaur se déplace super bien, il prend la balle tôt et ne rate quasiment pas. Il est très solide. En face, Sandgren est un peu fantasque, pas forcément au point sur le plan physique. Mais il suffit que Sandgren tienne la cadence pendant un set, il a largement les armes pour lutter une partie du match. A la fin, je vois l'Australien gagner mais les cotes sont trop larges.


Jordan Thompson vs Casper Ruud

Troisième confrontation entre ces deux joueurs. Il y a pour le moment une égalité parfaite. En mai 2018 à Roland Garros, Ruud s’était adjugé la rencontre après 3 heures de jeu en 5 sets. En octobre 2018, Thompson avait pris sa revanche sur dur en Challenger au Canada, également lors d’un match accroché en 3 sets dont 2 tiebreaks. La rencontre risque une nouvelle fois d’être très disputée. Pourtant, Ruud pourrait souffrir fortement. En effet, Thompson est un joueur qui adore le dur avec 62% de victoires et 3 titres en 2018 en challenger sur cette surface. De plus, Ruud n’y arrive plus depuis son 16ème de finale à Roland Garros en octobre dernier. Depuis, il enchaîne 4 défaites d’affilée dont une la semaine dernière à Melbourne face à Vesely. Malgré une bonne qualité de service, 81% de points derrière sa première et 13 aces, il a manqué de solidité dans les moments importants. Il a aussi eu un Vesely, très bien rodé au service. Thompson a lui réalisé une belle reprise. À Melbourne, il a atteint les quarts de finale avant de s’incliner par surprise face à Thiago Monteiro. Il a notamment vaincu Mager, Herbert puis Viella. Il a été plutôt performant au service mais a subi un peu plus dans le jeu sur son revers en commettant pas mal de fautes. On peut s'attendre à un match équilibré entre deux joueurs ayant un style de jeu similaire. Avantage de la surface pour Thompson par rapport à Ruud qui préfère l’ocre. Ruud est tout de même un joueur avec une palette technique plus complète que Thompson. Alors que les bookmakers plaçaient les joueurs à 50/50, c'est désormais Casper Ruud le favori de ce match, rendant donc la cote de l'Australien plutôt intéressante sachant que les Aussies sont souvent en réussite sur le premier tour ici à Melbourne Park. Sur ses 4 dernières participations, Jordan Thompson a franchi le premier tour à trois reprises contre Bublik, Feliciano Lopez et Joao Sousa. Depuis 2017, c'est évidemment en Australie sur dur qu'il a son meilleur pourcentage de victoires sur le circuit ATP (47%).

L'œil de Florent Serra : On est sur dur. Je ne trouve pas Ruud assez bon encore pour justifier d'un statut de favori face à Thompson. Il a besoin de temps pour s'organiser, il aime bien décaler et il a une vraie lacune en revers surtout quand le jeu s'accélère. Il a progressé sur dur mais peut-être pas encore assez pour battre Thompson. L'Australien manque aussi un peu de puissance mais il varie beaucoup. Je le trouve en revanche un peu trop nerveux par moment. On est en Australie alors j'aurais tendance à partir sur Thompson. Ruud va devoir être meilleur dans ses schémas de jeu courts pour espérer s'imposer. J'aurais presque mis Thompson à 50/50 voire légèrement favori.


Nick Kyrgios vs Frederico Ferreira

On pourrait écrire un bouquin sur Nick Kyrgios ! L’Australien est tennistiquement l’un des meilleurs joueurs du monde, c’est indéniable. Mais il a ce grain de folie mal placé et parfois ce manque de professionnalisme qui l’empêche malheureusement d'avoir un certain degré d'exigence avec lui-même et d’exploiter tout son potentiel et ce depuis des années déjà. 2021 semble démarrer de la même façon pour Kyrgios. Il vient de déclarer qu’il était hésitant de participer à la première levée du Grand Chelem. Absent des courts depuis un an, pas au top physiquement, Kyrgios s’est incliné en deux sets secs face à Coric au premier tournoi de Melbourne. Le fantas(ti)que Australien partira grandissime favori néanmoins pour son ce tour face au Portugais Ferreira, 184ème mondial. Le Lusitanien au physique ramassé et actif sur le circuit depuis déjà 8 ans n’a disputé que 11 matchs actuellement sur le circuit ATP (Coupe Davis comprise). Il a surtout été actif sur le circuit ITF avec 16 titres en tout. La marche semble trop haute pour le Portugais lors de ce premier tour bien que tout soit possible avec Kyrgios.


Aleixei Popyrin vs David Goffin

Voilà l’une des belles affiches de ce premier tour de l’Open d’Australie. Le Belge David Goffin, auteur d’une mauvaise saison 2020 entravée par la crise sanitaire, espère vraiment repartir de l’avant et tendre vers le Top 10 de nouveau. Mais Goffin, après avoir bien commencé la saison en Turquie à Antalya est vite redescendu sur terre dès son arrivée en Australie. Tête de série n°1 à Melbourne, il s’est incliné dès son entrée en lice face à Carlos Alcaraz, pépite espagnole de 17 ans, présenté comme un futur très grand du circuit. Le Belge partira grandissime favori face à l'Australien Popyrin mais devra quand même se méfier de ce joueur qui s'était révélé il y a quelques années lors de ce même Open d'Australie. En 2019, il avait pris la mesure de Dominic Thiem qui avait fini par abandonner avant de s'incliner en 5 sets face au futur demi-finaliste Lucas Pouille. Ce succès contre l'Autrichien est le seul de sa carrière face au top 20 mondial. L'Australien peine à confirmer les espoirs placés en lui et son potentiel tarde à se révéler sur le grand circuit. Les deux hommes s'affrontent pour la seconde fois, mais il s'agit de leur premier duel sur le circuit officiel. Ils s'étaient, en effet, affrontés durant la suspension du circuit au cours de l'Ultimate Tennis Showdown organisé par Patrick Mouratoglou. Goffin s'était largement imposé et compte bien répéter cette performance face à Popyrin qui au fil des années semble cantonné à ce statut de futur-ex grand espoir du tennis australien. On est tout de même en droit de s'attendre à une rencontre disputée par rapport au niveau actuel de Goffin et aux belles performances signées par Popyrin cette semaine. Est-ce enfin l'année de la bonne année pour Popyrin ? S'est-il bien préparé pour 2021 ? Va-t-il enfin franchir un cap ? Il a été bon contre Tommy Paul et Dimitrov. Une surprise sur cette rencontre est tout à fait possible tant le Belge semble très loin de son meilleur niveau. La cote du Belge pourrait dans ce contexte sembler trop haute puisque les bookmakers lui donnent 80% de chance de s'imposer.

L'œil de Florent Serra : Popyrin a les armes au service et en coup droit pour gêner un David Goffin, vraiment très loin de son meilleur niveau depuis de longs mois maintenant. Si Goffin trouve des angles, retourne comme il sait le faire, alors Popyrin pourrait partir à la faute. L'Australien peut tout à fait prendre un set par rapport au niveau de jeu actuel de Goffin. Popyrin va devoir être très solide du fond du court pour réussir ce qui serait malgré tout un exploit, quand on regarde ses résultats depuis deux saisons. A part sur un abandon de Thiem, l'Australien n'a jamais réussi à battre un top 20 sur dur en carrière. Reste à savoir si Goffin aura le niveau d'un top 20 sur ce premier tour.


Thanasi Kokkinakis vs Soonwoo Kwon

Parmi les joueurs qui ont rapidement acquis un statut de potentiel futur grand du tennis australien, on se doit de citer Thanasi Kokkinakis. Dans la même mouvance que Nick Kyrgios, l'Australien était attendu saison après saison, mais n'est pour l'instant jamais parvenu à confirmer les grands espoirs placés en lui. Son point commun avec Kyrgios se situe plus au niveau du mental, parfois défaillant et des frasques sur et en dehors des courts plutôt que du pur talent tennistique où il ne peut pas rivaliser avec son compatriote. Ancien 69ème mondial, Kokkinakis est aujourd'hui classé au-delà de la 260ème place. A seulement 24 ans, il est revenu sur l'enfer de ses dernières saison : « Si je revenais et que je perdais contre tout le monde, je me dirais: « Pourquoi est-ce que je fais ça? ». Mais quand je suis revenu, j'ai été compétitif et j'ai battu des bons gars. Cela m'amène à penser que si je peux rester en bonne santé pendant une longue période, j'ai en fait une chance de faire quelque chose d'assez bien. » En face, le Coréen Kwon est un joueur doué, avec un jeu axé sur le contrôle de la balle et le contre. Il devra se montrer patient comme il sait le faire, canaliser la puissance de son adversaire et prendre l’ascendant moral en poussant Kokkinakis à la faute. Le match s’annonce assez disputé et le mental pourrait faire la différence. En terme de talent pur, Kokkinakis est peut être un petit cran au-dessus, mais il devra être concentré de début à la fin.


Marc Polmans vs Marton Fucsovics

Avec déjà 7 matchs au compteur cette année, Polmans est déjà bien en jambes au moment d'entamer la première levée du Grand Chelem de la saison. Il aura néanmoins fort à faire même s’il évolue à domicile face au Hongrois Fucsovics, 55e mondial. Fucsovics nous a habitués lors des dernières saisons à mériter ce statut de joueurs dangereux, difficile à manœuvrer et rarement totalement dépassé par son adversaire. Même s'il sera moins en jambes que Polmans, le Hongrois partira largement favori pour ce premier tour. Les deux hommes ne se sont jamais rencontrés mais leur style de jeu est assez semblable, tous les deux polyvalents. Fucsovics est néanmoins plus talentueux et a déjà un bagage d’expérience qui devrait lui permettre de faire la différence et d’émerger face à Polmans. Méfiance tout de même, on doit prendre en compte qu’il est toujours plus compliqué de débuter l'AO face à un Aussie, porté par le public, même si les tribunes seront à 50% vides.


Alex Bolt vs Norbert Gombos

Belle opposition entre le véloce Bolt, qui a bénéficié d'une wildcard, et le puissant Gombos. Après avoir roulé sa bosse sur le circuit secondaire avec 10 titres à la clé, Gombos (89ème) a obtenu quelques beaux succès en 2020 sur dur en s’offrant le scalp de David Goffin et Pablo Carreno Busta. Malgré son physique, Gombos (1m93) devra se méfier de Bolt, gaucher et qui a remporté les deux premiers duels entre les deux hommes sur le circuit. Les circonstances étaient cependant différentes puisque disputées sur gazon. Bolt a déjà disputé trois matchs cette année (2 victoires) et semble mieux en jambes que son adversaire. En 2019, Bolt avait impressionné à Melbourne en battant Sock et Simon. Il avait surtout résisté à Thiem pendant 5 sets il y a un an. L'Australien partira légèrement favori et cela semble tout à fait logique.


Li Tu vs Feliciano Lopez

On vous avait parlé de Li Tu il y a quelques semaines sur Tennis Break News, le voilà désormais avec une widlcard à l’Open d’Australie ! Petite piqûre de rappel pour ceux qui n’ont pas lu l’article. Li Tu est un Australien qui n’a pas joué entre 2014 et 2020. Il est encore non classé mais a connu des résultats exceptionnels en UTR (32 victoires en 34 matchs) contre des bons joueurs notamment Polmans (125ème). Li Tu est un excellent serveur, comme son adversaire Feliciano Lopez. La différence est que l’Espagnol est gaucher et que Li Tu est droitier. Li Tu pourrait avoir ses chances, les matchs entre deux très bons serveurs mènent souvent à des matchs serrés avec des tie-breaks. Il aura aussi l’avantage d’être un peu plus endurant que Lopez. Cependant, Li Tu a une petite faiblesse en revers (revers à une main) et jouer contre un gaucher n’est pas la meilleure nouvelle pour lui. De plus, Lopez aura l’avantage de l’expérience. Mais rien ne justifie une telle cote pour Lopez sur un format en trois sets gagnants. Néanmoins, la défaite de Tu face à Pedro Sousa cette semaine rappelle encore ce qui le sépare du haut niveau.

La stat TBN : Feliciano Lopez reste sur 4 défaites consécutives en Grand Chelem et n'a plus gagné un match 3-0 depuis 2016 face à Daniel Evans.


Aleksandar Vukic vs Karen Khachanov

Voilà un match qui paraît très déséquilibré sur le papier. Cela semble justifié vu les deux matchs catastrophiques qu’a fait Vukic à Great Ocen surtout contre Lu malgré la victoire. Son niveau de jeu était presque inquiétant. Khachanov sort lui d’une semaine plutôt réussie avec une demi-finale à Great Ocean même s’il n’a pas été parfait notamment contre Van de Zandschulp où il a frôlé la défaite. Malgré cela, Khachanov va se défaire de Vukic très facilement vu le niveau qu’il montre en ce moment. Toutefois, la cote du Russe est injouable et le risque d'un 3-0 face à un Australien plutôt bon serveur, est un peu risqué si on prend en compte le manque de régularité de Khachanov depuis deux ans.


Jan-Lennard Struff vs Christopher O'Connell

Il n’est jamais facile d’affronter un Australien sur ses terres pour un premier tour de l'AO mais tous les feux semblent être au vert pour l’Allemand. Excellent lors de l’ATP Cup avec l’Allemagne, il a affiché un niveau de jeu de bonne qualité, son service est bien réglé et ses coups sont puissants et d’une régularité retrouvée. Vainqueur de Lajovic et Raonic, il est passé tout près de l’exploit face au Russe Rublev. L’Australien est un joueur de seconde zone habitué au circuit Challenger. Ce sera son 5ème match en Grand Chelem, il compte une seule victoire contre Djere à l’Us Open, lors de ses deux participations à l’open d’Australie il s’est incliné au premier tour. Ce joueur est un bon serveur au style offensif mais il manque de régularité et ses déplacements sont approximatifs. Sur ce match, Struff dispose de la puissance nécessaire pour s’imposer mais rien n'assure qu'il ne perde pas un set en court de route. Struff n'est pas une référence en terme de régularité et la qualité de service de O'Connell peut tout à fait lui poser des problèmes. dans le pire des cas il pourrait se laisser surprendre sur un set. Certes, l'Allemand reste sur 4 qualifications consécutives au premier tour d'un Grand Chelem face à un adversaire moins bien classé sur dur mais O'Connell est aux portes du top 100 et il avait été loin d'être ridicule face à Rublev il y a un an (6-3, 0-6, 6-4, 7-6).


James Duckworth vs Damir Dzumhur

Ce match s’annonce équilibré sur le papier. Les deux joueurs sont proches au classement même si la dynamique est négative pour Dzumhur qui était 23ème mondial en 2018 et qui depuis dégringole. Avec son style de jeu, il lui faut une confiance au plus haut pour être performant et cela lui fait défauts maintenant depuis deux saisons. Au cours de la saison 2020, le Bosnien est retourné sur le circuit Challenger dans le but d’emmagasiner de la confiance et d’enchaîner les matchs, malheureusement malgré une finale au Challenger de Barcelone il n’a obtenu que 5 victoires pour 3 défaites dont 2 au premier tour. L’Australien fait l’ascenseur entre circuit challenger et circuit principal, avec réussite puisqu’en 2020 il a remporté 2 tournois à Pune et Bengalaru. Cette semaine à Adelaïde il a réussi un bon tournoi de préparation s’imposant face au 32ème mondial Ugo Humbert. Lors de leur seule confrontation, Duckworth s’était imposé en trois sets et il est capable de rééditer la performance. L’Australien a une revanche à prendre lui qui s’était incliné de manière un peu cruelle l’année passée au premier tour face à Bedene en 5 sets. L'Australien compte trois victoires à l'AO et partira favori pour une nouvelle qualification au 2ème tour.


Bernard Tomic vs Yuichi Sugita

Le fantasque et décrié Tomic est de retour. Il sera opposé au Japonais Sugita. Deux styles de jeu s’affrontent avec le discret Sugita et l’Australien capable d’envolées lyriques que seul lui peut expliquer. Si l’on se base sur les qualités tennistiques, nul doute que Tomic est bien meilleur que son adversaire, que ce soit au service, en coup droit ou en puissance. Seule la régularité et la gestion des émotions peuvent lui faire défaut. Le japonais est un joueur de surface rapide qui prend la balle tôt et joue à plat des deux côtés. Il propose peu de variations dans son jeu. Attention tout de même au classement de Sugita qui ne reflète pas sa vraie valeur lui qui n’a quasiment pas joué lors des deux dernières saisons (16 matchs). Il est passé par les qualifications et a dû batailler pour rejoindre le tableau final de cet Open d’Australie trois victoires en trois sets face à Kovalik, Shoolkate et Smith. Leur dernière confrontation a eu lieu en 2008 et le japonais s’était imposé mais la période est trop lointaine. Sur ce match, peut-on faire confiance au figthing spirit australien pour permettre à Tomic de s’imposer lors de ce premier tour ? Son bilan est d'ailleurs largement positif avec 8 victoires en 10 participations. Seuls Nadal et Cilic l'ont battu pour son entrée en lice.


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Sandgren marque au moins 11 jeux (Zebet)❌/ Victoire Tomic✅ / Victoire Duckworth✅
⭐️ O'Connell 1 set✅ / Victoire Bolt ✅/ Victoire Thompson🔄 / Popyrin 1 set (ou +16.5 jeux)✅


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.

This post is also available in: English